Partagez
 

 [Quête] Un braquage de qualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



[Quête] Un braquage de qualité  Empty
MessageSujet: [Quête] Un braquage de qualité    [Quête] Un braquage de qualité  Icon_minitimeDim Mai 15, 2016 1:16 pm



Un braquage de qualité



[Quête] Un braquage de qualité  1459282985-katsuo-celui-qui-vaincra

C’est une histoire comme une autre. Aujourd’hui Katsuo devais se rendre à West City afin de faire quelque course. Il venait très rarement en ville. L’idée d’être entourée par d’autre personne le dérangeait un peu. Ne pouvant pas porter sa tenue d’assassin devant tous, Katsuo mis son dogi d’entrainement. Il prit aussi sa fidèle épée, nul n’est à l’abri d’un accident comme on dit. Le soleil rayonnais, le visage du terrien était partiellement lumineux à cause des rayons de soleil. Les villageois faisaient comme d’habitude. Pas besoin de s’inquiéter ce sera sans doute une journée comme les autres. Katsuo partis en direction de l’épicerie la plus proche quand il entendit des bruits étranges provenant d’un peu plus loin. Ce bruit était celui d’une sirène. Il se passait quelque chose non loin d’ici. Il est partis voir d’où ce bruit provenait.
Un braquage ? Oui c’était bien cela, un groupe de bandit braquais la banque de West City. Il y avait quatre individus masqué. Ils étaient en train de fuir sur leur véhicule. Néanmoins, il y avait quelque chose d’étrange, les balles des policiers semblaient ne pas avoir d’effet sur eux. Il n’y a qu’une seule chose à faire dans ce genre de situation. Exploser ces bandits sans aucune forme de pitié envers eux. Il est temps d’aller tabasser quelque malfrat. Katsuo s’est dirigé vers les malfrats, ce qui fut difficile à cause des attroupements de civil autour de la banque. La curiosité humaine nous perdra tous ! Bon revenons à nôtre quête. Le jeune terrien est rentré dans la zone bloquer par les policiers.

Policier A – «  Sortez d’ici ! Vous est fou ou quoi ? »

Katsuo à ignorer le policier, il n’avait pas le temps de parlementé. Son seul objectif était d’arrêter les bandits.

Bandits Guetteur – « Eloigne toi de nous ou je tire ! »


Ce bandit n’avait pas l’air très fort, ça devais être le guetteur. Les autres étaient nettement plus forts. Il y avait néanmoins quelque chose d’étrange. Le Chef semblait relâcher de l’énergie. Ce sera sans doute un adversaire redoutable, Katsuo devras faire attention à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



[Quête] Un braquage de qualité  Empty
MessageSujet: Re: [Quête] Un braquage de qualité    [Quête] Un braquage de qualité  Icon_minitimeMer Mai 18, 2016 10:13 pm



Un braquage de qualité



[Quête] Un braquage de qualité  1459282985-katsuo-celui-qui-vaincra

Policier A : « Rendez-vous ou nous tirerons ! »

Le chef des bandits se mis devant ses acolytes avec un sourire narquois puis se mis à parler.

Chef des Bandits : « Il est temps de s’en aller, je vais créer un chemin ».

Le bandit visa devant lui avec sa main droite, qu’allais-t-il faire ? Une énergie blanche sortie de son bras sous forme d’une vague déferlante en direction des policiers afin de se frayer un chemin. Katsuo fus surpris de voir que ce personnage pouvais utiliser le ki. Maintenant il devient nécessaire de vaincre ces bandits, on n’a pas besoin de victime en plus.

Bandits Guetteur : «  Les pauvres ils n’ont rien compris ».

Katsuo se demande s'il pouvait les arrêter maintenant, mais le combat causera bien trop de dégâts. Il devrait peut être les laissés partir et ensuite les attaqués à leur planque. Un plan audacieux, il est seul et eux ils sont quatre… Ils partirent en direction de leur planque avec un engin volant acheté à la capsule corporation. Ils partaient en direction du sud, ils vont sans doute se cacher dans une grotte dans la forêt au sud de West City.

Une troupe de police en voiture les suivent de près. Ils ne semblent pas avoir peur du danger. Quand même, ne pas avoir peur d’un type qui a désintégrer 4 de ces collèges et quelque civile d’un geste de bras, c’est quelque chose de respectable. Quelque minute plus tard, les bandits avaient réussi à les semés, c’est une chance pour les policiers qui allait sans doute finir désintégrer. Ils n’avaient toujours pas remarqué Katsuo, ou alors ils faisaient exprès de ne pas le voir pour lui tendre un piège.
Arrivé dans la planque, les bandits comptaient leur butin. Ils étaient enjoué et heureux, ils avaient même sortis de la bière de trinquer d’une si belle réussite. Une beuverie sans nom c’est la phrase qui définit le mieux leur état d’esprit à l’instant. Puis, le chef se mis à parler.

Chef des Bandits : « Nous avons réussi notre mission grâce au pouvoir démoniaque qui nous été conféré. Mais… ».

Un pouvoir démoniaque ? Il faut allusion au fait qu’il puisse utiliser le Ki ? Katsuo se posais beaucoup de question, mais comme toujours il préfère trancher au vif au lieu de trouver des réponses à ces questions.

Chef des Bandits : « Je dois me débarrasser de l’un de vous… Adieu Henry !  ».

Le chef des bandits pointa sont doigt sur le Bandits Guetteur puis envoya un rayon d’énergie violet a une vitesse hallucinante. Le rayon transperça le couleur du bandit Guetteur, celui-ci était condamné à mourir d’une mort lente et douloureuse. Instinctivement, il fit un gémissement des plus douteux puis s’écroula au sol crachant du sang par la bouche. Katsuo ne s’attendais pas à sa même si ça l’arrange un peu. Il ne restait plus que 3 bandits, ça allait être vite expédié. Il fallait analyser la situation avant d’agir. Il y a 3 adversaires qui peuvent utiliser le KI. Katsuo savait qu’il devait faire attention contre ce genre d’adversaire. Une seule erreur et c’est fini, l’infiltration ne semble pas être utile dans ce cas de figure. La seule chose à faire ici est d’attaquer aux yeux de tous.

Chef des Bandits : « Il semblerai que nous ayons un invité…  ».

Policier : «  J’ai retrouvé votre repère ! Les mains en l’air »

Qu’es que ce policier faisait ici ? Il a réussi à retrouver la trace des bandits et il est venu seul. Qu’elle idiot ! Maintenant il va se faire tuer sans aucune forme de pitié.

Bandits Puissant : « je vais m’occuper de lui. »

Le bandits déposa sa bière puis se leva. Il avait un sourire fourbe, on sentait qu’il allait faire quelque chose d’horrible.

Bandits Puissant : « Tu ne sortiras pas ici en vie ! »

Toujours arborant son sourire maléfique, le bandit s’approcha dangereusement du policier. Le policier pris son arme puis le pointa vers le bandit. Il tremblait, il avait peur de tirer ? Il n’avait sans doute jamais tiré sur quelqu’un. La mort est quelque chose de traumatisant. Il fallait agir vite et bien, en un coup katsuo pouvais le vaincre mais il fallait attaquer au bon moment. Le bandit s’approchait toujours en direction du policier, il prenait vraiment son temps. Le jeune policier regardait sa cible avec un regard profond, certes il tremblait mais il était prêt à tirer sur sa cible en cas d’attaque. Le policier tira sur le bandit a mainte reprise, les balles furent esquiver par le bandit. Le policier fut choquer par une telle chose, ce n’est pas normal de voir quelqu’un allez plus vite qu’une balle. Le bandit allait transpercer le corps policier avec sa force extraordinaire. Katsuo n’allait pas laisser ce jeune homme faisant respecter l’ordre mourir sans avoir vécue.
Katsuo a foncé en direction du bandit afin d’avoir l’effet de surprise. Il dégaina son épée puis trancha le bandit sans aucune forme de pitié. Son regard vide faisait trembler le policier qui ne savait absolument pas quoi faire. La situation était assez oppressante pour lui, c’était trop pour lui, il s’est évanoui. Le bandit puissant c’est écroulé au sol sans rien comprendre. Son sang coulait de la lame de Katsuo au sol.

Bras droit : «  C’est qui ce guignol ? Je vais m’en occupé ! »

Le chef des bandits n’a rien dis, il ne s’occupait même pas de la présence de Katsuo. Il continuait à boire sa bière, il devait vraiment avoir confiance en son bras droit ou alors il s’en foutait car il s’avait que lui il pourrais vaincre Katsuo. Dans tous les cas, notre jeune terrien devra se confronter au bras droit du chef, un bandit assez fort qui semble pouvoir utiliser le ki. Il a tenté le premier assaut, Katsuo fut surpris par la vitesse du bandit, celui-ci assénât un coup de poing à Katsuo puis enchaina avec un coup de pied au niveau du torse afin de projeter le terrien à l’extérieur de la grotte. Ne pouvant contrer l’attaque avec sa lame dans sa main droite, Katsuo tenta d’esquiver le coup de pied avec une roulade vers la droite ce qui ne marcha pas à cause de la vitesse d’exécution du bras droit. Katsuo put se remettre sur ces deux pieds assez facilement car l’attaque ne lui a pas vraiment fait énormément de dégâts.

Bras droit : «  Alors ? On a les foins ? »

Nous étions dans une grotte assez sombre, il y avait très peu de lumière. A ce moment précis, l’analyse faite plus tôt par Katsuo allait lui servir, en effet dans une telle zone, une de ces techniques était particulièrement efficace. L’ancien assassin se mit devant ses adversaires et ferma les yeux puis il rassembla son énergie vitale dans la partie supérieure du corps, pour produire un gigantesque éclair lumineux. L’éclair lumineux éblouie entièrement la grotte, les deux bandits était éblouie et ne pouvais plus rien faire, leurs yeux était comme brulé à cause de ce flash lumineux. Ma grotte resta éclairée un bon moment puis sombre délicatement dans les ténèbres. Katsuo pris cette occasion afin de s’élancé en direction du bras droit puis de dégainé sa lame une seconde avant la collision puis de lui infligé de coup de Katana surpuissant avec toute la force du terrien. Le bandit ne pouvant résister à une telle attaque s’écroula au sol. Il ne restait plus que le Chef, l’adversaire le plus puissant dans cette grotte.


Pendant ce temps, le jeune policier ouvrait délicatement les yeux, au début tous était un peu flou mais après c’est passer. Il voyait devant lui le corps du Bandit Puissant gisant au sol. Il était toujours en vie bien que mal en point. Même si tout le monde s’attendais ace que Katsuo tue ce misérable bandit, celui-ci n’avait pas trop envie de tué d’autre personne sachant que dans son histoire il a quand même été l’acteur d’un génocide (si je peux me permettre). Le policier a aussi vue au loin le cadavre du Bandit guetteur tué plus tôt par le Chef. Tous ce sang recouvrant le sol ne donna qu’une seule envie a cette jeune recrue, s’évanouir une seconde fois.