Partagez | 
 

 [Reboot/Fin] Horenso le saiyen peinard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horenso

avatar


Masculin Messages : 85
Age : 16
Zénies : 2980 Z

Données du Personnage
Power Level: 100 000 PL
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: [Reboot/Fin] Horenso le saiyen peinard.    Ven Oct 20, 2017 6:36 pm

Horenso
PLUS ULTRA
Basaku || DB Heroes
"Mon nom est Horenso et je suis un garçon de 14 ans. Mon principale défaut est Ma paresse et ma qualité majeure est Ma volonté d'aller de l'avant."

   ► Prénom: Horenso
   ► Nom: /
   ► Taille: 1M64
   ► Poids: 70KG
   ► Planète d'origine: Vegeta
   ► Groupe : Saiyanjin
   ► But :   Rencontrer l'être qui l'obligera à surpasser ses limites. 
  
Physiquement parlant ? Vous voulez savoir à quoi ressemble le petit saiyen ? Bien Horenso est un jeune et petit saiyen d'un mètre soixante quatre. Ce qui est assez petit comparé à un adulte, mais pour son âge c'est une taille assez raisonnable surtout pour un jeune saiyen.

Une longue chevelure sombre arrivant jusqu'au bas du dos de Horenso ce qui lui fait un peu une crinière assez sale, ces cheveux sont assez dur et en épis car Horenso ne prend pas la peine de les coiffer, après tout il ne prend pas vraiment soin de lui ce qui importe c'est affronter un combattant qui le pousserait à surpasser ses propres limites, ce qui lui plairait beaucoup. Mais peut importe continuons sur Horenzo. Descendons et nous pourrons remarquer que le saiyen possède des sourcils assez épais qui sont ensuite suivit par des yeux capable de vous fixer farouchement et qui afficheront principalement un regard détendu et posé, ou soit totalement fier et féroce. D'ailleurs comme de nombreux saiyens Horenzo possède des petits yeux avec des petites pupilles noirs.


Oui la personnalité fière de Horenso est retranscrit dans son regard comme le fait qu'il soit souvent posé et détendu. Cela se voit dans sa manière de marcher et même de parler. Horenso est trop souvent détendu. Horenso se balade très souvent le torse à l'air montrant son impressionnante musculature à tout le monde.

Si nous descendons encore nous pourrons voir que Horenso porte aux niveaux de ses deux bras deux brassards de couleur dorée. Si nous continuons à descendre nous pourrons aussi remarquer que Horenso porte un pantalon (heureusement) Plus sérieusement, le saiyen porte un pantalon jaunâtre ainsi que des bottes noirs. Il pèse 70KG et possède encore sa queue de saiyen
Description Physique


  
J'ai souligné plusieurs traits dans la description physique de Horenso, comme le fait qu'il est détendu et tendance à profiter de la vie comme beaucoup d'autres êtres vivants le ferait, contrairement aux autres enfants Horenso peut parfois savoir se montre très mature au bon moment ou encore très enfantin, mais ce côté est plus accentué avec les personnes qu'il apprécie beaucoup c'est une facette de lui même qu'il montre que à ses proches (s'il en a.) car Horenso taquinera souvent ses proches peut-être avec de l'humour noir ou pas, mais sachez que c'est un signe amical.

Puis il y a le Horenso mature, oui c'est celui que vous verrez à chaque fois, hors si il vous aime bien. Le petit saiyen passe souvent pour un petit prétentieux, Oui Horenso pense que son potentiel d'apprentissage est énorme et qu'il peut continuer à grimper niveau puissance encore et encore cela à cause de son maître quand il était jeune qui le complimentait beaucoup sur son niveau d'apprentissage assez rapide ce qui l'a rendu assez fier et orgueilleux pensant qu'il à un gros potentiel.

Mais le plus surprenant chez Horenso c'est le fait qu'il est l'air parfois détendu, yup, cela ce voit dans sa démarche, une démarche de flemmard, d'ailleurs le saiyen aime bien se poser tranquillement et piquer un somme, voir même s'asseoir et attendre. Oui Hōrensō aime bien se poser pour profiter des biens faits de la vie, il profite lentement de la vie et cela lui plaît bien, c'est la doctrine de vie qu'il à suivit avec ses mentors qu'il l'a rendu comme ça, retirant doucement son côté féroce et cruelle de guerrier saiyen pour devenir Hōrensō l'espèce de vagabond de l'espace depuis que sa planète à disparu, tout de même il peut encore se montrer cruel et féroce envers les personnes qu'il hait ou qu'il ne trouve pas intéressant au premier coup d’œil.

Description Mentale


  
« Quoi ?! Vous vous moquez de moi ? C'est la véritable puissance de mon rejeton ?! » Hurla un saiyen assez âgé, une chevelure sombre en épis, une barbe recouvrant la moitié inférieure de son visage relié à ses favoris. C'était le père de notre futur héro, et vous l'avez devinez, l'enfant qui dormait paisiblement était Hōrensō qui venait juste de naître.


« Malheureusement, souhaitez vous le porter ? »
Demanda l'être étrange qui s'était approché du saiyen. Le père de Hōrensō détourna le regard et fit volte-face se dirigeant lentement vers la sortie. « J'ai des choses beaucoup plus importante à faire, chargez vous de lui et envoyez le se former sur une planète d'être faible. » Lança l'homme avant de quitter la salle des naissance, l'alien s'occupa ainsi de charger l'enfant sur une capsule saiyen et l'envoyer dans un monde d'être faible. 


C'était une tradition chez les saiyens, les nouveaux-nés trop faible devait être envoyé sur une planète d'être faible pour se former à devenir de véritable saiyen. Contrairement à son père, Hōrensō était faible ce qui était une honte, une déception à ses yeux. Lui qui était un grand saiyen comment avait t-il pu donner naissance à un être aussi faible que Hōrensō ? Il ne voulait pas le reconnaître comme son enfant et le voyait comme un vulgaire saiyen de bas étage comme de nombreux autres. C'était la même chose pour sa mère. 


C'est ainsi que le saiyen fut envoyé vers une autre planète et que son périple débuta. La capsule se posa alors sur une bien étrange planète répondant au nom de Bukimi, quand la capsule s'ouvrit, le bébé qu'était Hōrensō à cette époque en sortit et commença alors ce qui pouvait être une brève exploration du monde qui l'entourait et surtout à ce développer tout seul.

Apprendre à marcher seul fut l'une des taches les plus difficiles pour le petit saiyen, il était comme un animal et apprenait tout par instinct, bien entendu il vivait pour le moment très loin de toute civilisation dans les montagnes et forêt.

Il chassait pour se nourrir c'est comme ça qu'il apprit à se battre, en affrontant les animaux de ce monde et en agressant les rares chasseurs courageux qui avaient eu l'audace de grimper tout en haut de la montagne pour chasser le gibier. Malheureusement ils étaient tombé sur quelque chose de bien pire, un véritable prédateur qui se jetait sur tout ce qui bougeaient.

Ainsi la légende de l'enfant sauvage apparut dans ce monde. Au début beaucoup pensaient que c'était qu'une simple rumeur pour dissuader les gens d'aller sur la montagne, mais c'était beaucoup plus profond que ça. Une réunion eu lieu sur tout les villages autour de cette zone forestière pour indiquer l'interdiction formelle à la population de se rendre sur ces lieux, même avec l'interdiction générale du gouvernement des fous ou courageux se rendaient sur les lieux et ne revenaient jamais. Allant de simple junkie à chasseur hors la loi.




Jusqu'à qu'un survivant ne revienne des montagnes grièvement blessé marqué par la lutte et recouvert comme par une attaque de bête : le corps marqué par des griffures et morsures. Tous pensaient qu'il avait été attaqué par un autre animal, mais les traces de morsures et griffures ne correspondaient pas avec ceux des animaux vivants dans le coin. Ces montagnes attiraient alors beaucoup de chasseur de monstre et autres qui ne voulaient qu'une chose avoir la gloire en ramenant « The beast. »  Obtenant difficilement l'accord du gouvernement pour essayer d'apporter des preuves.




Même si les dirigeants de cette planète commençaient à se pencher sur le cas de cet endroit et commençait à découvrir des choses étranges, le gouvernement décida donc d'installer ce qui se rapprochait le plus à des caméras pour observer la zone après avoir découvert des nombreuses traces de pas géante d'un bipède de plusieurs mètres. Puis pendant une nuit de pleine lune ils furent tous surprit en observant à travers la caméra quelque chose d’épouvantable et à la fois attirant.


_




Horenso regardait les lunes. Ces immenses astres qui flottaient dans le ciel de ce monde. Oui car la particularité de cette planète est le fait qu'elle possède trois lunes, et que les périodes de pleines lunes sont beaucoup plus fréquentes que sur les autres mondes ayant un satellite. Horenso avait encore une fois observé l'astre par instinct, oui car il ne faisait que ça depuis son arrivée sur la planète. Suivre son instinct comme un vulgaire animal. 




En parlant d'animaux ; voilà la forme que Horenso commençait à prendre, il sentait son cœur battre de plus en plus vite. Ses muscles et ses os grandirent petit à petit élargissant son petit corps, ses vêtements commençaient donc à se briser et des poils apparaissaient sur son corps jusqu'à le recouvrir totalement. Sa mâchoire se déforma, s'allongeant grandement avant que l'intérieure ne soit recouvert par une dentition incroyablement pointue et tranchante.

Il était en train de se transformer en monstre alertant ainsi l'entourage de son existence. D'un jeune âge, il n'était pas réellement très grand sous cette forme, mais avait de quoi faire un carnage. Il piétinait et balayait les nombreux arbres sur son chemin avançant donc vers la seule source de lumière qu'il pouvait voir, la métropole. Personne ne pouvait se douter de ce qu'il allait se passer. Sauf les membres du gouvernement qui avait ordonné une évacuation mimant un exercice. Et c'est la que le carnage commença, de la gueule du gorille géant un puissant rayon violet s'en échappa et percuta froidement la capitale qui fut soufflée dans une immense explosion devant les yeux de tout le monde. La moitié de la ville avait été emportée. Les instincts les plus primaux du singe revenaient et le mot destruction résonnait dans son cerveau, il n'avait que ce mot la en tête et se contentait de faire ce qu'il devait c'est à dire tout réduire à cendre à néant.




Bien que de nombreux soldats essayèrent de l'arrêter. Ils ne pouvaient rien, sous cet forme Horenso était invincible pour eux, ceux qui s'approchaient terminaient soit écrasés ou soufflés dans son rayon oral. Il était comme une machine invulnérable avec un objectif précis en tête. Il ne pourra s'arrêter que lorsque cet objectif sera accomplit ou lorsque les lunes cesseront de briller. 

Les pertes du côté des habitants de cette planète étaient effroyables et comme ici une soirée dure pratiquement 24H le carnage continua pendant de long moment. Jusqu'à que ce que les dirigeants décident de faire appel à leurs armes secrètes, un mercenaire natif de ce monde, c'est ainsi qu'un être à la peau rouge arriva à toute vitesse avec un large sourire aux lèvres, il bondissait comme un insecte jusqu'à se poser face au titan fait de poil devant lui.


« Je suis Urha , protecteur de ce monde et aucun monstre ne posera la main sur ma planète natale. »

Hurla l'homme comme s'il répétait une sorte de chorégraphie, il était habillé comme une sorte de super héro et prenait une dizaine de pose héroïque. Dès son arrivée c'était comme si la population avait retrouvé l'espoir et s'attendait à ce que ce misérable puisse arrêter le géant gorille qui continuait sa marche à la destruction.



« Petit frère tu ne fais pas le poids face à lui, je vais m'en occuper beaucoup plus sérieusement. »
Lâcha froidement un autre homme habillé simplement comme un mercenaire, c'était lui dont les membres du gouvernement parlaient. Cet alien avec une force incroyable. Il était grand, peut-être 1M80 pour 80KG de muscle, une peau légèrement rosâtre et le crane chauve. Il prit une grande inspiration et ses nombreux muscles commençaient à gonfler jusqu'à déchirer son haut. Il arma ses bras aux niveaux de ses côtes et donna un puissant coup dans le vide. Un coup si puissant qu'il envoya de l'air à forte pression frapper le foie du gigantesque singe lui coupant la respiration pendant un moment.


« Bien joué grand frère ! » Dit l'homme en combinaison qui semblait véritablement faible. L'autre à la peau rose s'envola et arriva devant le singe pour lui mettre un énorme coup de genou au beau milieu du visage, et enchaîner en envoyant le tranchant de son pied le frapper en pleine mâchoire, il continua de frapper l'enfant saiyen qui ne pouvait que reculer face au pouvoir écrasant de cet alien qui s'avérait être surpuissant. Et un massif uppercut percuta au beau milieu du menton le singe qui s'écroulait, cet attaque avait cette fois fait effet et coucha au sol le gorille géant.


« Bravo Buhta ! » Hurla celui qui était fringué comme un héro se glissant devant le singe qui reprenait petit à petit une forme humanoïde, ce qui surprit les deux aliens de voir que la cause de toute cette destruction n'était rien d'autre qu'un simple gamin. Là ou Urha l'homme à la combinaison voyait une menace à éliminée, Buhta lui voyait la relève son futur élève. Il décide ainsi de prendre le petit sous son aile et fit tout son possible pour lui enseigner les valeurs héroïques qu'il connaissait. 

Rien à faire Horenso avait l'air d'être un guerrier instinctivement guidé vers le combat et même si Buhta lui avait apprit à parler et à se battre. Il avait toujours cette obsession du combat et voulait toujours affronter des adversaires de plus en plus fort, il ne cessait de défier Buhta cherchant à le vaincre pour laver l'affront qu'il avait enduré plus jeune sous sa forme de singe. Bien que le gouvernement de ce monde surveillait les gestes du trio, Horenso continuait de vouloir le combat et défiait tout ceux qui avait l'air fort. C'était un enfant à problème mais un enfant qui avait du potentiel aux yeux de son instructeur qui l'avait doucement adouci. Puis ce qui arriva arriva. 


« Horenso à détruit cette planète à moitié... Peut-être qu'il s'est fait tué pendant qu'il combattait. » Répondit une voix familière qui descendait à bord de sa capsule saiyen vers ce monde, suivit de deux autres capsule. S'était le père d'Horenso qui venait rendre une petite visite à son fils, même si s'était dans sa mission puisqu'il devait détruire ce monde. 

Ainsi le groupe de trois saiyens commença à attaquer tous ce qui bougeaient jusqu'à que les héros ne reçoivent un message indiquant qu'ils devaient se dépêcher de venir voir ce qui se passait dans ce coin de la planète. La destruction régnait en maître mot et les trois saiyens ne se firent pas prier pour commencer à tuer tout ce qui bougeait et avait l'air vivant. 


« Buhta ! Des ennemis préparons nous ! »

« Bien Urha... Horenso, j'estime que tu es prêt pour ton premi
er combat, ton niveau est déjà assez élevé maintenant tu me dépasse même je crois. »


Horenzo ria, il était friand de combat et avait hâte de rencontrer ses nouveaux adversaires. Quand le groupe se déplaça pour se poser devant les trois saiyens. Horenso et fut surprit de voir que ces derniers lui ressemblaient morphologiquement remarquant la queue de saiyen des individus devant lui.


« Horenso, mon fils. Tu n'es donc pas mort. »


Horenzo resta silencieux, jugeant qu'il était mieux de se taire cette fois et adopta une pose combatif.

« Je suis donc ton fils, je me disais que je ne ressemblais pas à ses monstruosité qui vivent sur ce monde. » La queue d'Horenso frétillait d'impatience à l'idée de combattre ces êtres étranges. 


« Effectivement tu as vu juste. Tu es un saiyen, nous appartenons à un peuple de guerrier qui ne vit que pour le combat et l'action. »
Le père d'Horenso avait un large sourire au coin des lèvres, son scooter indiquait que son fils avait le même niveau que lui, il était devenu assez puissant même s'il n'avait pas exécuté sa mission correctement. 


« Un peuple de guerrier tu dis ? C'est bien beau tout ça, mais pour être honnête je m'en fiche un peu. Je vais juste vous écraser et retourner à ma vie bien tranquille. »


« Tu es un bien trop fier, je vais te mettre ta première correction mon fils. » 



Un des sbires du père de Horenzo s'avança vers le petit saiyen qui esquiva son premier assaut. L'enfant singe remonta son talon dans le visage du saiyen pour l'enfoncer assez brusquement au sol, se servant ainsi de son crane comme tremplin pour foncer droit vers son père et ainsi essayer de l'attaquer. Un combat acharné eu lieu entre Horenzo et son père. 



Le deuxième sbire fut quant à lui vite mit hors d'état de nuire grâce à Buhta, et lorsque son frère essaya d'intervenir dans le combat d'Horenso, Buhta l'empêcha lui indiquant que c'était un match important pour le petit saiyen qui semblait avoir l'avantage. Contrairement à son père, Horenzo lui n'avait cessait de faire croître sa force, sa maîtrise et ses techniques dans le but de rencontrer l'adversaire parfait, ce combattant ne lui plaisait pas et il décida d'en terminer rapidement grâce à la technique signature de son maître.

Il frappa l'air si fort qu'une vague d'air comprimé mélangé avec du ki percuta assez brusquement le foie de son père qui eu le souffle coupé et tomba immédiatement à genou devant la technique de son fils. 


« Que ? »

« Tu n'es pas assez fort pour être mon père. Personne ne l'ai d'ailleurs... Mais avant parle moi de véritable ma planète. » Demanda Horenso en frappant du tranchant du pied le visage de son géniteur qui tomba nettement au sol. 


« La... La planète Végéta ? C'est le berceau de notre monde dirigé par le roi Végéta et son fils le prince Végéta. »




« Niveau orgueil et fierté ils doivent être au maximun eux. »
Cracha Horenzo qui continuait d'interroger son père.


« Nous suivons les ordres du roi Végéta, qui est lui même sous les ordres du seigneur Freezer un alien surpuissant capable de détruire des mondes avec un seul doigt. »


Les mentors d'Horenso furent surprit lorsque le nom de Freezer fut mentionner et commençaient à avoir des frissons. 


« Bien, faite ce que vous voulez de mon père, moi je vais en apprendre plus sur mon monde et mon peuple, ils sont venu à bord d'étrange vaisseau je vais en prendre un. »


« Bien Horenzo, suit ta voie. »


« C'est cela. »
Dit le saiyen en se dirigeant vers les capsules de ses confrères s'envolant vers l'espace. Il n'avait pas hésiter à quitter ce monde qu'il trouvait trop faible pour rejoindre le fameux peuple de guerrier dont il venait suivant les coordonnées déjà indiquer dans l'ordinateur.
Histoire du Personnage


  
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Rékon
   ► Tu as quel âge? réponse
   ► Tu nous a trouvé où ? réponse
   ► Comment tu trouve le forum? réponse
   ► T'as un autre compte? Lequel? réponse
   ► T'as pas un truc à nous dire hein? réponse
   ► Code du règlement: réponse

  
Code de Frosty Blue de Never Utopia


Dernière édition par Gecko le Lun Oct 30, 2017 12:48 pm, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reinhart

avatar


Masculin Messages : 54
Age : 16
Zénies : 1800

Données du Personnage
Power Level: 5 000 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Reboot/Fin] Horenso le saiyen peinard.    Mer Oct 25, 2017 9:46 am

Petit up des familles /o
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 290
Age : 22
Zénies : 14512

Données du Personnage
Power Level: 10 455 881
Power Level en Kili: 209
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Reboot/Fin] Horenso le saiyen peinard.    Lun Oct 30, 2017 2:30 pm

Quelques petites fautes et oublis de mots, essaye de faire attention sur cela, rien de grave dans l'absolu.

Plus gênant par contre est l'absence de couleur pour distinguer les personnes qui parlent, c'est parfois un peu confus.

Enfin le point qui me chiffonne le plus... Il part vers sa planète natale eeeet ... ? On sait pas. Pourtant tu mentionnes que c'est un vagabond. Alors du coups est ce que son père est parti de la planète et elle a explosé entre son départ et son arrivée sur le monde d'Horenso ? Ou bien Horenso a vu sa planète mais ça sera un rp solo ?

(et puis le début me fait vraiment BEAUCOUP penser à Goku >.>)

Toujours est il en l'espèce je te validerai à hauteur de 100 000 PL

_________________
Attaque : 2 700 000 - Défense : 850 000 - Vitesse : 3 500 000 - Magie : 306 281 - Résistance Magique : 3 000 000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Reboot/Fin] Horenso le saiyen peinard.    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Reboot/Fin] Horenso le saiyen peinard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bg de gudrimhid
» Gros problèmes de pc :-(
» zog zog les moches
» Bon anniversaire hog!
» Dragonica (MMORPG Peinard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: Validées-