Partagez | 
 

 Une terrible épreuve [réevaluation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arcadia

avatar


Féminin Messages : 87
Age : 3
Zénies : 1400

Données du Personnage
Power Level: 3 024 961
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Une terrible épreuve [réevaluation]   Jeu Nov 02, 2017 11:43 pm

C’était une journée comme une autre, Arcadia s’était retrouvée seule. Enfin pas vraiment seule, mais c'est un long et rocambolesque épopée inattendu. Elle essayait de jouer avec le frère et la sœur de Ryanne au ballon, mais il eut un drame et des pleurs. Cela arriva lorsqu’elle se mit à voler en accélérant pour rattraper un magnifique tir en lobe au-dessus d’elle envoyé par le petit frère. Cependant, la petite sœur forte envieuse d’un pareil et extraordinaire don de se prendre pour un oiseau piqua une crise. La shinjin ne comprit vraiment pas pourquoi, ni comment faire. Elle voyait bien que la petite fille n’était pas blessée, alors elle n’arrivait pas à comprendre ce qui pouvait se passer. Elle avait toujours ce problème-là qui concernait la compréhension du cœur. C’était sans doute dû au fait qu’elle ne ressentait que le calme, la joie de vivre et l’amour de son prochain. Arcadia n’avait jamais ressenti de la jalousie, de la colère, de la haine ou aucune forme d’émotion négative. Il fallait dire que toute sa vie avait été assez simple et douce si on omettait son étrange naissance.

« Je veux apprendre à voler ! »

« C’est trop dangereux, tu ne veux pas jouer au ballon plutôt ? »

Tenta alors d’amadouer sa petite sœur, mais elle n’en démordait pas. Elle lança le ballon de rage au loin, et Arcadia était bien ennuyée en essayant de s’approcher. La petite sœur commençait à pleurer en très bonne comédienne, et cela fonctionnait fort bien sur la jeune et pure blanchette. Sans doute l’avait-elle d’ailleurs déjà bien compris en peu de temps.

« Allons ma chérie … calme toi voyons … qu’est-ce que je peux faire pour t’aider ? »

Demanda alors très innocemment l’extraterrestre, qui ne pensait vraiment comme à son habitude à apporter l’amour, la paix et le bonheur chez tout le monde. Qu'est-ce qu'elle ne donnerait pas à apprendre à guérir le cœur des personnes vivantes? Immédiatement comme si le mal avait disparu suite à l’apposition de ses mains sur une blessure, la petite sœur semblait être toute sourire et joyeuse essuyant ses larmes. Cela aurait pu mettre à l’oreille n’importe qui, que c’était anormal, mais sûrement pas Arcadia, qui était capable de soigner n’importe quelle blessure non mortelle en quelques secondes.

« Ho bha oui ! C’est super simple ! Tu peux m’apprendre à voler ?! »

Dit alors la petite sœur avec des étoiles dans les yeux, se retrouvant après être une madeleine à pleurer toutes les larmes de son corps, à une suppliante en une église devant son seigneur. Bon, elle était une shinjin, mais tout de même. Elle n’était pas si attachée que cela à un titre dont elle ignorait d’ailleurs tout. Une humble âme perdue dans un abîme d'ignorance en une mer déchaînée de colères et de dangers dont la galaxie avait bien du mal à se dépêtrer.

« Ho et bien c’est très simple, tout d’abord, tu dois apprendre à ressentir ton énergie. Chaque être vivant que ce soit un animal, une plante, toi, moi n’importe qui dans l’univers possède de l’énergie. Sinon, il n’y aurait pas cette vie, cette lumière en nous qui nous guiderait. Tu dois te concentrer sur ton toi entièrement, ressentir cette force et apprendre à la canaliser, tu vois ? »

Dit alors Arcadia avec une voix si douce et mielleuse, qu’une abeille agricole pourrait s’y noyer. Cependant, à la tête des deux enfants, on pouvait se douter qu'ils n'avaient pas tellement compris le charabia qu’elle venait de prononcer. Elle n’avait jamais eu de difficulté à apprendre ce genre de choses, heureuse élue d’un savoir universel. Alors comme une démonstration était plus parlante que des longs discours, la blanchette rassembla ses mains paumes ouvertes vers le ciel telle une coupe. Puis quelques secondes plus tard, les deux enfants purent voir une lumière blanche et pure sans aucun ombrage vivoter. Tandis que la petite sœur ouvrit de grands yeux interloqués, le petit frère lui était plus méfiant et semblait ne pas forcément apprécier ce qu’il était en train de se passer. Cependant, les enseignements très scientifiques et spiritueux de la jeune fille semblèrent maculer les réflexions de la petite sœur.

« J’ai rien compris, mais c’est très beau … »

Le petit frère alors plutôt rassuré d’entendre ceci éclata de rire, alors sa petite sœur ne put que s’énervant en tentant de le frapper, mais ce dernier était déjà parti en courant. Arcadia se releva alors lentement en voyant cette scène totalement improbable. Plus l’une frappait pour jouer son grand frère, plus l’autre riait aux éclats. Était-ce drôle ? Il était vrai que l’humour n’était pas son fort non plus. Totalement incrédule, la shinjin se releva lentement en faisant disparaître son énergie en observant cette scène, comme le ferait une scientifique. Elle avait bien compris le stimulus, mais il lui manquait quelques paramètres.

« Arcadia ? Tu peux venir un instant ? »

La mère de Ryanne semblait être sur le perron, mais depuis combien de temps ? Elle avait sans doute ressenti l’énergie que venait de dégager la divine innocente, mais elle était rassurée maintenant. Arcadia alors laissa les enfants joués à se frapper pour rejoindre sa grand-mère, elle était bien la fille de Ryanne non ?

« Ho grand-mère, j’y pense, la petite t’a offert quelque chose pour une fête apparemment. Je suis vraiment désolée, j’aurai peut-être dû le faire également non ? Tu ne portes pas le collier de nouilles ? Enfin, je dois dire qu’utiliser de la nourriture en guise d’ornements, je n’y aurai pas pensé. Des perles, des métaux précieux comme de l'or ou de l'argent, quelque chose de joli à regarder. Je me demande si des pattes cela peut briller … »

« Non non je te rassure, tu n’es pas obligée. C’est à l’école qu’ils doivent faire des cadeaux certains jours pour leur mère, grand-mère. »

« L’école … c’est vrai que je n’y suis jamais allée, je devrais peut-être un jour non ? J’ai lu que les enfants à partir de quatre ou cinq ans, ils doivent aller à l’école. Alors je suppose comme je vais avoir bientôt deux ans, c’est normal que je n’y suis pas allé non ? »

« J'imagine que oui, mais tu doives poser cette question à ta mère.»

« Ho oui oui bien entendu ! »

C'était sa mère, alors quoi de plus normale que de lui demander. Les parents devaient veiller à l'enseignement, le bien-être de son enfant. Alors c'était bien normal de lui apprendre des choses, l'entraîner au combat et l'emmener à une année de vie à l'aventure non. La télévision était allumée, et il fallait bien dire que vu le trou paumé où ils vivaient tous, c'était bien le seul lien avec la civilisation. Il y eut alors un flash spécial filmé depuis un hélicoptère, où le journaliste, ce genre de type payer pour parler, c'est dire qu'elle devrait être riche aussi, semblait être paniquée.

« Dans la ville du nord ! Un grand homme avec de longues cornes à la peau noire semble être en train de faire un massacre ! C’est horrible ! La police ne semble pouvoir rien faire ! L'armée a été appelée, mais il faudra attendre avant de pouvoir les voir arriver ! Les habitants sont en paniques ! On ne peut savoir le nombre de morts et de blessés à déployer, mais ils devraient se compter en centaine ! »

Cependant et ce malgré les nouvelles alarmantes, Arcadia semblait être tétanisée sans pouvoir comprendre ce qui lui arrivait. C’était comme si ce type ne lui était pas inconnu. Il semblait être le mal absolu, elle était réellement aux antipodes d’un énergumène de cette sorte. Elle n’avait pas peur, elle était comme figée en regardant dans le vague. Peut-être le son des vagues de magie noires, peut-être la souffrance des gens, personne ne pouvait le dire, mais sa grand-mère était inquiète autant pour ce monstre que pour sa petite fille. Après quelques longues minutes, la shinjin releva le visage en osant défier cette vue, cette vision de ce monstre qui semblait l’impressionner d’une certaine façon.

« Je … Je dois y aller …. Je … je dois le combattre, je …. Je ne peux pas le laisser faire tout ça ! »

« Non attend ! C’est beaucoup trop dangereux ! On doit prévenir ta mère ! Arcadia je t’interdis de … »

Cette fois-ci, la grand-mère ne pouvait laisser partir sa petite fille ainsi. Arcadia semblait si pure, si douce et gentille, que pourrait-elle faire contre un monstre pareil ? Elle ne semblait d’ailleurs ne pas être comme tous les jours, et cela elle l’avait bien remarqué. Quelque chose n’allait pas, la grand-mère n’avait jamais vu la Blanchette ainsi. Cependant, c’était comme si c’était plus fort qu’elle, une sorte d’appel, une sorte de quête impossible à refuser. En un instant alors, qu’une boule d’énergie noire se dirigea dans la direction de la caméra à la télévision, elle disparut en un instant. Elle se retrouva alors en pleine direction de cette force noire obscure et maléfique. Elle leva le bras, et Arcadia dut bien monopoliser une grande partie de son savoir-faire pour se défendre de cette force. Elle explosa alors juste devant l’hélicoptère, qui se fit légèrement souffler sur le côté, mais leurs occupants étaient bien vivants. Elle avait réussi à arriver à temps, la shinjin était si heureuse, mais elle pouvait maintenant ressentir la super puissance de ce monstre démoniaque. Elle en était presque à suffoquer dans les airs par sa simple présence, une main sur sa poitrine à respirer difficilement. Elle se retourna alors en direction de l’hélicoptère en criant avec un mouvement vague de la main.

« Partez maintenant ! »

Même si le journaliste avait l’impression d’être au paradis et une possibilité de gagner le prix Pulitzer, le pilote n’attendit pas plus longtemps pour filer. Ce fut alors les dernières images d’Arcadia faisant face à ce monstre que la mère de Ryanne put apercevoir, et c’était sans doute mieux ainsi.

« Hmmm …. Tiens …. Mais qui voilà donc … »

Laissa alors dire le monstre cornu en regardant un adversaire peut-être enfin à la hauteur de sa monstrueuse entreprise de destruction. La shinjin regarda alors autour les pauvres gens blessés appelant à l’aide, les morts et le sang qui jonchaient les rues. C’était un spectacle insoutenable pour elle. La déesse n’avait qu’un seul désire, aider ces pauvres gens, mais il n’y avait personne d’autre pour arrêter ce monstre ! Elle devait y faire face. Elle n’était pas capable de ressentir l’énergie de sa mère, ou celle de Pan, qui aurait sans doute balayé ce monstre en un rien de temps. Arcadia était bien incapable de savoir qu’elle était capable de leur parler directement dans leurs esprits. Vu qu’elle semblait être perdue dans les pensées, le démon se contenta de marcher sur la tête d’un pauvre innocent essayant de partir, et un bruit d’os brisé et un écoulement de sang dans les ruines de sa maison fut le seul spectacle que put constater la shinjin.

« Vous …. Vous êtes monstrueux ! Co…. Comment pouvez-vous ! Arrêter ça ! »

Arcadia était paniquée, elle n’avait jamais ressenti ce genre de moments où elle n’était plus capable de contrôler la situation. Elle savait qu'elle devait arrêter ce type, elle s'était entraînée toute sa vie, bon une année plus ou moins, pour cela ! C’était le moment d’appliquer ce qu’elle avait appris, mais la shinjin ressentait son ventre noué presque à lui faire mal. Malgré tout ce qu’elle pouvait voir, Arcadia avait le faux espoir de pouvoir convaincre cet homme d’arrêter de faire le mal ! Cependant, ce dernier se contenta de rire en se dirigeant lentement vers un autre homme. Il était le mal absolu, rien ne saurait sans doute le changer d’avis. La jeune femme serrait ses poings en le regardant avancer, toujours avancer vers sa prochaine proie, elle savait pertinemment ce qui allait arriver. Elle ne le voulait pas, non ! Tout, mais pas cela ! Elle ne pouvait pas soigner les morceaux de chair sanguinolents !

Alors que le monstre était sur le point de fracturer une autre tête uniquement par un plaisir fou de destruction, Arcadia se téléporta alors devant lui malgré son instinct qui lui disait de fuir. Elle ne le pouvait simplement pas, quand bien même elle n’aurait aucune chance. C’était son devoir ! Enfin peut-être ….

« Arrêtez ! Ne faites pas ça ! Je … je ne le veux pas ! »

« Hahahahaha ! Alors arrête-moi gamine ! Qu’est-ce que tu attends ? Je vais encore le tuer, et après lui bon nombre de ces types ! Ils ne représentent rien à mes yeux ! A peine une distraction ! »

« Non ! Je … c’est mal … vous ne pouvez pas faire ça ! Je … écoutez-moi ! Prenez ma vie à la place, mais pas ces innocents ! »

« Madame …. Pitié …aidez-moi …. »

Ne put dire alors l’innocent, alors que le démon avait son pied sur sa tête. Il rit alors devant l’innocence des mots qu’il put percevoir de ses oreilles. Le résultat fut un bruit sourd de craquement, un éclat de rouge carmin sur la botte de ce type. Comment pouvait-on faire une chose pareille ? C’était monstrueux, et sans véritablement réfléchir, alors que c’était bien trop tard, elle dégagea une formidable énergie qui surprit le monstre. Il fut repoussé sur plusieurs dizaines de mètres, alors qu’il se rétablissait dans les airs.

« Hoooo ! Alors ça y est ? Tu me prends enfin au sérieux ? A-t-on finit ces enfantillages ? »

« Je … je vais vous stopper ! Je …ça suffit maintenant ! »

Son cœur brûlait du sang versé qu'Arcadia était capable de ressentir, ce n'était pas de la colère, mais une justice implacable qu'elle ressentait. Une formidable aura blanche brûlante se dégagea de son corps, alors qu'elle perdit son éternel sourire pour montrer un visage des plus sérieux. Elle avait les poings tellement serrés qu'ils semblaient blanchir sous la forte pression. Son adversaire alors se contenta de sourire, satisfait, en monopolisant son énergie, une énergie rouge et noir, comme si le bien et le mal absolus étaient sur le point de s'affronter. Il avait beau être plus fort qu’elle, le monstre semblait prendre son temps. Était-ce par jeu ? Par défi ? Voir à quel point il était capable de pousser loin cette « héroïne » ? Arcadia de son côté ne pouvait bien se permettre d’attendre, de se défendre. Elle avait bien compris que si elle désirait remporter cette bataille, elle devait passer à l’offensive.

« Montre-moi ce que tu sais faire mon petit ange … »

« Ne m’appelle pas ainsi ! Tu vas connaître ce que veut dire le mot justice ! »

Car c’était bien là son intention, la justice purement et uniquement. Arcadia n'était pas ici présente pour simplement affronter un type, montrer sa force au monde, se faire plaisir à un tel déchaînement de puissance. Sans doute que la plupart fonceraient sur son adversaire pour attaquer, mais la shinjin n'était pas, n'importe qui. Malgré la sainte colère qu’elle pouvait ressentir, Arcadia n’allait pas chercher à blesser cet homme. Elle commença alors à psalmodier quelques mots écrivant des lettres de lumières dans les airs tandis qu’elle lança un sortilège de faille magique en plein milieu de son adversaire. Elle venait de sérieusement entacher la défense magique de son adversaire. Sans doute, l'avait-il ressenti, car il sourit légèrement, mais lui se contenta de foncer en direction de la shinjin. Elle dut alors utiliser toute sa vitesse pour maintenir une certaine distance. Elle n'avait aucun intérêt à venir au corps-à-corps, même si elle était capable de s'y défendre.

« Alors ? Tu as peur ? Hahahaha ! »

Tenta alors de dire le monstre pour faire venir Arcadia, mais cela ne fonctionnait pas. Elle n’avait pas un ego si fort pour l’attirer si aisément vers lui. Sans attendre alors dans des pirouettes aériennes, elle recommença à écrire des lettres lumineuses afin de créer des chaînes de lumières autour de son adversaire. Il se retrouva alors incapable de faire le moindre mouvement, alors qu’il se contenta de regarder l’étrange création.

« Ho je vois …. Tu espères que cela suffise ? Vraiment ? Quelle douce enfant …. »

L'homme à cornes commença à hurler en déchaînant toute sa force dans une formidable aura. Arcadia avait de la peine pour maintenir le monstre enfermé. Elle grimaçait alors que la shinjin faisait tout pour restreindre encore et encore les liens magiques. Cependant et ce dans un éclat d’énergie rouge, les liens se brisèrent.

« Ho oui … je sens mon énergie se répandre en moi … Je vais te balayer comme un fétu de paille ! »

Ainsi, le démon concentra une puissante sphère d’énergie rouge entourée d’une puissante aura circulaire noire, qui s’élança dans les airs à son encontre. Elle était presque certaine de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit contre cette force, et elle n’allait pas y mettre les mains. Elle essaya de la distancer grâce à sa vitesse, mais la fourbe énergie maléfique la suivait partout ! Avec le peu de temps gagné, Arcadia souffla alors un bref instant et tel un spectre, elle disparut totalement. L’attaque diabolique fonça tout droit pour exploser contre le sol dans un puissant vrombissement. L’homme cornu avait beau essayer de trouver l’extraterrestre autour de lui, il était bien incapable de ressentir son énergie ou même sa présence. C’était comme si elle avait totalement disparu.

« Ne me dit pas que tu as fui ! Tu me ferais pitié ! »

Cependant, il n’en était rien. Arcadia apparut alors comme sortant des abysses justes derrière son adversaire et elle n’eut qu’à tendre les mains pour poser ses doigts délicats sur ses tempes. Elle venait d’utiliser une autre de ses magies puissantes, le déphasage. Elle était capable un bref instant de changer de dimension, et ce fut ainsi qu'elle esquiva l'attaque et surprit son adversaire. Maintenant elle fit agir un autre de ses sorts et le démon en hurla en écarquillant les yeux qui devinrent de plus en plus brumeux. Bien rapidement, il était incapable de voir quoi que ce soit, mais il était encore éprouvé à ressentir l’énergie divine de la shinjin. La réaction n'en fut qu'immédiate, l'homme cornu se retourna vivement en frappant d'une telle violence d'avoir perdu la vue, qu'il frappa d'une puissante manchette la jeune fille, qu'elle fut irrémédiablement balayée. Elle vint rapidement s’écraser dans une maison dans un gémissement de douleur. Arcadia en avait le souffle coupé se recroquevillant sur elle-même. Elle n’était vraiment pas faite pour ce genre d’affrontement brutal. Si elle avait été plus forte, elle pourrait protéger plus de personnes. C’était sans doute dans ce genre de moments, qu’il était possible de changer, d’en apprendre plus sur soi-même.

Elle savait que ce n’était pas prudent, mais elle n’avait pas trop le choix. La blanchette venait de se fracturer plusieurs côtes suite à cette puissante attaque, alors elle utilisa son énergie pour se soigner partiellement. Bien conscient des capacités de son adversaire, le monstre cornu ne lui en laissant que peu le temps. Dans toute sa force, il tendit la main en direction de l’innocente jeune fille afin d’accumuler encore une fois de l’énergie en vue d’une vague déferlante.

« Je me demande bien combien de fois tu peux faire ça, hm ? »

Le nombre en était effectivement très limité, et elle ne pouvait se permettre de griller sa dernière cartouche pour cela. Arcadia abandonna alors l’idée de se soigner davantage, ayant ressoudé un minimum ses côtes. Pendant ce temps, le démon envoya sa puissante attaque en direction de l’énergie qu’il ressentait. L’attaque était massive, mais pas autant que l’attaque énergétique précédente. Arcadia forma alors comme une nébuleuse d’étoiles scintillantes autour d’elle, et la force destructrice se contenta alors de tourner autour d’elle pour se rediriger en direction de son propriétaire. Avec un léger sourire, il frappa dans la vague déferlante pour la renvoyer détruire quelques maisons dans une explosion sourde.

« Je vais raser la ville en te combattant si tu te contentes que de cela ! Pour qui tu me prends !!! »

Commença alors à hurler comme un fou déchaîné le démon. Il fulminait d’énergie, irradiant le ciel de sa puissance rouge, et il commença à envoyer une pluie de projectiles dans la direction d’Arcadia. Elle commença à en dévier plusieurs, mais très rapidement, elle était dépassée par le nombre. C’était comme si le sortilège d’aveuglement n’avait servi à pas grand-chose. Une multitude d'explosions se firent alors dans un nuage de cendres au milieu des gémissements de l'extraterrestre. Elle se retrouva alors au fond d’un cratère en tremblant. Elle cracha un petit peu de sang en se relevant encore avec la force du désespoir. Arcadia sentit que son corps ne tiendrait pas très longtemps à ce rythme-là, qu’il fallait agir maintenant ou jamais. Elle se tenait le bras en sang marchant toujours d’un pas peu assuré en regardant son adversaire dans le ciel, qui souriait. C'était comme si le temps était arrêté, il attendait en regardant sa faible proie, persuadée qu'il tenait l'affrontement.

« Ce … ce n’est pas finit …. Je … Tu ne me laisses pas le choix … »

« C’est ça ! Mets-toi en colère ! Montre toute ta force ! Dépêche-toi ou la prochaine fois je détruirais toute la ville ! »

L’homme cornu lui laissa alors l’opportunité de frapper, certain de sa victoire. Arcadia tendit alors la main en recouvrant de ses doigts grands ouverts l’image spirituelle qu’elle était capable de s’imaginer. Sa vue était trouble, son corps était lourd et lui faisait mal. Elle allait tout donner dans cette attaque, tout ce qui restait de force et de passion dans ce frêle corps.

« Mon pouvoir est mon esprit …. Mon esprit est mon pouvoir …. Totalement vidé de toute pensée parasite, mon esprit est pur pouvoir … Dans les cieux infinis, tu résides … plus brillant que le soleil, plus lumineux que toutes les étoiles … j'en appelle à toi Justice implacable et immuable ! Je vous implore, je vous en conjure et prête serment aujourd’hui de vous servir à jamais ! Qu’aucun obstacle ne se dresse, que nos pouvoirs ne forment qu’un ! De par votre nom, Je jure de punir tous les péchés et les forces du mal en unissant votre force à la mienne ! JUSTICE !!!!!! »

Alors qu’Arcadia venait à peine de finir sa longue incantation, elle irradiait d’énergie, une folle puissante pure et blanche, qui allait tout balayer. Chaque maux, chaque mauvaise action, crimes ou délits, chaque forme de noirceur dans le démon allaient devenir une arme contre lui-même. Cependant et ce alors que l'homme cornu réalisait son erreur, il forma rapidement un signe de main activant sans doute un sortilège, mais rien ni personne ne pourrait arrêter cette puissance libérée, mais c'était sans compter une affre du destin. L’homme qui lui faisait face n’était pas n’importe qui, il était oui le mal en personne, mais pas seulement cela. Il était également celui qui avait tenté de lui donner naissance. C’était lui le fameux démon que jadis Ryanne avait su faire fuir. C’était lui qui avait alors tout fait pour faire éclore l’étrange fruit doré. Sans doute qu’Arcadia ne saurait pas ce qu’elle fut aujourd’hui sans cet acte de courage et de noblesse. Cependant, il était aussi celui qui avait laissé l’étrange marque sur le front. Cette dernière se mit alors à lui d'une aura rouge, et instantanément, la shinjin perdue alors toute volonté de se battre, de se dresser contre lui.

« Maintenant arrête ça esclave ! »

« Oui maître …. »

Il y avait en effet une faille dans son plus puissant sortilège, il n’était efficace uniquement si la cible de cette force avait fait le mal. Épuisée, Arcadia se téléporta alors en sentant une nouvelle forme d'énergie. La marqué la rendait malléable, d’une force sombre et inquiétante. Elle se prit alors sa propre force, qui explosa dans une terrible lumière juste devant le démon, qui ne fut que brûlée par les dégagements de lumière. On pouvait dire qu'il avait eu chaud, pour sûr. Il lui était alors incapable de se contrôler, de faire quoi que ce soit. Anciennement adversaire, elle était maintenant alliée à ce monstre malgré son esprit qui tentait désespérément de s’en défaire.

« Bien …. Maintenant allons y …. On a assez joué tu ne crois pas ? »

« Oui maître, tout ce que vous voulez … »

Le duo commença alors à marcher côte à côte dans la ville en ruine comme si rien ne s’était passé. Était-ce jusqu'ici un test ? Une mise en jambe ? Était-il nécessaire de la vider de son énergie pour l'affaiblir afin d'y prendre le contrôle ? Rien n’était moins sûr, mais maintenant, elle se contenta de regarder les gens dans le besoin avec une indifférence certaine.

« Tue les … Tue les tous … »

Dit alors simplement le démon en pointant du doigt un petit groupe de personnes réunies un peu plus loin. Cependant l’armée arriva alors enfin dans des chars d’assaut et armée de fusils. Les soldats commencèrent alors à tirer de multiples balles, et naturellement, Arcadia se dressa afin de défendre son nouveau maître. Elle bloqua les tirs à l’aide de ses mains, il fallait dire que ces pauvres diables n’avaient aucune chance. Son esprit tentait d’arrêter sa main, car elle savait ce qu’il allait advenir maintenant. Elle sentait son corps monopoliser son énergie magique, mais une sombre, ce n’était pas son aura habituelle. Des chaînes rouge sombre filèrent alors dans la nuit pour venir étrangler des soldats, mais pas seulement. Cela semblait être si brûlant, qu’ils hurlaient de douleur sous le sortilège de l’extraterrestre. Elle ressentait parfaitement la douleur de ces personnes, s'était insoutenable et tout ce qu'elle put faire, s'était de pleurer devant ce spectacle. Elle tentait de toutes ses forces de s’arrêter. Elle, si pure et douce, était en train de tuer des humains !

Le char tira un obus droit au but, mais grâce à sa magie, elle le renvoya comme de rien contre le char d’assaut. Il explosa alors comme un fétu de paille. Son corps n’avait pas hésité une seule seconde, et elle regardait ces cadavres ruisselants de sang avec indifférence. La véritable Arcadia se sentait alors comme piégée dans son propre corps. C’était sans doute la pire des tortures que l’on pouvait lui infliger, et elle ressentait le plaisir maladif de ses actions. Non ! C’était impossible ! Elle n’était pas comme cela ! Si cela continuait, peut-être en prendrait-elle réellement du plaisir ? Tout n’était que destruction et ruisseau de sang derrière le passage du duo. Le démon jubilait de son nouveau jouet, mais il fallait dire qu'il avait longtemps travaillé pour en arrivée là. Cependant, tout ce qu’il avait fait pour piéger sa divine proie avait ameuté quelqu’un de fort, vraiment beaucoup trop fort pour eux deux. Il devait fuir, mais devait-il la prendre avec lui et disparaître ? Il n’avait que peu de temps et Arcadia était épuisée. Elle ne serait sans doute pas capable de voyager dans l’espace. La personne qui s’approchait était bien trop fort et dans quelques secondes, elle serait présente. Il n'avait que peu de temps pour réfléchir, alors il fut bien obligé de se retirer pour le moment.

« Ce n'est que parti remise mon enfant …… ma fille, car tu es à moi … retiens bien tout cela … ce n'était qu'une petite mise en jambe, car bientôt …… Ho oui très bientôt … »

Le maijin utilisa alors sa capacité à se téléporter loin dans la galaxie, trop loin pour la personne venue voir ce qu’il se passait. Immédiatement après, l'emprise sur la shinjin n'était plus, mais elle avait tout vu, tout ressenti par ses cinq sens. Arcadia s’écroula alors à genoux en prenant d’effroi son propre visage. Elle pleurait alors à chaudes larmes, terrifiée par ce qu’elle venait de faire devant témoins. Il n'y avait pas d'autres explications, les morts qui gisaient autour d'elle étaient de son fait. Les militaires survivants s'approchaient doucement n'ayant pas tout comprit de ce qu'il venait de se passer. Avaient-ils vraiment gagné ? Quoi qu’il en soit, la terrifiante femme à la peau blanche ne semblait plus être capable de se défendre. Elle pleurait et regardait autour d’elle, ses propres mains comme si elles étaient recouvertes de sang.

« Je …… j'ai vraiment fait tout cela ? je … je … les ai tués ? je … non …je … »

L’extraterrestre n’allait pas résister, alors que les militaires lui mirent des menottes, qui ne devaient pas servir à grand-chose à part se rassurer eux-mêmes. Elle était bien capable de les briser comme un rien, mais elle ne ressentait plus aucune force, uniquement un vide. Elle s’en voulait beaucoup, et jamais ses futures bonnes actions, soins ou gestes ne pourraient corrigés cela. Ses mains étaient recouvertes de sang. Ce fut alors que sa sauveuse fit son apparition dans la ville, ce mini champ de ruine, mais cela est une autre histoire …


Revenir en haut Aller en bas
 

Une terrible épreuve [réevaluation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mort est une terrible épreuve mais on m'a aidée à la surmonter.
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Première épreuve : Le courage !
» Un terrible secret à avouer...
» La ficelle ! (Épreuve sournoise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Terre-