Partagez | 
 

 Krillin, the SpaceDuck !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krillin

avatar


Masculin Messages : 10
Age : 27
Zénies : 0

Données du Personnage
Power Level: 3 500 000
Power Level en Kili: 70
Inventaire :

MessageSujet: Krillin, the SpaceDuck !   Mar Mar 06, 2018 10:48 pm

Krillin

Quelqu’un a noté la plaque d’immatriculation de ce bus ? Je n’ai jamais senti quelque chose d’aussi douloureux de toute ma vie.
Krillin, Dragon Ball
"Mon nom est Krillin et je suis un garçon de 27 ans. Mon principale défaut est ma grande malchance et ma qualité majeure est ma bravoure."

   ► Prénom: Krillin
   ► Nom:
   ► Taille: 1m53
   ► Poids: 48 kg
   ► Planète d'origine: Terre
   ► Groupe : Terriens (Z-Team)
   ► But :   Survivre, ça serait déjà bien… sinon devenir un des plus grands artistes martiaux sur terre.
  
Krillin est une personne suffisamment atypique pour qu’on ne le confonde pas avec qui que ce soit d’autre. Trois choses relativement insolites le caractérisent : sa petite taille, son absence total de nez et le fait qu’il aie un crâne rasé (il n’est pas chauve, il le rase. C’est une habitude qui date de l’époque où il était moine au temple Orin). On peut également citer ses yeux n’ayant pas de blanc ni d’iris, se résumant à sa simple pupille ou encore les six points de moxibustion ornant son front. En tant qu’artiste martial s’entraînant rigoureusement, il a une musculature développée témoignant de ses capacités physiques. Généralement, il porte son uniforme de l’école de la tortue, composé du dogi orange, d’une chemise noire, de ses brassards bleus avec une ceinture assortie et de bottes de combat tout aussi bleues. Si son ami Goku ne porte guère que cette tenue au quotidien, on a déjà vu Krillin porter d’autres tenues, notamment une armure de l’armée de Frieza (qui, à en juger son triste sort, n’avait d’armure que le nom...)
Description Physique


  
La psychologie de Krillin a beaucoup évolué au fil du temps (comme c’est le cas de beaucoup de monde). Quand il était jeune, il était arrogant, égoïste et prêt à tout pour arriver à ses fins. Pour lui, les arts martiaux n’étaient qu’un outil pour séduire les filles et il ne ressentait pas beaucoup d’affection envers Goku (allant même jusqu’à jouer de sa crédulité pour bien se faire voir de Muten Roshi). Mais, avec le temps, il a évolué : conscient de son potentiel, il s’est sérieusement mis aux arts martiaux, devenant moins lâche et peureux jusqu’à devenir courageux et altruiste, il est devenu le meilleur ami de Goku et a sans cesse repoussé ses limites. Si les Terriens sont des êtres au potentiel limité, Krillin n’a jamais cessé des les dépasser face aux épreuves les plus difficiles, que ça soit face à des Saibamens, Vegeta ou même Freeza, il a fait front et donné du fil à retordre à chacun. Hélas pour lui, chacune des rencontres avec des êtres surpuissants s’est soldée par une humiliation (quand il n’est pas littéralement mort), mais c’est aussi ça, Krillin : une personne arogante et gaffeuse, toujours un brin pervers. Après tout, il est loin d’être le combattant le plus puissant, mais on ne peut nier son talent et son intelligence : s’il ne rivalise pas avec d’autres en force brute, sa maîtrise du ki et sa capacité à s’adapter à son adversaire sont plus que remarquables. Il est notamment le créateur du Kienzan (qui sera repris de nombreuses fois par d’autres personnes) ou encore le Kakusandan.
Description Mentale


  
Le passé de Krillin avant sa rencontre avec Goku est relativement floue pour ceux qui ne le connaissent pas. On sait qu’il était un moine du temple Orin, où il a passé environ 8 ans à s’entraîner (depuis ses quatre ans, ce qui fait qu’il avait environ douze ans quand il a rencontré Muten Roshi et Goku), mais il était loin d’être l’élève le plus brillant, ce qui lui valait en conséquence d’être le bouc émissaire des autres élèves. Il aura finalement quitté le temple afin de ne plus être persécuté par les autres et partit en quête d’un nouveau maître. Il aura jeté son dévolu sur Muten Roshi, le légendaire maître en arts martiaux. Il plaçait ses espoirs en lui afin de devenir un grand maître en arts martiaux, tant pour se venger de ceux qui l’ont persécuté que pour avoir la côte auprès de la gent féminine. Se doutant sans doute que simplement demander ne suffirait pas, il a apporté un pot de vins sous la forme de magazines de charmes… ce qui fut suffisant, finalement (ça et trouver une jolie jeune femme à lui apporter. Ainsi démarra-il son entrainement sous la tutelle de Muten Roshi, en compagnie de Son Goku, l’autre élève du maître de l’école de la Tortue. Au départ, Krillin n’était pas vraiment amical avec son camarade : il le trouvait naif et immature, mais il était surtout irrité de voir qu’il le surpassait sur bien des domaines… et surtout, il maîtrisait déjà le légendaire Kamehameha ! Pour le surpasser lors des différentes épreuves, Krillin dût ruser et se servir de la naïveté de son rival, notamment par le biais de coups bas et de trahison, même si ça lui a souvent posé problème, notamment quand il fut victime d’intoxication alimentaire après avoir gagné le droit de manger un diner préparé par Lunch en rapportant avant Goku un caillou peint, comme demandé par Muten Roshi.

Car oui, l’entrainement de Muten Roshi était principalement constitué d’exercices physiques et de nombreux travaux tels que travailler sur un chantier, livrer du lait ou autre. Quand bien même ça semblait idiot, Krillin dut reconnaître – une fois l’entraînement terminé – qu’il a énormément gagné en force et en endurance… et, d’une manière ou d’une autre, il est devenu ami avec Goku.

Vint finalement le jour du 21e Tenkaichi Budokai, le premier où participèrent les élèves de Muten Roshi. Krillin fit une prestation plus que remarquable, d’abord en se vengeant finalement des moines du temple Oorin (d’une façon involontairement humiliante, par ailleurs), puis en progressant jusqu’aux demi-finales où il fut vaincu par le redoutable Jackie Chun, non sans avoir montré un combat spectaculaire. Qui plus est, Jackie remporta la finale en battant également Son Goku, donc il n’y eut que peu de regret pour le jeune moine qui comptait bien remporter le prochain tournoi.

Cet objectif en tête, Krillin retourna à Kame Island avec Muten Roshi pour s’entrainer à nouveau. Cet entraînement fut toutefois perturbé par les exactions de l’armée du Ruban Rouge. Le jeune moine n’y joua pas un rôle majeur avant le combat final où il combattit, en compagnie de Yamcha et les autres résidents de la Kame House. Ensuite de quoi il fallut chercher la dernière Dragon Ball afin que Goku puisse ramener à la vie le père d’Upa, mort des mains de Tao Paï Paï. La dernière Dragon Ball n’apparaissant pas sur le radar de Bulma, ils devaient s’offrir les services de Baba la voyante. Celle-ci, pour leur faire une prédiction sans payer une somme colossale, leur proposa d’affronter ses champions. Krillin monta en premier sur le ring et… fut vaincu dès le premier combat, contre un vampire qui lui suça le sang jusqu’à l’anémie… il fut toutefois à l’origine du stratagème qui vint à bout de l’homme invisible : le recouvrir du sang de Muten Roshi (en lui montrant la poitrine de Bulma afin qu’il saigne bien violemment du nez). Ce qui ne fit que confirmer ce que l’on savait déjà de Krillin : son esprit tactique reste sa plus grande force face à l’adversité.

Une fois la dernière Dragon Ball récupéré, Krillin retourna s’entrainer en prévision u 22e Tenkaichi Budokai. Krillin y fit face à Chiaotzu, un élève de l’école de la Grue. Ce fut un combat qu’il remporta grâce à son esprit tactique (contrer les pouvoirs télékinétique de son adversaire en le forçant à user de ses mains pour compter) et via le Kamehameha, qu’il maîtrisait enfin. Une fois encore, il ne dépassa pas les demi-finales où il affronta Goku, une fois encore au cours d’un combat mémorable.

… puis il mourrut…

Krillin était dans les vestiaires pour récupérer les affaires de Goku. Alors qu’il était penché sur les affaires du garçon à queue de singe, un violent coup de pied lui brisa la nuque et il perdit la vie pour la première fois de son existence. C’est un des démons de Piccolo Daïmao qui lui a ôté la vie, emportant au passage la Dragon Ball de Goku. Krillin erra donc dans l’autre monde jusqu’à ce qu’on le ramène à la vie.

A la suite de sa résurrection, Krillin s’entraina de nombreuses années jusqu’au 23 Tenkaichi Budokai. Une fois encore, il ne parvint pas à remporter le tournoi et c’est cette fois-ci en quart de finale qu’il fut vaincu, cette fois-ci par Piccolo. Il aura toutefois montré d’énormes progrès : il savait voler et il avait une maîtrise remarquable de ses attaques de ki, prenant de nombreuses fois par surprise le démon. Il aura toutefois déclaré forfait quand il manqua de mourir, témoin e la gigantesque puissance de son adversaire qui ne révèlera son vrai visage que bien plus tard, en finale. Krillin fut donc témoin de l’avènement de Goku, gagnant le 23e Tenkaichi Budokai. Au vu des dégâts qu’a subi l’arène au cours de ce tournoi, ses espoirs d’en reporter un allaient devoir attendre de nombreuses années…

Les années passèrent et Krillin vivait toujours chez Muten Roshi, poursuivant son entrainement quotidien, jusqu’à ce que Son Goku leur rende visite, accompagné de son fils, Son Gohan. L’ambiance aurait pu être à la fête si Radditz, un Saiyan et frère de Goku, n’était pas venu tout gâcher. Krillin eut bien vite un aperçu de sa force et fut envoyé dans le décor. Goku et Piccolo (qui vint les rejoindre après avoir assisté à la scène) partirent à la poursuite de l’alien. Krillin les rejoignit plus tard… trop tard en fait. Raditz était vaincu et Gohan sauvé, mais Goku était mourrant, transpersé par le Makankosappo de Piccolo. Ravagé par la mort de son ami – et le kidnapping du fils de son ami par Piccolo – il ne sut quoi faire, notamment sur comment annoncer la mort de Goku à Chi-chi… ce fut Yajirobe qui le tira de cette « torpeur » en lui annonçant que Kami voulait qu’il vienne à son sanctuaire. La bas, il s’entraina de longs mois sous sa tutelle (ansi que Yamcha, Tenshinhan, Chiaotzu et Yajirobe) afin de se préparer à l’arrivée de deux autres Saiyans. Le moment venu, les Saiyans n’étaient pas deux, mais trois… et plus puissant que prévu. Heureusement, la Z-team avait droit également à des renforts. Ce fut finalement un combat des plus éprouvants qui se déroula, coutant notamment la vie à Tenshinhan. Sa mort aurait pu être arrangée par le biais des Dragon Ball si Piccolo n’était pas également mort dans le procédé… néanmoins, les Saiyans étaient repoussés et tout espoir n’était pas perdu car Mr Popo, le serviteur de feu Kami, leur informa qu’ils avaient peut-être une chance de ramener leurs amis à la vie : il existait sans doute d’autres Dragon Ball sur la planète natale de Piccolo : Namek.

Krillin se rendit donc sur place en compagnie de Bulma (qui pilotait le vaisseau) et Son Gohan, le fils de Goku qui s’est entraîné avec Piccolo et a contribué au combat contre les Saiyans. S’il pensait que tout irait bien, il déchanta rapidement : à peine arrivé, il put découvrir que la planète était prise d’assaut par une armée spatiale composé de différentes créatures arborant les mêmes armures que les Saiyans.  Il s’agissait de l’Empire de Frieza, à la recherche des Dragon Ball pour que leur seigneur acquiert l’immortalité. Krillin était partant pour rester loin du conflit auquel ils assistaient, mais le fils de Goku ne l’entendait pas de cette oreille et lança une offensive. Le moine se résigna à plonger également dans la bataille. Ils auraient pu y laisser la vie, mais ils parvinrent à s’échapper et à sauver un enfant Namek du nom de Dende. Ce dernier conduisit Krillin chez le doyen Namek, ce dernier éveillant le potentiel caché du Terrien. S’en suivit alors la chasse aux Dragon Ball, une chasse complexe qui opposait Krillin et Gohan à l’Empire de Frieza, mais également, comme 3e « équipe », le prince Vegeta qui les convoitait également afin de devenir immortel.

Alors que Krillin et Gohan parvinrent à réunir les Dragon Balls, celles-ci furent finalement dérobées par le Commando Ginyu. Krillin et Gohan affrontèrent un de leurs membres : Guldo. Malgré le fait que le duo aie gagné en puissance grâce au Doyen, l’extraterrestre leur a donné énormément de fil à retordre et le duo de Terriens ne put en sortir vainqueur que grâce à l’intervention de Vegeta, ce dernier comprenant qu’il allait devoir faire équipe avec les deux autres s’il voulait avoir une chance contre le Commando (et, à plus haute échelle, l’armée de Frieza.

Le trio nouvellement créé ne fut toutefois pas de taille contre la force de frappe du Commando Ginyu : Recoome. Cette fois-ci, ce fut Son Goku qui leur sauva la vie, étant resté sur Terre le temps de se remettre de graves blessures, le Saiyan les aura ensuite rejoint pour contribuer à la chasse aux Dragon Balls… et il parvint à vaincre Recoome seul.

Une fois le Commando décimé (non sans avoir grièvement blessé Goku du fait de l’attaque de Ginyu en personne, ce qui le mit temporairement hors-jeu et en stase dans une des capsules du vaisseau de Frieza), le trio récupéra les Dragon Balls du tyran qui était parti en quête d’un moyen de les utiliser : ces Dragon Ball ne fonctionnaient que si on formulait les vœux en Namek. Profitant de la sieste de Vegeta, Gohan et Krillin firent leurs vœux par le biais de Dende. Le premier fut de ramener Piccolo à la vie afin que Kami revienne également à la vie, ce qui ramena également les Dragon Balls terriennes, le second vœu fut de le téléporter sur Namek (à la demande du concerné…). Le troisième vœu ne put être exécuté car le doyen périt à ce moment là, ce qui mit Vegeta dans une colère noire, mais aussi (et surtout) Frieza qui fit alors son apparition.

S’en suivit le plus difficile et douloureux combat que Krillin aie connu à ce jour. Même en s’y mettant à trois sur lui, le tyran, qui exhibait sa deuxième forme, ne leur montrait aucune pitié et les mit aisément hors jeu. Une fois encore, le moine usait de toutes ses stratégies pour mener la vie dure à Frieza, que ça soit via le Kienzan ou le Taiyoken, mais ce fut seulement à l’arrivée de Piccolo, puis de Goku, que le tyran fut au pied du mur.

Après que Goku eut vaincu Frieza par un Genkidama, le moine pensait que le pire était passé. Ce bref moment de joie lui coûta à nouveau la vie quand l’extraterrestre surgit de son trou et le fit exploser.

Ainsi périt Krillin pour la deuxième fois. Cette mort particulièrement tragique fut le déclencheur qui  éveilla le Super Saiyan en Goku, mais nul ne pensait revoir le jeune homme après ça. Toutefois, la guerre de Namek s’acheva par la victoire de Goku et le peuple Namek fut téléporté sur Terre avant que leur planète n’explose suite aux dégâts engendrés par le combat Dantesque que se livraient l’Empereur Frieza et le Super Saiyan. Pendant un temps, en attendant sa résurrection, Krillin fut entrainé par Kaio, puis il revint parmi les vivants grâce aux Dragon Balls des Nameks.

Une fois de plus, Krillin pensait pouvoir goûter à la paix, mais le destin ne le laisse définitivement pas tranquille : quand il sentit approcher l’aura de Goku (qui se promenait dans l’espace), lui et les autres se rendirent sur place pour l’accueillir, mais quelqu’un était déjà là : un homme étrange armé d’une épée. Cet illustre inconnu annonça l’arrivée prochaine de cyborgs et de leur toute puissance. Il confia également un médicament à Goku, qui devait mourir sous peu d’une maladie cardiaque… à l’approche d’une nouvelle guerre, et plus déterminé que jamais, Krillin redoubla d’efforts pour son entraînement quotidien. Il savait que Son Goku serait le fer de lance de la lutte contre les cyborgs… mais si, pour UNE FOIS dans sa vie, il pouvait faire la différence par lui-même plutôt qu’à trop se reposer sur des aliens surpuissants, alors il allait saisir cette opportunité et prouver à l’univers entier qu’il avait le potentiel pour être le terrien le plus puissant qui soit.
Histoire du Personnage


  
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Shikonai.
   ► Tu as quel âge? 26 ans
   ► Tu nous a trouvé où ? dans une boite de chocapics /bam/ en vrai c’est Ferliost qui m’a ramené
   ► Comment tu trouve le forum? en tapant son adresse dans la barre internet /sbaff/ plutôt beau
   ► T'as un autre compte? Lequel? Elwen, la plus belle des chattes !
   ► T'as pas un truc à nous dire hein? … KWAAAK !
   ► Code du règlement: du magret de canard, ça ira ?

  
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 277
Age : 21
Zénies : 14452

Données du Personnage
Power Level: 10 455 881
Power Level en Kili: 209
Inventaire :

MessageSujet: Re: Krillin, the SpaceDuck !   Jeu Mar 15, 2018 10:40 pm

En soit rien à redire sur la fiche, je la valide en tant que telle

MAIS MAINTENANT VIENT LE MOMENT QUE TOUT LE MONDE ATTEND ! LE TEST RP !

je te propose de le faire sur l'entrainement effectué avec Kaio après ta mort face à Freezer.

_________________
Attaque : 2 700 000 - Défense : 850 000 - Vitesse : 3 500 000 - Magie : 306 281 - Résistance Magique : 3 000 000
Revenir en haut Aller en bas
Krillin

avatar


Masculin Messages : 10
Age : 27
Zénies : 0

Données du Personnage
Power Level: 3 500 000
Power Level en Kili: 70
Inventaire :

MessageSujet: Re: Krillin, the SpaceDuck !   Dim Mar 18, 2018 1:11 am

C'est pas le sujet qui m'a le plus inspiré, mais j'espère malgré tout que ce test rp vous satisfaira ^^

Alors qu’il traversait la Dragon’s Road par la voie des airs, les pensées du Terrien se bousculaient : le voilà mort à nouveau… et d’une façon bien plus douloureuse que son premier trépas en plus : il était passé d’un coup à la nuque à une explosion interne, non sans avoir vu la fureur sur le visage du Tyran. Frieza lui a offert une fin bien monstrueuse… et au vu de l’état de Goku et des autres, il était peu probable que ça se finisse bien…

Finalement, la petite planète était en vue. Krillin a mis bien moins de temps que ne l’avait fait le Saiyan quand lui s’y était rendu, mais il fallait dire que Krillin était plus fort que ne l’était son ami à l’époque. Arrivé à l’orbite, le mort ressentait finalement la gravité, exactement comme l’avait annoncé Goku. A pression était plus forte que prévu, cela dit, et il atterrit lourdement, mais sur ses deux jambes.

La planète était vraiment petite, on avait vite fait d’en explorer toute l’étendue : une unique route encerclait la sphère, passant devant et derrière la petite maison. Étonnamment, une voiture s’y trouvait, bien qu’on soit en droit de se demander si elle était nécessaire. Il y avait également un arbre sans fruit. Tenshinhan, Yamcha et Chaozu étaient là, encerclant un humanoïde à peau bleue doté de deux antennes qui s’agitaient. Le présumé Kaio semblait plutôt tendu. A leurs côtés, il y avait un singe et un criquet.

L’arrivée de Krillin avait capté l’attention de tous sauf Kaio. S’ils avaient l’air un peu surpris, aucun n’accueillit vraiment le moine.


« Eh ben, j’ai connu des accueils plus chaleureux ! Je sais que c’est pas la joie de me voir mais quand même ! Déclama le jeune moine, un peu vexé du manque d’émotion de ses retrouvailles avec ses amis.
- Désolé, vieux… mais la situation est assez tendue : Goku et Frieza sont en plein combat. Lui expliqua Yamcha.
- Quoi ? Goku ? Mais quand je l’ai quitté, il tenait même plus debout ! »

Yamcha lui expliqua alors tout : la fureur de Goku, son éveil au Super Saiyan et le terrible combat que se livraient leur ami et le tyran galactique. L’issue du combat allait sceller le sort de la galaxie.

Krillin restait silencieux, sentant la gravité user son corps, si mort fut-il. Les trois autres s’étaient accommodé depuis longtemps à cette pesanteur, mais lui la ressentait pour la première fois. Souhaitant également en savoir plus sur ce qui se passait, il restait silencieux, comme les autres, endurant la gravité alors que Kaio leur narrait tout ce qui se passait, non sans se mettre parfois à parler tout seul. « Son Goku, le temps presse, dépêche toi d’en finir avec lui et quitte cette planète avant qu’il ne soit trop tard ! », « Oui, très bien ! Finis-le, maintenant ! Dépêche toi ! » et autres « Bon sang, mais quel imbécile ! Tu es trop imprudent, Goku ! » étaient donc régulièrement balancé, entrecoupant les longues scènes de descriptions. Même si Krillin ne voyait rien, il pouvait sentir toute la tension qui s’échappait du combat… Et finalement, l’histoire se finit bien : Frieza était vaincu, la planète évacuée, et un nouveau chef Namek nommé, ce qui signifiait que les Dragon Balls de Namek allaient pouvoir être utilisées… Dragon Balls qui, EN PLUS, pouvaient ramener des personnes pour qui un vœu de résurrection a déjà été formulées… donc Goku, Krillin et Chaozu ne seront pas condamnés à rester parmi les morts.


« Bon, maintenant que tout est réglé… Il est temps de commencer ton entraînement, Krillin ! On a un peu moins d’une demi-année devant nous avant que les Dragon Balls ne puissent être utilisées, ça me laisse peu de temps mais au vu de ton niveau actuel, ça devrait le faire !
- Je vais devoir attraper le singe ou frapper le cricket au marteau ?
- Nan, pas nécessaire : ces exercices, c’était pour habituer Goku à la gravité, mais vu que tu es plus puissant qu’il ne l’était à l’époque, tu vas très vite t’y habituer… on va plutôt entamer directement les choses sérieuses. Pour commencer, tu vas te battre contre Chaozu. »

L’intéressé tourna la tête vers le moine, un peu surpris par l’annonce, mais ne discutait pas les consignes. En plus, il était curieux de voir les progrès de son adversaire désigné. Krillin se mit en garde, adoptant sa posture héritée de l’enseignement de Muten Roshi.

« Ça me rappelle des souvenirs, tout ça. Le 22e Tenkaichi Budokai.
- J’ai appris les maths, depuis. Tu ne m’auras plus avec ce genre de pièges! »

Kaio donna le signal et Krillin bondit en avant pour attaquer Chaozu. Ce dernier para son assaut et s’en suivit un échange de coup. L’élève de la Tortue put toutefois rapidement constater à quel point son adversaire s’était amélioré depuis son sacrifice face à Nappa. Il était bien plus fort et rapide. Ça n’allait pas être simple de prendre l’avantage. Cependant, il savait qu’il ne devait pas baisser le rythme : si jamais Chaozu utilisait ses pouvoirs psychiques sur lui, il serait dans un sacré pétrin.

« Pour ton information, Krillin, Chaozu a vaincu Guldo quand il est venu nous rendre visite tout à l’heure… et il l’a fait tout seul. Je crois savoir que tu n’as même pas pu le faire, toi. Même avec Gohan à tes côtés, tu as manqué de mourir.
- Quoi, sérieusement ? »

Comme s’il fallait une preuve en plus des propos de Kaio, Chaozu feinta Krillin et ce dernier tomba dans le piège. Alors qu’il réalisa son erreur, il vit une petite lueur briller au bout du doigt de son adversaire.

« Dodompa ! »

Le moine évita de justesse l’attaque en se baissant et tenta une contre offensive. A nouveau, un rapide échange de coup eut lieu, puis l’élève de la grue fit un pas sur le côté. Krillin se prit alors un dodompa de plein fouet : même qui a été tiré plus tôt et qui a donc fait le tour de la petite planète.

« Bien, je crois que ça suffit. Merci Chaozu. »

Krillin était à genoux, sa tenue percée à l’endroit où l’impact a eu lieu. Il avait plaqué une main dessus par réflexe, mais il n’y avait pas de blessure grave sinon une brûlure. Il a malgré tout senti passer le choc.

« Comme prévu, tu t’es rapidement adapté à la gravité de la planète. Allez, debout, on va attaquer les exercices de méditation. »

Cette fois-ci, Kaio le mena à l’intérieur même du petit bâtiment. Il n’y avait rien sinon un table et une chaise qu’il écarta.

« Installe-toi et respire profondément. Commence à méditer comme tu as l’habitude de faire. »

Le moine obéit et s’installa au milieu de la pièce en position de méditation. Il ferma les yeux, inspira un grand coup et commença l’exercice. Quelques secondes plus tard, il sentit  une pointe s’enfoncer dans le bras et il poussa alors un cri, rouvrant brusquement les yeux alors qu’il se tournait vers Kaio.

« Mais qu’est-ce qui vous prend ?
- De quoi tu parles ? Je ne fais que te regarder méditer. »

Kaio affichait une moue interrogatrice...Krillin aurait-il imaginé cette douleur ? Ou bien était-ce  une facétie de son entraîneur ? Toujours est-il qu’il reprenait sa méditation… mais une fois encore, quelque chose le piqua, cette fois-ci à la nuque. Krillin frappa sa nuque, comme on frapperait pour chasser un insecte, mais il ne rencontra aucune aiguille, aucun insecte. Une fois encore, quand bien même l’élève de la tortue se tourna prestement vers Kaio, celui-ci feint l’innocence… sans un mot, le combattant recommença sa méditation. Tendu, il attendait une nouvelle piqûre, mais elle ne vint pas. Finalement, il se détendit et reprit sa méditation…

… et une nouvelle piqûre.

La réaction de Krillin et Kaïo ne changeait pas. Mais cette fois, Krillin ne reprit pas sa méditation.


« Sincèrement, Maître Kaio, pourquoi vous me piquez pendant que je médite ?
- Je ne vois toujours pas de quoi tu parles, Krillin...mais si tu n’es pas capable de méditer, je ne pourrais pas poursuivre ton entraînement... »

Le guerrier orange fronça les sourcils et, une fois de plus, reprit sa méditation. A nouveau, il ressentait la piqûre, mais tâcha de rester impassible cette fois. L’aiguille piqua à nouveau, encore, et encore, et encore, un peu partout sur son corps. Krillin faisait tout pour ignorer la douleur et méditer. C’était très compliqué au début, mais il y parvint finalement au bout de quelques temps, se plongeant enfin dans une transe méditative. Les pics de douleurs n’étaient qu’un lointain souvenir, il était enfin plongé dans sa méditation.

Quelques instants plus tard, peut-être une heure, la voix de Kaio résonna dans sa tête.


« Bien, ça suffit comme ça. Debout. »

Krillin rouvrit les yeux et se redressa.

« Je ne comprend toujours pas où vous vouliez en venir avec cet « entraînement ».
- Tu comprendras plus tard. Allez, on est reparti pour un peu d’exercice. Suis moi dehors. »

A l’extérieur, Yamcha, Tenshinhan et Chaozu continuaient leur entraînement en sparing. L’intensité de leurs auras était bien supérieure à celle de Krillin actuellement. Visiblement, l’entraînement de Kaio était très profitable. Kaio mena le moine à l’écart et invoqua divers blocs d’un étrange matériau.

« Voilà, je veux que tu les brises à mains nues. »

A mains nues… ça devrait être faisable. Le moine sourit et donna un coup de toute sa puissance. Le bloc lui résista et sa main lui envoyait d’intenses signaux de douleur.

« Wouaaaaaaaiaaiaiaiaiaiaiaie ! »

Il sautillait sur place en secouant sa main endolorie. S’il n’était pas déjà mort, il aurait juré qu’il s’était cassé le poignet.

« C’est dur, hein ? C’est un des minerais les plus dur au monde. Et je tiens à ce que tu les brises à mains nues.
- Quoi ? Mais c’est impossible, je vais juste souffrir ! Je serais vivant, j’aurais le corps en miettes avant même d’y arriver !
- C’est pas mon problème. Brise les. Tu n’auras pas le luxe de manger avant d’y être arrivé… enfin, c’est pas comme si tu pouvais mourir de faim, maintenant. Haha ! »

Kaïo s’éloigna, laissant Krillin seul face aux blocs. Ce dernier soupira et donna de nouveaux coups. La peur de la douleur l’empêchait d’y aller vraiment à fond et, quand bien même il ne subit que des souffrances supportables, il n’éraflait même pas la surface lisse du bloc.

Après quelques heures à taper relativement mollement, Yamcha vint le voir en dégustant une banane.


« Ça n’a pas l’air d’avancer, dis voir...
- Ces blocs sont bien trop résistants. Si je frappe de toute mes forces, j’ai l’impression de me briser la main.
- Ouais, je sais, j’ai connu ça aussi.
- Comment tu as réussi ?
- Allons, si je te le disais, cet entraînement perdrait tout intérêt… en tout cas, je vois pas pourquoi tu as peur de te faire mal contre des blocs. Te faire exploser par Frieza, ça devait être mille fois plus douloureux, non ? »

Et Yamcha s’éloigna, laissant Krillin seul face aux blocs. C’est vrai que la sensation d’exploser de l’intérieur, sentir ses os voler en éclats, sa chair se déchirer et tout ce qui allait avec jusqu’à ne devenir que cendres volant aux vents de Namek, c’était de loin la plus douloureuse expérience qu’il aie subi. Il s’en souvenait encore…

Krillin inspira un coup et recommença à frapper de toute ses forces. Il avait atrocement mal, mais il frappa encore une fois. Et encore ne fois, et encore, et encore, jusqu’à s’habituer à la douleur. A force de s’y habituer, il avait juste l’impression de cogner un sac de frappe. L’impact de ses coups redoublait alors et les premières fissures sur la pierre. Encouragé par ces premiers signes d’usure, il frappait pus fort jusqu’à finalement briser le rocher.


« Pfouuuh…. Eh ben, il était solide celui-là... »

Kaio pointa alors le bout de son nez, visiblement satisfait.

« Parfait. On va pouvoir passer à l’exercice suivant... »

Les entraînements se suivaient et se ressemblaient. Il s’agissait principalement d’exercice d’endurance et de force de frappe : endurer la douleur pour transcender les limites de son corps. Ces exercices étaient entrecoupés de séances d’entraînement avec les autres ainsi que d’enseignements de Kaio. Un détail troublait toutefois ce quotidien : aucune nouvelle de Goku. Kaio avait bien tenté de le contacter, sondant plus d’une fois l’au-delà, mais en vain… c’était étrange. De l’aveu de Kaio lui-même, il était possible de bloquer sa télépathie, mais il le sentirait si Goku le bloquait volontairement…

Finalement, après quelques mois, les Dragon Balls furent rassemblés à nouveau et Krillin fut le premier à revenir sur terre. Il a toutefois pu profiter d’un long et pénible entraînement avec Kaïo pour améliorer son niveau et combler son retard sur les autres terriens. Évidemment, il restait loin derrière Goku, Piccolo et les autres non-terriens, mais il comptait bien ne pas se laisser plus distancer que ça. L’autre bonne nouvelle : Goku était toujours en vie, mais refusait de revenir sur terre par le biais du vœu… c’était étrange, mais le terrien était sur de revoir son meilleur ami, tôt ou tard...
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 336
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: Krillin, the SpaceDuck !   Dim Mar 18, 2018 1:00 pm

J'ai lu tout le test Rp et je suis au moins aussi satisfait que Kaïo ! /bang
Plus sérieusement : c'est franchement bien écrit, c'est fluide, et si faute il y a je n'en ai vu aucune (mon dieu que c'est rare !). En plus de ça, j'ai bien aimé les petits passages comiques qui collent très bien avec le personnage que tu incarnes. bounce Tu as également bien su réutiliser le vécu de Krillin et mettre suffisamment en valeur son évolution comportementale ET technique, sans compter que tu as tout aussi bien respecté le caractère de son entourage - en l’occurrence Chaozu, Kaïo et Yamcha.
 A mon avis, c'est un Prédéf' que tu mérites amplement. La qualité de tes écrits couplé à la compréhension du caractère de ton personnage font qu'il faudra me passer sur le corps - à la rigueur, ça, seule Pan peut se le permettre *Sblam!* - pour qu'on te refuse de le jouer !
 T'as de l'avenir, mon petit bonhomme. ;p C'est moi qui te le dis !
Après pour ce qui est des PLs, je préfère m'entretenir avec le reste du Staff dans notre base secrète. ;P Je suis très loin d'être une lumière sur le sujet. Mais l'essentiel est que tu peux au moins dormir sur tes deux oreilles concernant ta validation. study

_________________

----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Ferliost

avatar


Masculin Messages : 277
Age : 21
Zénies : 14452

Données du Personnage
Power Level: 10 455 881
Power Level en Kili: 209
Inventaire :

MessageSujet: Re: Krillin, the SpaceDuck !   Dim Mar 18, 2018 11:05 pm

Hm... Après avis du Staff tu es validé comme l'a dit Ryanne...

Et ce avec 3, 5 Millions PL. Have fun.

_________________
Attaque : 2 700 000 - Défense : 850 000 - Vitesse : 3 500 000 - Magie : 306 281 - Résistance Magique : 3 000 000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Krillin, the SpaceDuck !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Krillin, the SpaceDuck !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Avant RP :: Naissance des Guerriers :: En Cours-