Partagez | 
 

 La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Sam Aoû 25, 2018 9:32 pm

Spoiler:
 

Tout était parti d'une simple réflexion en pleine nuit. Le soir même de la résurrection de Pesto, Elwen s'était plongée dans une intense réflexion. Son amie était de retour donc certes, la Kitsune était au comble du bonheur et soulagée que la terrible journée qui a entraîné la mort de son amie soit rangé dans la catégorie « très mauvais souvenir mais tout va mieux maintenant », mais... au vu de leur situation, au vu de la vie qu'elles menaient, un constat était inévitable : ce genre de situation a de fortes chances de se reproduire. Et ça, Elwen ne le voulait pas. Il fallait qu'elle s'améliore et qu'elle devienne plus forte pour éviter une nouvelle mort à Pesto.

Le soucis était toutefois que la Zélodienne n'était pas vraiment ce qu'on pouvait appeler une artiste martiale chevronnée : le peu de coups qu'elle connaissait, c'était à Pesto et Gray qu'elle le devait. Certes, elle était bien au delà des petits joueurs qu'on rencontrait sur Terre, mais n'importe quel artiste martial digne de ce nom, capable de voler et user du ki, aurait tôt fait de la vaincre... et à moins de s'entrainer des années durant comme le font les vrais guerriers, elle ne sera jamais prête à temps... or, elle n'a pas des années. Son truc à elle, c'était la magie... et on n'utilisait pas la magie pour se battre à coups de poings et de pieds...

Sauf si...

Et c'était là qu'elle a compris ce dont elle avait besoin. La culture magique Zélodienne – du moins celle de son clan – n'a jamais vraiment eu pour vocation de blesser. La tempête que la Kitsune pouvait parfois déclencher n'était pas à but offensif mais défensif, à l'origine... et même encore, c'était un sort sur lequel Elwen n'a jamais vraiment eu de contrôle. Bref, elle n'avait pas la mentalité d'une guerrière et ne savait pas vraiment comment user de sa magie pour combattre comme un moine. Il fallait donc une mage qui pouvait la guider... une mage qui savait se battre...

Elwen se tira donc de son lit et regarda vite fait par la fenêtre. C'était presque l'aube... elle s'était réveillée assez tôt... bon, ça fera l'affaire. Dans sa robe de chambre – toujours celle confiée par Pan vu que le retour sur le vaisseau de Gray ne s'est pas encore fait, Elwen se dirigea vers le lieu de repos de sa proie. Entrant avec le plus grand silence dans l'antre de la bête, elle se laissa léviter et voleta au dessus d'une certaine mage aux cheveux pourpres. Sa queue aux teintes hivernales fendait l'air, lui donnant l'air d'un renard volant à la seule force de sa queue – toute ressemblance avec un personnage issu d'un autre univers est ABSOLUMENT FORTUITE – tandis qu'elle réflechissait à la façon la plus efficace de la réveiller... et elle se décida enfin.

Doucement, elle planta son doigt dans la joue de la magicienne en attendant qu'elle se réveille. Chaque « pouic » étant ponctué d'un « Coupine ? » chuchotté pour ne réveiller personne. Quand enfin la magotte aura daigné ouvrir les yeux, Elwen se reposera doucement sur le matelas, face à la Terrienne.


« J'ai besoin de ton aide. Tu peux m'aider à m’entraîner ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Aoû 26, 2018 2:29 pm

Eeeeeeeeet encore une nouvelle nuit fort agréable passée en compagnie de mon adorable Pan ! Cela avait été un "repos" bien mérité d'ailleurs, si l'on prenait en compte l'heureuse résurrection de Pesto, la meilleure amie d'Elwen. Un problème en moins de résolu et une raison de plus pour faire des accrobaties passer de bons moments ensemble, donc !
Le lit de la Déesse Zélodien était d'ailleurs très confortable ! A tel point qu'on aurait pu se croire étendu sur un nuage cotonneux. Une telle couchette ne favorisait pas les réveils matinaux, bien au contraire ! J'étais bien partie pour faire la grasse-matinée, sans m'être rendu compte que plus personne ne se trouvait à mes côtés tant les bras de Morphée étaient confortables.
D'ailleurs, je tenais serré contre moi quelque chose de moelleux - un oreiller, sans doute, mais je refusais d'ouvrir les yeux pour m'en aviser. Peut-être était-ce une certaine partie de l'anatomie de ma compagnie que je cajolais ? Baaah ! Elle n'allait pas s'en offusquer. Ce n,'était aaaaaaaaaaabsolument pas son genre~
Je sentis aussi comme un petit courant d'air traverser la pièce. Sans doute avait-on oublier de fermer une porte et que le vent avait fini par s'engouffrer dans la pièce ?


- Mrrrmhh, fis-je en me tournant dans le sens inverse, là où la fenêtre donnait sur le monde extérieur.

C'était mieux. Un tout petit peu mieux, car je finis tout de même par me mettre sur le dos, le drap qui me recouvrait à moitié délogé de son matelas.
J'évacuai un soupir d'aise juste avant que quelque chose ne vienne me chatouiller la joue à répétition. Alors que je n'écoutais que d'une oreille à demi-absente, je ne compris pas tout de suite le mot qui était associé à chaque petite pression exercée sur ma joue, et à intervalles réguliers.
Je me tournai une énième fois en croyant, à tort, que Pan me taquinait à son étrange manière.


- Naaon, s'il te plait, Pan... Encore...haaaw... dix minutes... Rien que dix petites minutes, soufflai-je, presque suppliante, non sans me sentir contrainte de m'étirer.

Les membres tendus, j'en profitai pour tâtonner la place où celle qui avait dormi avec moi aurait dû logiquement se trouver allongée.
Personne.
...Personne ? Une minute !
Mais alors qui me lardait la joue de "pouic, pouic", ponctués par des "Coupine, coupine" ?!
J'ouvris enfin les yeux en grand pour tomber nez à nez avec une Elwen, qui flottait dans les airs juste au-dessus de moi, comme si de rien était.
Suuuuuuuuuuurprise ?
Je clignai des yeux, un peu ahurie.
J'eus le réflexe de me couvrir précipitamment le corps avec le drap défait. Après tout, j'avais passé le début de la nuit en sous-vêtements (mauves, bien sur), avant de m'en être négligemment débarrassé pour rendre hommage à la seconde partie - plus mouvementée - de cette même nuit.
Bref ! Autant vous dire que j'étais nue sous le tissu épais que je gardais maintenant serré contre ma silhouette. Les joues empourprées après m'être rendu compte que mes sous-vêtements, éparpillés au pied du lit, étaient des plus visibles, j'échangeai un regard un "brin" perturbé avec l'intruse Zélodienne.
Cette dernière, qui n'avait pas l'air gênée pour un sou, avait, en toute quiétude, posé son innocent petit postérieur sur le matelas.


- Elwen ! dis-je avec un petit sourire feint, tout en me frottant les yeux d'une main aussi malhabile que fatiguée. Que me vaut cette visite inopinée ? Généralement, on frappe avant d'entrer mais... ça ira pour cette fois.

J'en profitai pour ramasser le peu de tissu dont je m'étais délesté au cours de cette fabuleuse nuit, afin de m'en équiper alors que le drap qui me recouvrait cachait la scène aux yeux de la Zélodienne. C'était franchement pas facile de se vêtir ainsi ! On se croirait à la piscine, avec la serviette de bain enroulé autour de la taille et de la poitrine, à tenter d'enfiler le tout sans trop s'exposer aux yeux des "curieux".
Heureusement qu'Elwen n'entrait pas dans cette catégorie, d'ailleurs !
L'intéressée me fit part de ses projets sans plus tarder. Ou plutôt de sa demande, qui impliquait que je l'aide à s'entraîner.
...Tiens, doooonc ?
Tout en lui répondant, j'essayai de remettre un peu d'ordre dans mes cheveux. Les aléas d'un réveil de cet acabit et d'une nuit un tantinet mouvementée, me diriez-vous !


- Que je t'aide à t'entraîner, dis-tu ? ...De si bon matin ?

J'ignorais l'heure qu'il était mais soit !

- Bien ! continuai-je, une fois devenue un peu plus présentable après être parvenue à tout remettre plus ou moins en place. Pas de problème ! Et si tu m'expliquais tout de suite le programme que tu comptes suivre ? Car s’entraîner c'est bien beau, mais il serait préférable que je sache en quoi tu comptes te perfectionner, et pour parvenir à quel(s) résultat(s) ?

Ce n'était pas la motivation qui lui manquait ! Ça se lisait aisément dans ses grands yeux de Zélodienne. Mais savait-elle seulement dans quoi elle désirait se lancer ?
J'avais bien des choses à lui apprendre, tirées de l'enseignement du Maître lui-même, mais s'intéressait-elle seulement à ces connaissances-ci ? Ou bien... avait-elle projet de mettre au point quelque chose d'autrement plus complexe ?
Je continuai d'interroger Elwen du regard, le drap toujours entortillé autour de ma taille et de ma poitrine.
Non mais ! Je n'allais pas me montrer à tout le monde en petite tenue, non plus ! En outre, j'allais avoir besoin d'une bonne douche avant de répondre à la demande d'Elwen.
La journée promettait d'être agitée, et ce n’était pas pour me déplaire !

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mar Aoû 28, 2018 12:48 pm

Ryanne était dure à réveiller. La mage Terrienne avait un sommeil de plomb et Elwen dut faire son petit manège un certain moment avant qu’enfin elle n’ouvre les yeux, non sans la confondre avec Pan… pourquoi avec Pan ? Etrange, on dirait qu’elles dormaient dans le même lit. Elwen ne dormait pas dans le même lit que Pesto… elle devrait essayer, tiens, ça pourrait être rigolo.

Ryanne, réalisant que c’était Elwen face à elle, se couvrit alors… pourquoi tous les Terriens faisaient ça ? même Pesto n’osait pas se montrer nue ! Drôle de culture que celle des Terriens, vraiment… bref, alors que la Terrienne se rhabillait avec quelques sous-vêtements, la Zélodienne lui expliquait son besoin d’aide pour l’entrainement.


« - Que je t'aide à t'entraîner, dis-tu ? ...De si bon matin ?
- Oui, s’il te plait !
- Bien ! Pas de problème ! Et si tu m'expliquais tout de suite le programme que tu comptes suivre ? Car s’entraîner c'est bien beau, mais il serait préférable que je sache en quoi tu comptes te perfectionner, et pour parvenir à quel(s) résultat(s) ? »

Bon, elle était partante pour l’aider. Restait plus qu’à lui expliquer et elles pourront se mettre au travail.

« J’ai besoin d’apprendre des sorts pour combattre. Mon clan ne m’a appris que des sorts de soins ou pour me protéger, mais rien pour vraiment attaquer. A cause de ça, j’ai pas pu défendre efficacement Pesto. J’ai beau avoir appris à me battre, je suis nulle à ça. Alors… si je pouvais apprendre à lancer des sorts pour attaquer, je pourrais être plus efficace. Je me suis dit que tu saurais peut-être quelque chose. En plus, comme t’es mage toi aussi, ça sera plus simple que si je demandais à Pesto ou Pan. »

Elle avait bien quelques idées à exposer, mais sans connaître les mécaniques exactes de la magie offensive, ça ne restait que des idées. Un avis d’une mage chevronnée comme Ryanne sera un plus non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mer Aoû 29, 2018 12:25 am


Bien, nous y voilà ! Des sorts offensifs, donc. C'étaient ce que désirait apprendre Elwen durant ce petit séjour intensif ! Elle qui n'en était guère familière, cela allait s'annoncer fort intéressant.
On dit merci qui ? « merci Gif... » -Non, non ! C'est pas ça du tout : on reprend !
Merci à quoi ? Merci à la fibre de l’enseignement, pardi ! Cet épisode me rappelait vaguement l'époque où j'avais appris les bases de la langue terrienne à ce brave Radditz. C'était d'ailleurs le jour où j'avais embrassé quelqu'un pour la première fois de ma vie - plus par curiosité que par attirance, cela dit. Ce contact fruité avait eu son petit effet sur la pauvre Nira, qui en était carrément tombé dans les pommes. Je n'avais pas souvenir d'avoir vu l'amie-chewing-gum de Rékon s'être relevée après ça. Ce dont je me souvenais pus que de tout autre chose ? De son goût, bien évidemment !~
Mais n'allez le répéter à Pan sous aucun prétexte. Il ne faut surtout pas qu'elle considère cela comme un adultère ! D'autant plus que cet événement date d'avant notre fabuleuse rencontre. Les relations sont comme les lois, après tout : elles ne sont point rétroactives.
Je me passai une main dans les cheveux en observant la Zélodienne.
Pour en revenir à son cas, je la savais parfaitement capable de déclencher un mini-cataclysme. Néanmoins, je ne l'imaginais en rien assez douée et expérimentée pour en contrôler la terrible puissance. Cette technique-là n'était rien de plus qu'un relâchement tous azimut de pouvoirs magiques liés à l'énergie hautement destructrice des orages.
Il était complètement inutile de rappeler l'existence d'un tel sort à la concernée, puisque cette dernière cherchait à se doter d'un panel de techniques offensives qu'elle saurait manipuler sans rencontrer trop d'embûches.


- Je vois, je vois~

D'un index taquin, je lui taquinai le bout du nez avant de rebondir sur ces paroles-ci :

- Je pense que tu as effectivement frappé à la bonne porte, très chère Elwen ! Et comme je t'aime bien et que j'ai grand confiance en toi, on peut considérer que tu as de la chance ; vois-tu, je n'ai pas pour habitude d'enseigner mes sortilèges offensifs à n'importe qui. Cela pourrait s'avérer dangereux ! TRÈS dangereux.

Elwen en avait d'ailleurs fait les frais quelques années auparavant. Elle nous en avait même parler, à Pan et à moi, de ses déboires avec les habitants défunts de son petit village natal. D'aucuns auraient refuser de la prendre pour élève justement à cause de ce regrettable incident, mais ce n'était définitivement pas mon cas !
La Zélodienne avait forcément appris de ses erreurs. Elle avait pour ainsi dire mûri, même si je n'avais aucun idée à l'époque qu'elle se servait du trou de la douche comme d'un lieu pour y déposer son popo matinal.


- Il va falloir que tu te montres plus attentive que jamais, Elwen. Et je n'exagère en rien ! Faire exploser une protection magique par inadvertance ne provoque pas de dégâts aussi conséquents que ceux engendrés par un projectile conçu pour blesser autrui. Je veux que tu te souviennes de cela quoi qu'il arrive !

Je n'attendais pas de réponse de sa part - au mieux un simple hochement de tête - et choisis de ce pas d'enchaîner avec une petite démonstration logique de ce qu'elle allait bien pouvoir produire une fois notre entraînement mener à bien.
Pour ce faire, je levai une main entre nous deux et en fis émerger, depuis la paume, une petite colonne de magie violette crépitante. Une sorte de micro feux d'artifice ! Non. Mieux encore : une chandelle romaine dont les étincelles ignoraient jusqu'aux lois de la gravité. Une lueur mauve dansante inondait la chambre de Pan.


- Je veux que tu sois parvenue à créer ceci avant la fin de la journée - et je vais t'y pousser, bien sûr ! Ensuite, lorsque tu auras appris à rendre le flux de tes sorts aussi stable que possible, tu auras tout le loisir de mettre au point l'attaque magique de ton choix. La base en magie ? c'est de savoir contrôler ce que tu créées. La difficulté dans ce domaine-ci ? C'est de maintenir un sortilège sur la durée, et sans jamais tomber en rade d'énergie.

L'éco-conduite, chers amis ! L'éco-conduite, encore et toujours. Ici. Là-bas. Autour de nous. Partout ! Même sur les autres planètes ! A-bso-lu-ment-Par-tout !
J'illustrai mes propos en recouvrant de mon autre main le sommet de la colonne de magie qui continuait de danser. Quand je fis mine de les séparer l'une de l'autre, un long canal de magie pure avait pris forme entre elles et les reliaient à la manière d'une rallonge électrique.
Ici, nul besoin de gaine ! J'isolai sans peine ma magie du monde extérieur par simple contrôle du flux.


- Et pouf ! fis-je en joignant de nouveau les mains, sans toutefois qu'une explosion ne voie le jour et souffle la demeure de la Déesse du peuple zélodien.

L'énergie magique s'était volatilisée comme par magie ! Whaooow !
J'esquissai un sourire en coin à l'adresse d'Elwen.


- Maintenant, première leçon : tu vas quitter prestement cette chambre et m'attendre patiemment dehors. Juste le temps qu'il faut pour que je file me doucher et que je m'habille en vue de ton entraînement du jour, d'accord ?

Bien sûr qu'elle l'était ! Et je ne me fis pas prier non plus pour me préparer comme convenu.
Je laissai la robe serrée que m'avait confiée Pan de côté pour enfiler ma toge raccommodée avec les moyens du bord. Mieux vaut s'équiper d'une tenue ample quand il est question de crier : « Abracadabraaaaaaaaaaa ! »
Mue par mon instinct de gourmande notoire, je me permis de faire un petit crochet par la cuisine avant de rejoindre Elwen. Autant vous dire que le mémo de Pan n'était pas passé inaperçu et que je fus indiciblement ravie d'emporter ses jolis petits cookies avec nous, soigneusement entassés dans un panier initialement prévu pour les piques-niques.
Quand je fus enfin sorti de la maison de Pan, j'adressai un clin d’œil à Elwen au moment où je la dépassai.


- Si tu parviens à me surprendre lors de ton entraînement, tu auras droit de manger quelques cookies faits-maison par ta bien-aimée Déesse ! Mais pas avant~ cherchais-je à la motiver, tout en faisant danser le panier sous ses yeux. Allez, en avant, camarade ! Nous avons du pain sur la planche !

Avant toute chose : trouver une plaine vide de toute forme de vie, afin de minimiser les dégâts collatéraux susceptibles de voir le jour pendant les exercices d'Elwen.

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -


Dernière édition par Ryanne Hilaris le Jeu Aoû 30, 2018 9:17 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mer Aoû 29, 2018 10:53 pm

Voilà, c'était dit : Elwen voulait apprendre la magie offensive donc elle a demandé de l'aide à Ryanne... et elle l'a eu, coupine a accepté de l'aider !

« Je pense que tu as effectivement frappé à la bonne porte, très chère Elwen ! Et comme je t'aime bien et que j'ai grand confiance en toi, on peut considérer que tu as de la chance ; vois-tu, je n'ai pas pour habitude d'enseigner mes sortilèges offensifs à n'importe qui. Cela pourrait s'avérer dangereux ! TRÈS dangereux. »

N'importe quelle magie peut s'avérer dangereuse. Même sur Zelod, c'est une des premières choses que l'on apprenait aux apprentis mages. Elwen le savait pertinemment... après tout, elle même a un peu décimé son clan par magie... sous l'effet de l'alcool, pour sa défense...

« Il va falloir que tu te montres plus attentive que jamais, Elwen. Et je n'exagère en rien ! Faire exploser une protection magique par inadvertance ne provoque pas de dégâts aussi conséquents que ceux engendrés par un projectile conçu pour blesser autrui. Je veux que tu te souviennes de cela quoi qu'il arrive ! »

Assise en tailleur sur le lit, Elwen hochait la tête avec un air adorablement sérieux. Sa queue blanche battait encore l'air sous l'impatience de commencer.

Ryanne leva alors la main et déploya une colonne de magie violette, colonne qui crépitait, d'ailleurs.


« Je veux que tu sois parvenue à créer ceci avant la fin de la journée - et je vais t'y pousser, bien sûr ! Ensuite, lorsque tu auras appris à rendre le flux de tes sorts aussi stable que possible, tu auras tout le loisir de mettre au point l'attaque magique de ton choix. La base en magie ? c'est de savoir contrôler ce que tu créées. La difficulté dans ce domaine-ci ? C'est de maintenir un sortilège sur la durée, et sans jamais tomber en rade d'énergie. »

C'étaient des notions qui parlaient déjà à Elwen : elle devait déjà maintenir des sorts sur la durée quand elle faisait des soins intensifs ou déployait son bouclier. Et quand elle le déployait sur plusieurs personnes à la fois, c'était plus éreintant encore. Mais ça restait des sorts qu'elle maîtrisait et utilisait pour la défense, il n'y avait rien à matérialiser pour ainsi dire vu qu'ils étaient intangibles et renforçaient uniquement les personnes concernées. Ryanne faisait des choses jolies avec ses mains et son flux magique, pendant ce temps, mais ça illustrait parfaitement ses propos.

« Maintenant, première leçon : tu vas quitter prestement cette chambre et m'attendre patiemment dehors. Juste le temps qu'il pour que je file me doucher et que je m'habille en vue de ton entraînement du jour, d'accord ? »

Elwen hocha la tête et s'en alla attendre dehors, repensant à ce qu'avait fait Ryanne... comment elle avait fait déjà ? Une sorte de pillier crépitant... hmmm... elle se concentra alors pour matérialiser la magie dans la paume de sa main. C'était assez compliqué, elle qui était plutôt adepte de magie intangible ou bien de sorts pour influencer une chose qui existait déjà, alors créer... c'était pas son rayon... pas pour le moment...

Ryanne arriva quelques instants plus tard, devant une Elwen qui n'avait au final réussi qu'à générer un courant magique qui avait influencé l'air ambiant pour faire une petite bourrasque autour de sa main, donc loin d'être ce qu'elle était supposée faire et... snif... snif snif... mais... ça sent les COOKIES !


« Si tu parviens à me surprendre lors de ton entraînement, tu auras droit de manger quelques cookies faits-maison par ta bien-aimée Déesse ! Mais pas avant~ Allez, en avant, camarade ! Nous avons du pain sur la planche ! »

L'info n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde. Tout pour les cookies ! Elwen s'éleva alors.

« Tu veux qu'on aille où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Ven Aoû 31, 2018 9:40 pm


Renforcer la motivation d'une Elwen déjà chargée d'entrain n'avait pas été compliqué - les cookies de Pan, hautement addictifs, remplissaient merveilleusement le rôle que je leur avais donné. Il allait vraiment falloir que je demande la fameuse recette à leur tout aussi délicieuse conceptrice ! Sur l’oreiller, ça devrait passer sans problème~
Bref ! Ma future partenaire d'entraînement s'interrogeait sur le lieu que j'allais devoir élire. Quelle ironie ! Je n'en connaissais aucun... En dehors de la maison Hi-Tech de Pan, les environs demeuraient pour moi entièrement inexplorés.
Bah ! C'était là l'occasion de découvrir un peu le paysage zélodien, et de dénicher un petit coin tranquille où rien ne risquait de nous déranger. Pour cela, la Perception allait nous y aider.
Aussi préférais-je ne pas attirer l'attention d'Elwen sur mon cruel manque d'information au sujet de sa terre natale.


- Un espace suffisamment dégagé fera l'affaire. Tâchons simplement de nous éloigner un minimum du domicile de Pan, ne serait-ce que par simple précaution.

Et non pas par souci de confiance en nos capacités magiques respectives !
J'invitai mon amie zélodienne, qui se trouvait déjà dans les airs, à me suivre jusqu'à l'endroit rêvé. Nous n'eûmes pas à voyager longtemps pour poser les pieds dessus. En outre, j'avais fait en sorte de ne pas voler trop vite, histoire de commencer déjà à m'aligner sur le niveau de ma chère collègue.
Au-dessus de nos têtes, quelques nuages vagabondaient et le soleil irradiait de beauté. A notre niveau - c'est-à-dire au sol -, il y avait de l'herbe à perte de vue et seulement quelques maigres monticules de rochers. Comme escompté, nous nous tenions à l'écart des arbres.
Les poings sur les hanches, je cessai de contempler les environs pour me focaliser sur Elwen, à laquelle j'adressai un charmant sourire.


- Nous y sommes, partenaire ! lui fis-je remarqué sans me sentir capable de ne pas écarter les bras à ce moment précis.

Une brin d'attitude théâtrale n'a jamais fait de mal à personne, n'est-ce pas ?
Fidèle à moi-même, je finis très vite par brandir un index professoral à l'attention de ma locutrice.


- Avant la pratique vient la théorie. Sachant que je ne t'ai quasiment rien appris de concret dans la chambre de Pan, il est plus que temps que je rebondisse là-dessus ! Retiens bien ça, Elwen : la clef de toute magie qui vise à faire apparaître un objet se trouve ici, déclarai-je en me pointant la tempe. L'imagination EST la base de tout. C'est d'ailleurs ce qui peut causer bien des déboires à nous, les magiciennes que nous sommes, car chacune de nos actions nécessite un certain temps de réflexion que les manipulateurs du Ki, qui se battent davantage en recourant à l'instinct, peuvent utiliser à leur avantage.

D'un geste, j'invitai immédiatement Elwen à s'asseoir. Bien sûr, je fis de même... mais sans me tenir face à elle ! Me voir n'allait pas lui être utile. Tout comme la vision du panier où refroidissaient les délicieux cookies de Pan, d'ailleurs ! Cela risquait même de nuire à sa concentration. Je posai donc  le panier sur mes genoux.
 Dos à dos avec la Zélodienne, assise en tailleur dans l'herbe, je repris paisiblement mes explications :


- Je préfère te prévenir : j’ignore absolument tout des étapes d'apprentissage de la magie chez les tiens. Nous allons faire comme je l'entends, et donc selon le programme mis au point par mon Maître. Si j'ai acquis mes pouvoirs grâce à son savoir, il en sera forcément de même pour toi vis-à-vis de moi !

Je me tus un instant pour inspirer une bonne goulée d'air. Les yeux fermés, je passai à l'étape suivante : la propagation de la magie à travers tout mon être. Il s'agissait pour cela d'apprendre à se visualiser soi-même. Un exercice qui n'est pas aussi simple qu'on peut le croire ! L'absence de mouvements et le calme aident grandement à la réussite de cette opération ; au cœur de l'action, ce n'est pas la même chanson.

- Maintenant, Elwen, ferme les yeux et inspire profondément ! Rends-toi momentanément hermétique au monde qui t'entoure pour te focaliser entièrement et en toute quiétude sur ta propre personne.
Je veux que tu prennes le temps de te visualiser dans la position dans laquelle tu te trouves, puis que tu fasses appel à ta magie qui devra te traverser des pieds à la tête. Ne cherche pas à la répandre comme une décharge, surtout pas ! Si cela peut t'aider, prends plutôt exemple sur le courant calme de la rivière, ou encore sur le doux souffle du vent qui traverse les plaines. Trouve le juste milieu. Ensuite, et seulement après avoir senti la magie affluer en toi, tu pourras te reconnecter avec ce qui t'entoure.
Maintenant, voici un petit exemple en guise d’introduction...


Je procédai selon mon schéma, à un rythme de débutante.
Silence total. Inspiration profonde. Déconnexion. Concentration. Visualisation de son soi intérieur. Ouverture des canaux magiques - préalablement pensés avec soin. Imprégnation de magie. Gestion sommaire du flux et...
...Reconnexion avec le monde extérieur !
Je rouvris les yeux, sentant autant le vent qui balayait la plaine me caresser la peau que la magie qui circulait dans tout mon être, à l'instar du précieux liquide carmin à travers les vaisseaux sanguins.
Extérieurement, je restais la même. Intérieurement, je me sentais rayonnante de vitalité !
Dans notre position, à défaut de le voir Elwen pouvait sans doute avoir un avant-goût de ce que je ressentais.


- Proches comme nous le sommes actuellement, toi comme moi pouvons ressentir ce qui se passe chez l'autre. Évidemment, j'ai pris soin de me positionner à ton niveau ! C'est plus pratique, notamment pour que tu puisses t'identifier plus facilement. En cas de débordement, je serai là pour te soutenir, ma p'tite Elwen~
Alors que la magie soit avec toi, Enjoy !


Je renouvelai le processus, et ce toujours sans précipitation aucune.

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -


Dernière édition par Ryanne Hilaris le Mar Sep 04, 2018 10:59 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Sep 02, 2018 4:14 pm

Des cookies ! DES COOKIIIES ! ELLE ALLAIT MANGER DES COOOOOKIIIIIIIIES ! L'enthousiasme d'Elwen se traduisait par un intense battement de sa queue alors qu'elle voletait, en attendant Ryanne. Cette dernière déclara que l’entraînement se fera un peu à l'écart de la maison de Pan, ce qui était plutôt raisonnable compte tenu des dégâts que pouvaient provoquer un entraînement : la magie était parfois capricieuse et le moindre manque de maîtrise, même le temps d'une petite seconde, pouvait avoir des conséquences fâcheuses.

Ryanne s'éleva alros à son tour et Elwen la suivit jusqu'à un endroit assez dégagé, n'ayant guère que quelques rochers comme dénivelé. Le duo de magiciennes se posa alors et la leçon démarra.


« Avant la pratique vient la théorie. Sachant que je ne t'ai quasiment rien appris de concret dans la chambre de Pan, il est plus que temps que je rebondisse là-dessus ! Retiens bien ça, Elwen : la clef de toute magie qui vise à faire apparaître un objet se trouve ici, Ryanne pointa sa tempe du doigt. L'imagination EST la base de tout. C'est d'ailleurs ce qui peut causer bien des déboires à nous, les magiciennes que nous sommes, car chacune de nos actions nécessite un certain temps de réflexion que les manipulateurs du Ki, qui se battent davantage en recourant à l'instinct, peuvent utiliser à leur avantage. »

L’imagination.. .c'était la base pour matérialiser ce que l'on souhaitait par magie... c'était logique, finalement. Elwen hocha la tête.

Elwen et Ryanne s'installèrent, dos à dos, selon la requête de la professeur Terrienne.


« Je préfère te prévenir : j’ignore absolument tout des étapes d'apprentissage de la magie chez les tiens. Nous allons faire comme je l'entends, et donc selon le programme mis au point par mon Maître. Si j'ai acquis mes pouvoirs grâce à son savoir, il en sera forcément de même pour toi vis-à-vis de moi ! »

La Zélodienne ne répondit pas, se doutant bien qu'il en serait ainsi de toute façon... Celà dit, elle se promit que, un jour, elle enseignera la méthode de son clan à Ryanne... ça aidera peut-être sa coupine à progresser de son côté, qui sait !

« Maintenant, Elwen, ferme les yeux et inspire profondément ! Rends-toi momentanément hermétique au monde qui t'entoure pour te focaliser entièrement et en toute quiétude sur ta propre personne.
Je veux que tu prennes le temps de te visualiser dans la position dans laquelle tu te trouves, puis que tu fasses appel à ta magie qui devra te traverser des pieds à la tête. Ne cherche pas à la répandre comme une décharge, surtout pas ! Si cela peut t'aider, prends plutôt exemple sur le courant calme de la rivière, ou encore sur le doux souffle du vent qui traverse les plaines. Trouve le juste milieu. Ensuite, et seulement après avoir senti la magie affluer en toi, tu pourras te reconnecter avec ce qui t'entoure.
Maintenant, voici un petit exemple en guise d’introduction...
 »

Elwen entendit l'inspiration de Ryanne, puis il y eut un instant de flottement... mais ses sens de mage s'affolaient : elle ressentait l'aura magique de Ryanne instinctivement de par sa formation, mais c'était aussi instinctif chez elle qu'un guerrier ressentant le ki d'une personne ainsi que son intensité. Et elle sentait la magie de Ryanne croitre, se répendre à travers tout son organisme. C'était un peu ce que ressentait Elwen quand elle devenait verte, à ceci près que sa magie se dégageait de son corps comme un grand brasier émeraude. Là, c'était confiné en Ryanne...

« - Proches comme nous le sommes actuellement, toi comme moi pouvons ressentir ce qui se passe chez l'autre. Évidemment, j'ai pris soin de me positionner à ton niveau ! C'est plus pratique, notamment pour que tu puisses t'identifier plus facilement. En cas de débordement, je serai là pour te soutenir, ma p'tite Elwen~ Alors que la magie soit avec toi, Enjoy ! »

Voilà donc que c'était au tour d'Elwen. La Zélodienne inspira un coup et ferma les yeux.

Elle a déjà appris la méditation et les enseignements de Ryanne ressemblaient un peu à la technique que lui avait enseigné sa formatrice à l'époque où elle avait encore un clan... mais d'une autre façon.

Sa Maîtresse lui avait appris à ressentir l'énergie magique qui sommeillait en elle. Elle se l'était toujours visualisée comme un petit brasier qu'il fallait alimenter pour le laisser jaillir de soit, puis en contrôler le flux pour réaliser ce qu'elle voulait. La magie était une énergie aux usages multiples. En le projetant sur une personne, on pouvait la soigner. En s'en imprégnant, on en faisait une armure. En la projetant sur une personne, on pouvait l'immobiliser. En la diffusant en l'air, on pouvait contrôler la météo... c'était ainsi qu'Elwen usait de sa magie... et aujourd'hui, elle devait la propager en elle... la propager sans la faire jaillir... il fallait doucement alimenter le braser... doucement... répandre la magie en elle, ne pas la faire sortir...

Doucement, elle attisait les flammes, très lentement. La chaleur magique la gagnait et se rependait dans son organisme. Elwen laissait le flux doucement s'acheminer en elle. Malgré sa maîtrise de la magie, l'exercice de Ryanne était insolite à ses yeux et il fallait un moment avant de parvenir à laisser le flux circuler en elle sans déborder ou s'épuiser. Quand enfin elle trouva son rythme de croisière, après un moment, elle rouvrit les yeux.


« Hmm... comme ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mer Sep 05, 2018 11:07 pm

Notre brave Elwen apprenait vite ! Son feu magique s'était intensifié pour finalement s'adoucir comme escompté. Du coup, le flux présent dans son organisme était tout de suite plus stable. Me trouvant dos à dos avec l'étudiante émérite, j'étais aux premières loges pour me rendre compte de ses progrès fulgurants.
Elwen venait pour ainsi dire de trouver le jeu milieu !


- Comme ça, oui, approuvai-je. Mémorise toutes ces sensations jusqu'à ce qu'elles deviennent des automatismes ! Ainsi, en combat, tu prendras d'autant moins de temps à incanter. C'est un atout considérable pour les magiciennes que nous sommes, ne l'oublie jamais ! Trop de pratiquants en négligent l'importance.

Tout comme la Zélodienne, mon flux brillait par sa stabilité parfaite. L'énergie magique s'alimentait d'elle-même et il n'y avait donc pas besoin d'en prélever dans notre précieux environnement ! En outre, il fallait avant tout qu'Elwen se focalise sur ses propres ressources avant de piocher dans celles des éléments qui l'entouraient. Ainsi, en parvenant à donner forme à sa magie dans pareilles conditions, il lui sera d'autant plus simple de faire de même sur les planètes - comme la Terre - où capter la magie ambiante pouvait parfois s'avérer aussi long que compliqué. Malheureusement, c'était le cas pour notre bonne vieille Terre, les pratiquants de la magie et les créatures qui en vivent étant d'une extrême rareté.
Jusqu'ici, je n'avais pas encore pris la peine de m'enquérir de l’atmosphère emplie de magie de Zélod III. Cela n'allait plus tarder, mais avant...
Je tapai un grand coup dans mes mains avant de mes les frictionner.


- Maintenant, passons à la phase suivante ! m'époumonai-je. Encore une fois, il est question de concentration et d'imagination. Ta réussite du précédent exercice montre que tu as su te visualiser, toi et le flux qui t'habite.
Il ne te reste plus qu'à tendre la main et imaginer la forme de ce que tu comptes créer avec ta magie seule. Exactement de cette manière-là...


Main ouverte et paume présentée vers le ciel, je n'eus guère besoin de me brusquer les neurones pour y faire apparaître une mince colonne d'énergie magique. Comme d’habitude, le violet était la couleur prédominante.

- Ici, la tâche va s'avérer un chouïa plus ardue car il va te falloir faire converger une infirme partie dudit courant vers un point précis de ton anatomie, et sans que tout le reste parte en sucette ! Tu auras tôt fait de te rendre compte que ce n'est pas chose facile puisque ta surveillance doit s'étendre au-delà de ce qu'est capable le quidam, en temps normal.

Non pas deux points à surveiller, mais bien trois :
---> Visualiser ce qu'on souhaite créer.
---> Le maintient de l'équilibre de toute la structure.
---> La ponction/redirection d'une partie de cette énergie vers le membre choisi.
Et enfin survient la manifestation physique de la magie ! Du moins... en toute logique ?
Je coulai un regard à Elwen par-dessus mon épaule. La chandelle magique flambait sans discontinuité dans le creux de ma main alors que je me fendais de nouveau avec de laborieuses explications.


- Toutefois, il existe bel et bien un moyen d'accélérer le processus. Et ce raccourci là, peu de gens de notre profession en ont connaissance. En fait... Ce n'est pas tout à fait ça le problème ; la plupart de ceux qui se trouvent être dans la "confidence" ne sont tout simplement pas aptes à l'utilisation de cette technique. Pour faire court, disons qu'elle demande de bénéficier d'un quotient intellectuel hors du commun.

Je ne cherchais pas du tout à me vanter ou à bourrer le crâne d'Elwen. C'était de la bouche même du Maître que j'avais été informée de l'existence d'une telle capacité mentale. Fait tristement certifié par le Maître : "Les cerveaux étroits et obtus ne peuvent pas recourir à l'usage du Compartimentage de l'esprit".

- Ce pouvoir que l'on pourrait tout aussi bien considérer comme une sorte de Don a de nombreuses utilités. Par exemple, les ambidextres qui y recourent peuvent écrire un texte d'une main et dessiner de l'autre en un seul et même instant ! Tu peux donc très bien en profiter pour tracer un sceau d'une main - premier compartimentage de l'esprit - et souffler une incantation complexe par la même occasion - deuxième compartimentage de l'esprit !
Mais ne pressons pas les choses, Elwen. Ceci réclame davantage qu'un simple entraînement. Si tu réussis à donner naissance à quelque chose de semblable à cela,
fis-je en levant mon petit flambeau magique, c'est déjà très bien ! Et puis j'imagine que nous aurons bien d'autres occasions de nous perfectionner.
J'adooooooooore travailler avec de bonnes élèves !


Reprenant aussitôt mon calme comme si rien de notable ne s'était passé, j'invitai la courageuse et affamée - n'oubliez pas les cookies - Zélodienne à reprendre le fil de son entraînement.

- Allez ! Surprends-moi, petit Elwen ! Donne naissance à une jumelle de ma chandelle magique pour que les délicieux cookies de Pan deviennent ta digne récompense~

Comment ?! Si elle en était capable ? Ho ! Mais bien sûr qu'elle l'était, hé !
Je plongeai une nouvelle fois en pleine méditation. C'était là le meilleur moyen pour suivre les progrès d'Elwen et, éventuellement, comprendre ses erreurs à venir.

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Sam Sep 08, 2018 6:29 pm

L'énergie magique circulait à présent en Elwen et ça semblait effectivement satisfaire Ryanne. Elle ne s'attendait pas à maîtriser cet exercice aussi vite. Heureusement que la Zélodienne a su trouver un lien avec ses propres pratiques, c'était sympa.

« Mémorise toutes ces sensations jusqu'à ce qu'elles deviennent des automatismes ! Ainsi, en combat, tu prendras d'autant moins de temps à incanter. C'est un atout considérable pour les magiciennes que nous sommes, ne l'oublie jamais ! Trop de pratiquants en négligent l'importance.
- D'accord ! »

Un cookie?

« Maintenant, passons à la phase suivante ! »

Visiblement pas. Tant pis, elle continuera de faire des efforts jusqu'à ce qu'elle y aie droit ! Et elle prendra tout le panier, s'il le fallait !

« Encore une fois, il est question de concentration et d'imagination. Ta réussite du précédent exercice montre que tu as su te visualiser, toi et le flux qui t'habite.
Il ne te reste plus qu'à tendre la main et imaginer la forme de ce que tu comptes créer avec ta magie seule. Exactement de cette manière-là...
 »

Et revoila les jolies lumières magiques qui sortaient de la paume de Ryanne. Elwen les contemplait, percevant l'énergie qui en émanait. Comment faisait-elle donc pour y arriver ? Quel était le truc ?

« Ici, la tâche va s'avérer un chouïa plus ardue car il va te falloir faire converger une infirme partie dudit courant vers un point précis de ton anatomie, et sans que tout le reste parte en sucette ! Tu auras tôt fait de te rendre compte que ce n'est pas chose facile puisque ta surveillance doit s'étendre au-delà de ce qu'est capable le quidam, en temps normal. »

C'était compliqué, en effet. Pour le moment, Elwen devait surveiller son environnement, être attentif aux leçons de Ryanne et maintenir le rythme de croisière de la magie qui circulait actuellement en elle. Un véritable exercice de jongleur qu'elle peinait déjà un peu à manier. Il était plus simple et instinctif pour elle de laisser sa magie émaner d'elle ou bien la réprimer quand elle n'en avait pas besoin. L'entre deux n'était pas vraiment acquis pour le moment...

« Toutefois, il existe bel et bien un moyen d'accélérer le processus. Et ce raccourci là, peu de gens de notre profession en ont connaissance. En fait... Ce n'est pas tout à fait ça le problème ; la plupart de ceux qui se trouvent être dans la "confidence" ne sont tout simplement pas aptes à l'utilisation de cette technique. Pour faire court, disons qu'elle demande de bénéficier d'un quotient intellectuel hors du commun. »

Wow ! Ca avait l'air très compliqué comme « moyen d'accélérer le processus ». En gros, si on n'avait pas un QI assez élevé, c'était mort ?

« Ce pouvoir que l'on pourrait tout aussi bien considérer comme une sorte de Don a de nombreuses utilités. Par exemple, les ambidextres qui y recourent peuvent écrire un texte d'une main et dessiner de l'autre en un seul et même instant ! Tu peux donc très bien en profiter pour tracer un sceau d'une main - premier compartimentage de l'esprit - et souffler une incantation complexe par la même occasion - deuxième compartimentage de l'esprit !
Mais ne pressons pas les choses, Elwen. Ceci réclame davantage qu'un simple entraînement. Si tu réussis à donner naissance à quelque chose de semblable à cela, c'est déjà très bien ! Et puis j'imagine que nous aurons bien d'autres occasions de nous perfectionner.
J'adooooooooore travailler avec de bonnes élèves !
 »

Ouais, ben Elwen était un peu perdue là... bon, reprenons depuis le début. Déja, il fallait réussir à faire jaillir la lumière...

« Allez ! Surprends-moi, petit Elwen ! Donne naissance à une jumelle de ma chandelle magique pour que les délicieux cookies de Pan deviennent ta digne récompense~ »

Cookiiiiiiiies ! Oui, il fallait le faire ! Pour les cookies !

Elwen ferma les yeux, ressentant le courant magique courir son organisme, toujours surveillé par son propre esprit... paume tendue vers le ciel, elle se remémorait le petit feu d'artifice dans la main de Ryanne. Des traits de lumières qui sortaient de sa paume, crépitant, diffusant une lueur pourpre. Elle n'en avait pas raté une miette. Doucement, elle tentait de puiser dans sa magie pour la faire jaillir de sa main. Un frisson la prit alors, sentant non pas la structure désirée prendre forme, mais l'instabilité de son énergie qui tentait instinctivement de sortir de tout son être, réflexe Zélodien qu'elle employait instinctivement pour ses propres sorts. Elle perdit quelques précieuses secondes pendant lesquels les cookies refoidirient un peu plus afin de calmer le flux et reprendre à zéro.

Visualiser la chandelle...

tenter de faire jaillir la magie de sa main sans que le flux ne s'échappe du reste du corps... sa queue se hérissait sous la concentration. C'était dur... si dur... la magie Terrienne était inutilement compliquée. Pourquoi tout rediriger d'un seul point ? Bon, il fallait obéir à Ryanne... la survie de la Zélodienne d'épendait des cookies ! Des cookies, sinon rien !

Après de laborieuse minutes, enfin, la magie s'échappait doucement de sa main sans que le corps ne suinte de son énergie par tous les côtés. Un miasme verdatre, comme lors de ses transformation, suintait de sa paume... bien... Maintenant, lui donner forme... lentement, la masse magique intangible convergeait vers le centre... modeler... penser à la chandelle... doucement, de toutes petites étincelles crépitaient, puis s'élevaient. Le visage de la kitsune était figé par la concentration, à croire qu'à n'importe quel instant, elle aurait besoin d'une cuve à grande flaque... C'était... tellement dur... ALLEZ ! POUR LES COOKIES !
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mer Sep 12, 2018 11:22 pm

Merci, Pan, pour m'avoir mis à disposition un tel appât à Zélodienne ! Elwen dévorait littéralement les cookies du regard, puis finit par se relancer dans une nouvelle méditation qui avait pour but final d'invoquer une petite chandelle de magie dans le creux de sa main.
 Je ne lui demandais pas la mer à boire mais toujours est-il que produire pareil édifice allait quand même lui demander un minimum de temps.
 L'énergie magique d'Elwen tendait à rejoindre la surface, à quitter son réceptacle pour se disperser de manière improductive. Là n'était effectivement pas le but de notre exercice, et cette réaction ne faisait que souligner l'idée que nous n'employons pas du tout la magie de la même manière.
 Je ne fis aucun commentaire, avisant à quel point Elwen était concentrée pour maintenir son flux aussi stable que possible. La manifestation de ses efforts se visualisait jusqu'au hérissement de sa queue de kistune !... ou de chat, peut-être ?
 C'était assez drôle de constater à quel point cet appendice pouvait gonfler sous le coup de l'émotion !
 Sachant que je me trouvais dos à la magicienne et que je ne la surveillais pas de mes yeux puisque me trouvant actuellement en pleine méditation, je me fiais davantage aux pouvoirs communs de l'imagination que les gens normaux bridaient involontairement au cours de leur croissance.
 Dans ma tête, il était donc question d'une Zélodienne assise en tailleur, constituée essentiellement de filins et de quelques éclats d'un vert luminescent, laissant penser à une bien étrange constellation. La visualiser de la sorte me fit sourire et, alors qu'Elwen se démenait de son côté avec toute la volonté que pouvaient lui conférer les saints-cookies de Pan, je me permis d'octroyer une autre forme à ma chandelle magique.
 Ce fut en l'occurrence un vrai travail de façonneur ! Reproduire en miniature une Elwen en trois dimensions, avec sa toge et tout le tralala, cela demandait beaucoup de concentration et énormément de précision pour qu'elle fût entièrement reconnaissable.
 En outre, ma création du jour conservait sa couleur d'origine, qui ne pouvait pas changer par la seule force de ma volonté. Nous avions donc à faire à une petite Elwen, mauve des pieds à la tête, assise en tailleur dans le creux de ma main pétillante de magie !
 Je rouvris les yeux au moment où la Zélodienne se faisait violence pour garder sa structure magique en mouvement. Cette dernière produisait déjà de petites étincelles ! Encore un peu plus et c'était gagné !
 Mais là était la difficulté : maintenir l'équilibre de la chandelle tout en empêchant l'énergie  d'exploser tout azimut.


- Tu y es presque, Elwen ! Et surtout veille à ce que ta chandelle magique n'explose pas dans ta main, si jamais tu ne te sens pas capable de la nourrir comme il le faut. Je peux te le dire par expérience : ça-fait-un-mal-de-chien.

Sur l'échelle de la douleur, c'était à peu près aussi intense que si l'on avait la merveilleuse idée d'arrêter une sphère de Ki en lui présentant la paume des mains.
 Hé ! Allez essayer de tenir un crayon après ça, histoire de m'en dire des nouvelles~
 J'eus une idée/envie soudaine et je ne pus, malgré les difficultés qu'éprouvait Elwen avec sa chandelle magique, réfréner mon élan créatif.
 Mes méninges s'accordèrent de nouveau avec mon flux intérieur, stabilisé autant par le Compartimentage de l'esprit que par l'aisance de l'habitude, avant que mon énergie se re-matérialise au niveau de ma main tendue.
 Je fis naître un globe autour de ma figurine étincelante d'Elwen, qui se referma en son sommet sans rencontrer la moindre défaillance technique. Puis, comme si on versait quelque liquide dans un récipient, je m'étais amusée à remplir ledit globe d'une nouvelle dose de magie.
 Au final, on aurait pu croire que je tenais dans la main une espère d'aquarium dans lequel un poisson zélodien du nom d'Elwen méditait à s'en donner la courante.
 Charmante image, je sais~
 Je fis tourner mon œuvre d'art de pure magie autour de mon index dressé à la manière d'un joueur de Bastketball avec son petit ami le ballon rond !


- Si tu veux un conseil de magicienne, Elwen, évite de trop forcer à t'en faire "péter les neurones", comme dirait mon frangin. Contente-toi de trouver le juste milieu et tu peaufineras après. Je n'ai pas souvenir de t'avoir demandé de me présenter une chandelle qui doit chatouiller le ciel !

Il faut de temps en temps savoir doser ses efforts, non ?
Je n'étais pas très bien placée pour lui faire la morale à ce sujet, mais... il y avait bien un mais ! Ma collègue Zélodienne n'allait pas en terminer ainsi. Au vu de sa vitesse d'apprentissage, je comptais bien lui enseigner une technique de mon cru, qu'elle aurait tôt ou tard le temps de personnaliser selon ses souhaits, ses besoins et ses envies !

Je lui laissai pleinement le temps de mener à bien son exercice avant de piocher un cookie dans le panier de Pan, puis de me relever pour me planter devant elle.


- C'est qui la gentille Zélodienne qui a mérité son cookie ? Hein, c'est quiii ? fis-je, un peu nigaude sur les bords, en lui agitant le cookie sous les yeux. C'est l'adorable Elweeeen, bien sûr ! Attrape !~

Comme le ferait un maître vis-à-vis de son animal de compagnie - oui, oui, je sais, ça rabaisse un peu mon apprentie du jour! - je lançai le cookie à quelques centimètres au-dessus de son museau pour qu'elle le gobe d'un coup !
Je redevins presque sérieuse une fois la récompense consommée. En guise d’introduction à la suite de notre programme d'entraînement, je lui présentai mon chef d’œuvre dans lequel sa réplique miniature noyée méditait.


- Bien ! Maintenant, j'attends de toi que tu apprennes à former une sphère parfaitement ronde, sans aspérité aucune, et que tu me la confies comme ceci.

Sans plus attendre, je lui glissai ma création entre les mains ! Elle n'explosa pas et, bien que sa surface ne fut pas aussi lisse que du verre, demeurait assez agréable au toucher.
Je souriais de fierté.


- Tout ce que tu crées ne doit pas disparaître sans ton consentement, Elwen. Tu dois être maîtresse de ton énergie et calculer à l'avance le temps que ce qui résulte de tes sorts doit mettre avant de se volatiliser. Au final, la magie, c'est un peu comme un code conçu au préalable ; elle agit sur qui tu l'entends, s'arrête selon tes désirs, s'active au moment choisi... et j'en passe !

Haussement d'épaules. On pouvait tout aussi bien résumer les choses ainsi.

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Sep 16, 2018 9:21 am

Bon sang ! Maintenir cette chandelle demandait un véritable effort ! Et coupine faisait ça instinctivement ? Ca allait demander pas mal de travail pour le faire aussi bien qu'elle. Faire de la procédure de matérialisation magique un automatisme aussi simple que celui de la simple diffusion pour manipuler ce qui existe déjà.

Quand enfin, alors que toutes les veines de ses tempes semblaient prêtes à éclater tant elle était concentrée, elle produisit une chandelle de taille correcte. En tout cas, la menace de se faire péter la main par perte d'équilibre magique était plutôt inquiétante.


« Si tu veux un conseil de magicienne, Elwen, évite de trop forcer à t'en faire "péter les neurones". Contente-toi de trouver le juste milieu et tu peaufineras après. Je n'ai pas souvenir de t'avoir demandé de me présenter une chandelle qui doit chatouiller le ciel ! »

Facile à dire. Elwen avait déjà bien du mal à créer une simple chandelle sans y mettre toute sa volonté. Le juste milieu, elle ne l'avait pas encore trouvé, hélas. Si elle relâchait ses efforts sur un quelconque côté, soit sa création se retrouvait sous alimenté et elle allait avoir bobo à la main, soit sa magie reprenait la salle habitude de partir dans tous les sens...

Enfin, sa chandelle était présente en tout cas donc... exercice réussi, non ?

Oui, un cookie vint se balancer devant son nez...


« C'est qui la gentille Zélodienne qui a mérité son cookie ? Hein, c'est quiii ? C'est l'adorable Elweeeen, bien sûr ! Attrape !~ »

Ces insultes se paieront, terrienne ! La dernière personne à avoir traité Elwen comme un animal s'est vu dévorré le mollet ! Enfin, pour l'heure, il y avait plus important. Le cookie voletait. Dans sa direction et Elwen l'attrapa dans sa gueule... pardon, bouche, oui c'est une bouche. Et elle n'était pas un animal, malgré le fait qu'elle dévorait le cookie en agitant sa queue de façon surexcitée.

La récompense dévorée, la Zélodienne put constater la présence d'une petite sphère magique dans laquelle trônait une Elwen toute pourpre...


« Bien ! Maintenant, j'attends de toi que tu apprennes à former une sphère parfaitement ronde, sans aspérité aucune, et que tu me la confies comme ceci. »

La sphère finit entre les mains d'Elwen. La zélodienne regardait l'objet, intriguée.

« Tout ce que tu crées ne doit pas disparaître sans ton consentement, Elwen. Tu dois être maîtresse de ton énergie et calculer à l'avance le temps que ce qui résulte de tes sorts doit mettre avant de se volatiliser. Au final, la magie, c'est un peu comme un code conçu au préalable ; elle agit sur qui tu l'entends, s'arrête selon tes désirs, s'active au moment choisi... et j'en passe ! »

Ca ne devrait pas être trop dur : Elwen était déjà capable de maintenir un sort à distance, en l'occurence son armure magique... la plus grande difficulté sera surtout de combiner création physique et maintiens dudit sort...

La Zélodienne se remit en place et se concentra à nouveau. Pas de chandelle cette fois. Une sphère, une baballe. Quelque chose de rond et lisse, comme les Dragon Balls qu'elle a vu pour la résurrection de Pesto. Elle se visualisait l'une d'entre elle, avec les sept petites étoiles... Pourquoi celle là et pas une autre ? Allez savoir, Elwen la trouvait étrangement plus jolie. Et pis c'est pas important !

Sans être aussi grosse que l'original, l'objet se matérialisa, toujours avec la difficulté de l'apprentissage. Une fois l'objet bien créé, Elwen dut rajouter une dose de magie pour la laisser alimentée automatiquement pendant un moment. C'était comme ça qu'elle faisait avec ses sorts. C'était difficile à mettre en pratique, à dire vrai, et couper la source originelle à l'objet sans l'interrompre le fut plus encore. Quand elle notait la disparition soudaine de l'objet, signe d'erreur dans sa procédure, elle dut recommencer à nouveau. Finalement, c'est au quatrième essai que la petite Dragon Ball à sept étoiles resta dans la paume de sa main toute seule, comme une réplique d'émeraude. Bon, elle trônait encore dans sa main. Elwen se leva et la déposa doucement dans la main de Ryanne. Pfouh... elle se sentait mieux, elle ressentait une partie de son esprit occupe à garder un lien avec la balle mais n'avait plus à se soucier de la création de la structure, au moins, ni de son alimentation.

… cookie ? Ou bien bouffage de mollet pour l'avoir traité comme un vulgaire animal ?
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Lun Sep 17, 2018 8:17 pm


Je venais de récupérer mon « Elwen en bocal » (Oui ! C'est là le nom que j'avais choisi pour mon petit chef d’œuvre) avant que l'authentique Zélodienne ne se mette à l'ouvrage. Son projet, dans sa forme, ne différait aucunement du mien. Pas contre, au niveau de la décoration, il en allait autrement. Au vu de ses premières difficultés, il n'était pas encore question pour elle de perdre du temps en fioritures ; ce ne fut donc pas une « figurine » que contenait la boule mais plutôt sept petites étoiles qui donnaient un aspect de boule de cristal à l'objet magique d'Elwen.
Tiens, donc ? Un souvenir mémorable de cet épisode lié à la résurrection de Pesto ?
Je trouvais ça chou !~
Bref ! Elwen parvint à concevoir sa sphère étoilée au bout de quatre essais. Le dosage ainsi que la stabilité de la structure en elle-même prêtaient à penser que tout allait tenir pendant quelques bonnes secondes - si ce n'était pas plutôt quelques minutes.
Sans y prêter un regard, je fis disparaître ma création d'un claquement de doigts au moment où Elwen me confia la sienne. Je me fis fort d'étudier la grosse balle d'émeraude sous toutes ses coutures, non sans m'amuser à effleurer sa surface en quête de quelques aspérités invisibles à l’œil nu. J'eus tôt fait d'en découvrir de minuscules, mais il n'y avait rien de pénalisant là-dedans, et encore moins d'étonnant.
Avec un peu plus de pratique, les prochaines sphères d'Elwen deviendront aussi lisses que du marbre protégé par une belle couche de vernis !
Je fis tourner la boule d'énergie magique au bout de mon index avant de braquer mon regard amusé sur sa fantastique propriétaire.


- Beau travail, Elwen ! Beau travail, la félicitai-je en hochant la tête à au moins... cinq bonnes reprises. Mon enthousiasme était palpable, oui ! Je dénombre quelques micro défauts à la surface de ce joli caillou d'émeraude mais, tout bien considéré le fait qu'ils ne nuisent pas à son bon fonctionnement, cela ne m'empêche pas de déclarer cet apprentissage comme acquis !

Cooooooooooooongratulations !
Maintenant, la petite gâterie, allez ! Elwen s'en languissait et cela sautait aux yeux.
Je remerciai Pan mentalement pour la seconde fois avant de piocher un cookie dans le saint-panier de la Déesse ! La seconde d'après, l'objet de la convoitise de ma gourmande d'élève reposait paisiblement dans le creux de ma main.


- Mais ouiiii, ma jolie petite Elwen ! Tu le mérites amplement, ce second cookie~ Alors maintenant lève la patte et fais « aaaaaaaaaaaah ! »

J'attendis que trois bonnes secondes se soient écoulées avant de mettre un terme à ma mauvaise blague :

- Je plaisante~ Tiens, savoure-le !

Je le lui déposai entre les mains aussi sagement que je l'avais fait avec mon chef d’œuvre magique de l'« Elwen en bocal ».
Quand elle eût enfin ingurgité sa friandise, je lui mis sous le nez sa précieuse boule d'énergie.


- Exercice suivant, déclarai-je sans ambages. Voici venue l'heure du feu d'artifice, Elwen ! Ou presque, car je veux maintenant que tu fasses léviter ton petit astre d'émeraude et que tu me le projettes droit dans les airs ! Considère que ce n'est pas une simple boule d'énergie que tu tiens là. C'est une torpille, chère amie. Une tor-pi-lleuh ! Un missile ! Une fusée ! Un projectile !

Je lui administrai une pichenette au bout de son nez avant de reprendre, mes prunelles mauves ancrées dans les siennes :

- Le secret du Satelles repose sur sa capacité à pourchasser sa cible, mais avant que tu parviennes à un tel résultat, il va falloir que tu donnes des ordres à ta création sans qu'elle ne disparaisse en plein vol ! Tu comprends ? Invite-la à se mouvoir, de bas en haut, de gauche à droite, ce jusqu'à ce que tu n'en puisses plus mentalement. Ensuite, et seulement ensuite...

En levant les deux mains à hauteur de mon visage, j'invoquai ma technique fétiche... mais en double ! Deux sphères d'énergie mauve apparurent aussitôt et, sous mon commandement, se mirent à dessiner quelques vrilles ascendantes au-dessus de nos têtes, et quelques bonnes dizaines de mètres de distance du sol plus précisément.
Je ne les observais pas, car elles m'obéissaient aveuglement au doigt et à l’œil !
On les entendait vrombir depuis notre point de causette.


- ...Tu auras tout le loisir d'ordonner à l'une de ces bombes à retardement de traquer sa cible sans relâche, terminai-je avec un sourire malin. Exactement comme ceci~

Les mains sur les hanches, sans recourir au moindre geste susceptible de trahir mes décisions les concernant, je poussai l'un de mes satellites à se jeter sur l'autre, qui devait se contenter de partir dans la direction opposée mais avec une vitesse légèrement inférieure à son poursuivant.
Elwen put les voir exploser dans les cieux une bonne poignée de secondes plus tard ! Un flash mauve, toutefois guère aveuglant, ponctua cette bruyante rencontre entre les deux astres magiques.
Je levai un index à l'attention d'Elwen comme si de rien était.


- Le principe de la « tête chercheuse » ou du « projectile téléguidé », comme tu préfères, repose sur la signature magique de la cible. Ici, j'ai fait en sorte que mes deux sphères ne soient pas tout à fait identiques. A a pourchassé B, en somme, parce que je le lui ai ordonné. Tu n'as donc pas besoin de te concentrer durablement sur... la trajectoire...

Mais qu'elle était donc l'origine de ce petit sifflement inopiné ?
J'entendis quelque chose choir dans mon dos. Quelque chose de rapide et d'assez lourd. Je me tournai à demi afin d'en avoir un aperçu.

- De ta cible... Oups. La gaffe, fis-je en me rendant compte qu'il s'agissait d'un oiseau à moitié détruit.

La bête était à peine reconnaissable. Il lui manquait une aile et une bonne partie de son poitrail. Son bec était entrouvert, ses globes oculaires de la couleur des cendres, son plumage arraché, ses entrailles à l'air libre....
Un spectacle peu ragoûtant.
J'affichai une mine de pure gaffeuse, la mâchoire inférieure crispée tout en me tournant vers ma collègue magicienne.


- Mais que ça ne t'empêche pas de faire attention aux dommages collatéraux, lui dis-je, mal à l'aise. Une erreur des plus regrettables est si vite arrivée...

Si Arcadia avait vu sa mère descendre un pauvre oiseau de la sorte... Urgh !
J'accordai une minute de silence à l'animal déchu avant de partir en quête d'un endroit à proximité où l’enterrer.
Bravo, Ryanne ! Voilà ce qui découle d'un excédent de confiance en toi.

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -


Dernière édition par Ryanne Hilaris le Dim Sep 23, 2018 3:34 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mer Sep 19, 2018 11:45 pm

Pourquoi avait-elle conçu sa sphère sur le modèle d'une Dragon Ball ? Ben... en fait, Elwen avait juste pensé à ça quand on lui a demandé de matérialiser quelque chose de sphérique... cette boule représentait effectivement pas mal de chose : la nouvelle chance qu'on lui donnait de revoir Pesto, un serment inconscient de ne plus la laisser mourir, son devoir en tant qu'amie de protéger sa protectrice... peut-on encore parler de protectrice ? Elwen s'en foutait en fait. Pesto, c'est son amie, et elle la protégera, point !

Bref, voilà, Elwen déposa la dragon ball entre les mains de Ryanne qui examinait l'objet d'un œil critique. Non, ce n'était pas parfait comme l'Elwen en bocal qu'elle avait conçue quelques secondes plus tôt, mais l'écart de niveau entre les deux magottes était quand même assez flagrant. La Zélodienne était déjà bien contente d'avoir réussi quelque chose en un temps honorable !


« Beau travail, Elwen ! Beau travail. Je dénombre quelques micro défauts à la surface de ce jolie caillou d'émeraude mais, tout bien considéré le fait qu'ils ne nuisent pas à son bon fonctionnement, cela ne m'empêche pas de déclarer cet apprentissage comme acquis ! »

Ben voilà, même coupine disait que ça faisait l'affaire ! Donc il n'y avait pas à redire sur son travail... enfin, presque...

Mais le voici arriver, le sacro-saint cookie de la victoire ! Elwen remuait de la queue en fixant la friandise.


« Mais ouiiii, ma jolie petite Elwen ! Tu le mérites amplement, ce second cookie~ Alors maintenant lève la patte et fais « aaaaaaaaaaaah ! »

... le cookie ou lui mordre la jambe ? ... le cookie... la jambe... le cookie...

« Je plaisante~ Tiens, savoure-le ! »

Voilà le cookie entre ses mains. Elwen le savoura comme chaque cookie dont elle put se délecter avant. Pour le moment, elle lui pardonnait mais... un jour viendra où elle laissera une belle marque sur le mollet de coupine si elle continuait de la traiter comme un simple animal...

Exercice suivant. Voici venue l'heure du feu d'artifice, Elwen ! Ou presque, car je veux maintenant que tu fasses léviter ton petit astre d'émeraude et que tu me le projettes droit dans les airs ! Considère que ce n'est pas une simple boule d'énergie que tu tiens là. C'est une torpille, chère amie. Une tor-pi-lleuh ! Un missile ! Une fusée ! Un projectile ! »

... mais... c'était quoi une Tord-pie ? E lwen voyait à peu près c'était quoi un missile parce que Mr Gray lui a déjà montré, tout comme une fusée, mais jamais on a montré de tord-pie ! Enfin, les instructions arrivaient encore.

« Le secret du Satelles repose sur sa capacité à pourchasser sa cible, mais avant que tu parviennes à un tel résultat, il va falloir que tu donnes des ordres à ta création sans qu'elle ne disparaisse en plein vol ! Tu comprends ? Invite-la à se mouvoir, de bas en haut, de gauche à droite, ce jusqu'à ce que tu n'en puisses plus mentalement. Ensuite, et seulement ensuite... »

Ryanne invoqua alors deux sphères qui se mettaient à voleter dans les airs. C'était assez beau à regarder en fait.

« ..Tu auras tout le loisir d'ordonner à l'une de ces bombes à retardement de traquer sa cible sans relâche, Exactement comme ceci~ »

Soudainement, une des bouboules poursuivit l'autre. Quand il y eut contact, il y eut un flash et une explosion.

« - Le principe de la « tête chercheuse » ou du « projectile téléguidé », comme tu préfères, repose sur la signature magique de la cible. Ici, j'ai fait en sorte que mes deux sphères ne soient pas tout à fait identiques. A a pourchassé B, en somme, parce que je le lui ai ordonné. Tu n'as donc pas besoin de te concentrer durablement sur... la trajectoire... »

Quelque chose tomba derrière Ryanne dans un bruit assez caractéristique. La Zélodienne se pencha pour regarder derrière l'instructrice.

« - De ta cible... Oups. La gaffe. »

Un oiseau a été pris dans l'explosion et a payé de sa vie la malchanche qu'il a eu de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Elwen ne put s'empêcher de pleurer. C'était SI TRISTE ! Pauvre zoziooooooooooooooooo !!!!

« Mais que ça ne t'empêche pas de faire attention aux dommages collatéraux. Une erreur des plus regrettables est si vite arrivée... »

La magicienne partit accorder les derniers rites à l'oiseau, laissant une Elwen traumatisée seule face à sa boule... quand enfin elle fut calmée, elle inspira un grand coup et se lia de nouveau à la sphère... la faire voler... la faire voler... elle se concentra un peu sur elle, tentant de la contrôler un peu, lui donner l'ordre de s'envoler... quand enfin elle parvint à comprendre la mécanique pour la faire quitter ses mains, il fut tout aussi compliqué de lui donner l'impusion pour se diriger dans diverses directions de façon à peu près fluide. La encore, il y avait une grande différence entre son art - qui consistait à donner un rôle fixe dès l'incantation – et celui de Ryanne où il fallait manipuler et altérer ses sorts selon son bon vouloir. C'était complexe... très complexe... mais pas hors de portée.

Après un certain temps à s'exercer vint le moment final. Elwen observa Ryanne, s'assurant qu'elle était parée. Par chance, la petite kitsune était une experte pour ce qui était de détecter les auras magique et leur potentiel. Analyser la signature magique de la mage pourpre fut simple. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour l'indiquer à la sphère et la lancer à la poursuite de la magotte qui n'aura sans doute aucun mal à se débarrasser de la sphère. Sa puissance était supérieure à celle d'Elwen en cet instant donc elle s'en sortira...
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 357
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 621 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Sep 23, 2018 4:53 pm

...C'était très attristant de devoir enterrer cette pauvre petite bête aviaire, mais je n'avais pas vraiment le choix. Fauchée et carbonisée par une double explosion, l'oiseau était vraiment méconnaissable ! Je lui offris donc une sépulture - plus ou moins - digne de ce nom, en laissant le petit corps reposer à tout jamais au pied d'un arbre. Et, dos à la Zélodienne affairée qui ne s'était pas montrée indifférente à cette tragédie, j'y versai secrètement une larme. Ha ! Pas de miracle, hein ! Cette dernière n'avait aucun pouvoir. Elle était simplement la preuve de ma sensibilité.
Je me détournai de la tombe de fortune pour m'intéresser à la progression d'Elwen.
Et elle y allait de bon train d'après ce à quoi j'assistais ! La concentration et l'énergie qu'elle mettait à l'ouvrage permettaient à la sphère d'émeraude de se soulever de ses mains au bout de quelques longues minutes. Des minutes qui devinrent des heures quand il fut question de donner pour ordre à la boule de bouger selon ses désirs. Des mouvements latéraux, ascendants, descendants, et ainsi de suite jusqu'à ce que tout cela fût acquis !
Cela peut paraître simple à première vue mais... Nan, ça ne l'est pas. Et en l'occurrence, dans un combat, ça l'est encore moins ! On perd notre concentration. Le stresse grimpe les échelons. L'adversaire se jette sur nous tandis qu'on s'épuise à formuler quelque chose de décent ! Le moindre petit choc peut détruire ce que l'on construit avant même que l'objet en question ne soit finalisé.
La galère, quoi !
Mais Elwen connaissait tout ça déjà. Elle y était déjà préparée. Elle n'était pas une apprentie magicienne - certes pas une érudite non plus - et possédait nombre de connaissances en la matière. Tout ce qui lui manquait, c'était de développer son art au point que tout devienne systématique. Ce qui lui prendra des heures ou des minutes à voir le jour lors de ses débuts, mettra bien moins de temps à prendre entièrement forme quand elle en aura enfin compris toutes les subtilités.

Lorsqu'elle fut enfin parvenue à faire danser son astre vert avec un semblant d'aisance, la magicienne Zélodienne répondit à ma dernière demande. En captant ma signature magique, elle me balança donc sa création, qui siffla dans les airs en laissant traîner quelques volutes féeriques dans son sillage.
Quand elle fut à cinquante centimètres de moi, je levai la main en soufflant le nom de mon sort de protection : Praesĭdĭum !
J'invoquai à cet instant précis l'écaille pourpre de la forme d'une alvéole bombée, et le projectile magique d'Elwen émit quelques étincelles en rebondissant dessus. Puis... après avoir vrombi quelques bons mètres au-dessus de ma tête en suivant une trajectoire chaotique, elle explosa dans les airs.


- Excellent ! fis-je au moment où la détonation retentit. Mais ce n'est qu'un début, Elwen. Et si tu veux que ton projectile, même une fois dévié de la sorte, subsiste dans le temps, il va te falloir étendre ta concentration sur le long terme.

Je transformai mon écaille magique pour lui donner la forme approximative d'un gantelet. Enfin... un "gantelet" à cela près qu'il ne me permettait pas d'attraper quoi que ce soit, étant donné qu'il ne s'agissait là que d'une espèce de bulle constituée d'un assemblage d'alvéoles.
Expirant tranquillement par les narines, je levai ma garde à l'attention d'Elwen et, de ma main libre de toute magie active, lui fit signe de s'en donner à cœur joie.


- Tu sais ce que j'attends maintenant de toi, Elwen ? Non ? Eh bien, je vais te le dire, chère Zélodienne !

Je brassai l'air de mon poing protégé en tapant du pied sur le sol une unique fois.

- Les utilisateurs les plus doués du "Satelles" peuvent produire de ces boules à foison ! Le Maître m'en a lancé trois en même temps lors de mon examen final, et l'une d'entre-elle m'a touchée - ça ne m'a pas chatouillée pour le coup. Mais comme on dit : il n'y a pas de génie sans un grain de folie. Alors je veux que tu me balances la sauce, camarade ! quitte à ce que tu te vides de ton énergie, je m'en fiche, mais cela te permettra au moins d'assimiler complètement cette technique que - je l'espère ardemment - tu auras l'audace de personnaliser.
Prête "coupine" ? Parce que moi, je le suis~


Je lui adressai un clin d’œil avant de bondir et de sillonner les airs avec autant d'amusement qu'une certaine fermière à qui j'avais appris à voler sur notre bonne vieille planète Terre ! J'en profitai d'ailleurs pour, la tête à l'envers, tirer la langue à ma collègue en matière de magie histoire de la titiller encore un peu plus.

- Si jamais tu parviens à me toucher avec l'un de tes projectiles, je t'offre deux gros cookies bien croustillants ! Et ne t'en fais pas pour moi, je ne finirai pas comme ce pauvre oiseau pour qui nous avons versé quelques larmes.

C'est excitant de jouer avec le feu. Surtout quand on le maîtrise... ou qu'on s'imagine capable de le maîtriser. M’entraîner avec Elwen était aussi une occasion pour moi de m'améliorer sur certains points.
...Me restait à définir lesquels précisément !

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 500 000 / Magie = 2 300 000 / Résistance magique = 1 121 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 97
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Sep 23, 2018 11:24 pm

Le sortilège que lui enseignait Ryanne était particulièrement compliqué. Créer une sphère, la faire subsister en rompant toute alimentation magique depuis sa source, la contrôler à distance et lui donner une consigne comme « traque coupine puis explose sur elle »... c'était vraiment dur... mais elle était arrivée à le faire, au final...

Le plus compliqué sera encore d'en faire quelque chose de naturel à réaliser... et en un délai raisonnable. Enfin, ça n'était qu'une question de pratique. Elle aura tout le temps de se soucier de ça après l'entrainement de Ryanne.

La Dragon Ball magique était donc envoyée sur la magote terrienne. Cette dernière matérialisa une sorte de bouclier magique qui dévia le projectile et l'envoya exploser ailleurs.


« - Excellent ! Mais ce n'est qu'un début, Elwen. Et si tu veux que ton projectile, même une fois dévié de la sorte, subsiste dans le temps, il va te falloir étendre ta concentration sur le long terme. »

Elwen savait rester concentrée, d'ordinaire... Mais lier cette fameuse concentration à la magie Terrienne était encore non acquis. Ca aussi, il faudra le travailler... que de travaiiiiil... et pas assez de cookies pour ça.

C'est alors que le regard d'Elwen capta quelque chose d'intéressant. Un cookie ? Nope... c'était le bouclier magique de Ryanne qui devint un gantelet. Dans la tête de la kitsune, un schéma prenait doucement vie... oui... ouiiiiiii ! C'était intéressant, ça . Et si elle...

Ah, plus le temps de réfléchir : coupine venait de se mettre en garde... en garde ? Elle veut se battre ? Mais... mais elles s’entraînaient à la magie !


« Tu sais ce que j'attends maintenant de toi, Elwen ? Non ? Eh bien, je vais te le dire, chère Zélodienne ! Les utilisateurs les plus doués du "Satelles" peuvent produire de ces boules à foison ! Le Maître m'en a lancé trois en même temps lors de mon examen final, et l'une d'entre-elle m'a touchée - ça ne m'a pas chatouillée pour le coup. Mais comme on dit : il n'y a pas de génie sans un grain de folie. Alors je veux que tu me balances la sauce, camarade ! quitte à ce que tu te vides de ton énergie, je m'en fiche, mais cela te permettra au moins d'assimiler complètement cette technique que - je l'espère ardemment - tu auras l'audace de personnaliser.
Prête "coupine" ? Parce que moi, je le suis~
 »

Un défi. Un exercice pour prouver que la Zélodienne a bien acquis le sort de Ryanne... soit, elle allait le faire ! Et... mais... mais elle lui tirait la langue, la malpolie ! Ooooooh, elle allait voir la vilaine ! On se moque pas d'Elwen da'Kira impunément !

« Si jamais tu parviens à me toucher avec l'un de tes projectiles, je t'offre deux gros cookies bien croustillants ! Et ne t'en fais pas pour moi, je ne finirai pas comme ce pauvre oiseau pour qui nous avons versé quelques larmes. »

Cookie...

le mot résonnait dans les oreilles d'Elwen...

Cookie...

Deux gros cookies, croustillants à souhait, sucré comme il faut et avec des pépites de chocolat...

COOOOOOOOOOOOOOKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE !

La magie suintait des pores de la Zélodienne et la drappa d'un manteau émeraude alors qu'une lueur déterminée brillait dans les yeux – désormais émeraudes – de la petite Kitsune.

De sa main droite, une nouvelle Dragon Ball naquit et s'envola à toute allure comme une comète en direction de Ryanne.

Trop basique, il ne faisait aucun doute que Ryanne esquiverait ou bien tenterait de parer avec son gantelet.

Mais il n'en sera pas ainsi.

Il était temps de montrer tout le potentiel du pouvoir Zélodien. Cette magie que chaque kitsune de Zelod III avait de façon innée.

Les yeux émeraude se mirent à briller d'un bel éclat alors que la télékinésie opérait sur Ryanne. Coupine était plus puissante qu'elle, techniquement, mais Elwen se donnait vraiment à fond. Si la télékinésie pouvait assez la gêner, elle pourra sans doute permettre à son Sateles de toucher Ryanne, comme prévu.


Techniques utilisées :

Transformation : Zélodienne légendaire (stats X10)
Sateles (en apprentissage)
Télékinésie Zélodienne : (trait racial)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» La voie du Martyre
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.
» les prerequis pour la voie de la médecine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Zélod III-