Partagez | 
 

 Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Dim Aoû 26, 2018 1:51 pm

Quelque mois après la destruction de Frieza 034, peu de temps avant l'attaque sur la station

Frieza devait de nouveau tenter de maîtriser sa forme augmentée, histoire d'asseoir sa domination sur le monde une bonne fois pour toute. Il prit donc le chemin de la salle de gravité et se préparait à recommencer le processus de transformation. S'étant légèrement habitué aux affres du changement qui s'effectuait dans son corps, l'empereur se concentra un instant, puis, commença à muter. Ses muscles grossirent légèrement, petit à petit, alors que divers changements opéraient sur lui, en même temps, indépendamment l'un de l'autre. Sa musculature qui avait changé, doubla progressivement de volume pour le transformer en armoire à glace. Ensuite, de petites pointes osseuses vinrent garnir le dos de l'extra-terrestre alors qu'un masque vint lui couvrir la bouche. Frieza ne le savait peut-être pas, mais sa puissance augmentait considérablement à mesure que sa transformation avançait. Lorsque celle-ci arriva à terme, le tyran ressentait une immense pression sur tout son être, comme s'il allait imploser. Incapable de retenir son flux énergétique, celui-ci devenait instable, bien qu'il n'explosa pas. D'ailleurs, une telle action entraînerait la destruction du vaisseau et...ce serait bien fâcheux, c'est pourquoi il faisait tout pour tenter de rester calme malgré la douleur.


-Attends mon frère...attends de voir ce que je te réserve, tu ne me regarderas plus jamais de la sorte!


Bien qu'il ne soit pas jaloux de son frère, Frieza le détestait pour son regard et le dédain qu'il avait pour lui. Il s'est toujours dit qu'un jour, il allait le dépasser et peut-être même le vaincre, s'il le fallait. Son père serait aussi très impressionné, car très peu de Cold encore en vie ont déjà atteint un tel niveau et le plus jeune de la famille comptait devenir l'un d'eux. L'ambition était bonne, mais attendant, ça faisait mal, très mal. Frieza souffrait et avait du mal à respirer, voire à rester debout; Cependant, il faisait du progrès, car lors de ses tentatives précédentes, il ne pouvait que se traîner telle une larve tellement il se sentait écrasé par sa propre force.


-Agh...j'en peux plus..!!


Frieza avait beau être un génie, il avait aussi ses limites. Abandonnant pour le moment, il reprit sa forme normale, en tombant à genou en fixant le plafond. Il était en sueur et respirait comme un asthmatique dans un silos de céréales. Plusieurs minutes lui furent nécessaires pour se remettre sur pied, mais quand il se releva, il réalisa quelque chose; Il n'était pas aussi épuisé qu'avant, signe que son corps s'adaptait petit à petit à cette nouvelle mutation. Cette constatation le fit sourire, car il était sur la bonne voie. Il quitta donc la salle avec un léger sourire vers ses quartiers afin de se refaire une beauté. Il se dirigea ensuite vers la passerelle afin d'examiner un rapport sur le recrutement d'un Saiyajin sans-mêlé. Il trouvait la chose plutôt étrange, mais selon Sorbet, c'était la meilleure recrue possible et il venait de terminer sa formation d'officier.

-Intéressant...Sorbet, fais venir ce Sang-mêlé. Il est temps pour nous de se rencontrer enfin.

-Bien, il sera là sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Dim Aoû 26, 2018 6:11 pm

Nous voilà quelque temps après le recrutement du sang-mêlé et de son ami dans l'armée de l'empereur du mal.
Poings contre poings, jambes contre jambes, les deux Ravens s'entraînaient dans la salle d'entraînement réservée à l'élite. Usaï avait terminé sa formation d'officier tandis que Karô devra encore la continuer quelques semaines et seulement afin d'être sous-officier. 

-Tu penses que ce sera quoi notre première mission ? En plein combat, Usaï s'arrêta pour poser une question à son acolyte.

-Alors là, j'en ai aucune idée, j'arrive pas à imaginer quel genre de mission, on peut faire dans l'espace à part de l'exploration. 

Visiblement, Usaï s'inquiétait pour son futur, il s'inquiétait surtout pour sa liberté, il ne voudrait pas être obligé de rester dans ce vaisseau malgré sa taille gigantesque, ou s'il devrait seulement aller sur des planètes qui lui serait attribuer lors de missions et surtout, s'il allait s'ennuyer, il espérait que ça continuerait de le fasciner autant, qu'il ne s'en lasserait pas.


-Bon, on passe aux choses sérieuses ?

-Quand tu veux ! 

Les deux étrangers déployèrent toute leur puissance ! Ils étaient sous le feu de l'attention des autres officiers, non seulement à cause de leur puissance, mais aussi à cause de l'apparence d'Usaï, celle d'un Saiyan.. Sans plus attendre le singe pris appuie sur le sol et s'élança vers son ami, poing en avant vers son visage, Karô esquiva en sautant pour atterrir derrière son adversaire et enchaîna différent coups dans son dos, peut être qu'Usaï était fort, mais Karô avait plus de tactique et pouvait donc prendre le dessus assez facilement. Le sang-mêlé se retourna vers son rival en lui donnant un coup de pied, il semblait imiter une danse traditionnelle chez les Ravens, l'enfant à la cicatrice bloqua en mettant ses bras en croix devant lui mais fut repoussé jusqu'à l'autre bout de la salle, il s'envola et fouilla dans ses poches internes, il sorti quatre petites fioles d'eau et commença à les faire bouillir en concentrant du feu dans ses mains, il les lanças sur Usaï qui tentait d'esquiver, connaissant la douleur d'une brulure, de la fumée s'échappait du sol à chaque fois que l'une des fioles y tombait, la vapeur d'eau commençait à brouiller sa vision et à réduire l'oxygène, ni l'un ni l'autre ne pouvait donc utiliser ses flammes, il ne lui restait qu'une fiole. Comment allait-il faire pour le toucher ? Mais oui ! Il se concentra, toujours en l'air et chercha le ki de son ami, il avait arrêté de bouger et devait sûrement être au sol afin de profiter de l'air frais, il fit tourner son épaule et de toutes ses forces, lança la fiole qui éclata sur le demi-saiyan, le liquide en évolution le brûla à l'épaule gauche. 

-AAAAAAAARGH ENFOIRÉ !

-Héhé j't'avais dit qu'on y allait à fond !

-Bon, on a fini ?

-Pour l'instant, ouaip. Tu devrais aller te faire soigner avant que ça empire.

-J'y comptais, merci bien. Usaï avait plissé les yeux de cette manière en lui répondant : e.e

Alors que les deux frères d'armes se dirigeaient vers la salle de soin, une sorte de messager habillé d'une robe qui cachait pleins de poils et ayant une tête d'oiseau arriva.

-Vous êtes bien "Usaï" ?

-Euh.. Ouais, c'est moi.

-Veuillez me suivre, je viens de la part de Sorbet et je dois vous conduire chez le Seigneur Freezer.

-Que.. Quoi ? Maintenant ?!

Le messager soupira.

-Non, je viens juste vous le dire maintenant pour que vous le fassiez au siècle prochain.

-Ah, ok, ça me rassure.

-Usaï. Vas-y, il blaguait.

Le Saiyan commença à rougir légèrement.

-C'était fait exprès hein ! J'arrive monsieur, Karô, je ne tarderais pas, si d'ici trois heures, je ne reviens pas, tu fuis. Il lui parlait avec humour encore une fois, mais au fond, il avait réellement peur de découvrir qui était réellement le Seigneur Freezer. il suivit le messager qui l'emmenait vers la passerelle ou se trouvaient Frieza et Sorbet. Karô sorti de la salle et retourna dans son dortoir, dans une petite cage sous le lit d'Usaï se trouvait Jérôme le saibaiman, il lui donna quelque restes qu'il avait récupéré du réfectoire un peu plus tôt avant de le remettre sous le lit.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Dim Aoû 26, 2018 8:44 pm

Assit dans son trône antigrav, Frieza épluchait divers rapports sur un Datapad en attendant le nouvel officier. Il regardait surtout les rapports concernant les planètes qui n'étaient plus sous son contrôle et franchement, l'empereur ne pouvait que constater l'ampleur du travail qui l'attendait en soupirant. Comment sa défaite s'était-t-elle propagée aussi rapidement? Bon, ça inutile de chercher, les systèmes de communication de son empire étaient très performants et le relais des informations était plus que fluide. Agacé et légèrement frustré, il décida de passer à un autre sujet; Les rapports de Sorbet sur la nouvelle station qui allait dorénavant abriter les recherches et la culture sur les nouveaux Saïbamen rouges.

-Hmm...apparemment, les installations sont opérationnels depuis un petit bout de temps...

Il continua à lire pendant quelque minutes, quand Sorbet lui annonça que l'officier attendait pour le rencontrer. Normalement, les officiers nouvellement promus n'ont pas encore le droit de passage vers les zones de commandement, mais étant donné la pénurie de personnel, il ferait une exception. Il s'avança vers le grand hall et dit au Paragouin de le faire entrer. Lorsque Frieza posa enfin le regard sur lui, il crut avoir une hallucination, mais il se reprit très vite.

-Hum...oui, je reconnais la queue et la coiffure. Je n'imaginais pas qu'un Saiyan veuille encore travailler pour moi, mais j'ai sut quelque petits détails sur toi et je suis bien content qu'on soit sur la même longueur d'onde. J'ignore tes raisons, mais je ne te forcerai pas à tout me dévoiler; Un peu de mystère reste toujours intéressant.


Il continua de l'observer un petit moment avant de reprendre.

-J'imagine que tu le sais déjà, mais je préfère que tout soit clair: Tes performances et ta loyauté sont tout ce qui compte ici. Si tu réussis à m'impressionner avec un coup d'éclat ou me rendre fier de toi, je te récompenserai à la mesure de tes efforts. Mais si tu me déçois, ou pire, si tu me manque de respect...mieux vaut ne pas y penser, n'est-ce pas? Hmhmhmhm.....hein? Quoi? Qu'est-ce qui se passe?

Soudain, une alarme résonna et la voix de Sorbet se fit entendre dans le canal vocal qui était branché à travers tout le vaisseau.


-Seigneur, des rebelles de la planète Frieza 026 préparent une attaque contre notre nouvelle station! Nous ignorons comment ils ont fait, mais ils ont réussis à récupérer du matériel extrêmement dangereux et se préparent à faire feu avec des armes de destruction massive! Si on part tout de suite en hyper-espace, nous aurons le temps de les intercepter!


-Alors allons-y..Je vais mater ces idiots moi-même.

Il se tourna ensuite vers Usaï


-Nous reprendrons cette conversation plus tard.



Le vaisseau de l'empereur entra alors en hyper espace pour arriver illico près de la planète Frieza 026. Pressé d'en finir, l'empereur décida d'aller sur la planète seul, à bord d'une capsule simple. La raison à cela était qu'il avait investie énormément de moyens dans cette station et la perdre le rendrait fou de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mar Aoû 28, 2018 12:38 am

Usaï avait été paralysé par l'empereur. Au moment où il était entré dans la salle, sous sa vision, l'ambiance avait totalement changé, elle était passée à un violet sombre et désagréable. L'air était lourd et il avait du mal à respiré, il transpirait. Le contraste entre la petite taille de l'empereur mécanique et sa puissance était énorme, jamais le demi-raven n'avait imaginé qu'un tel niveau était atteignable ! Performance et loyauté, si simple, il serait récompensé aussi facilement ? Soudain, Usaï entendit l'alarme retentir, la voix de Sorbet indiqua que des rebelles tentaient d'attaquer une station spatiale. L'empereur venait de partir pour mater les armées directement d'où elles venaient. Sans trop y penser, car il pensait que cela se réglerait facilement, il quitta la salle et retourna à l'infirmerie pour y rejoindre Karô, là-bas sa blessure fut rapidement soigné après tout, elle était superficielle. On y appliqua une sorte de patch qui était composé d'une matière créé à partir du liquide des machines de soin. Il était presque invisible et la sensation que le Saiyan avait ressentie était étrange, c'était gluant et froid un peu comme un flan.




-Alors, il est comment ? L'empereuuur du maaal !




-Terrifiant.




-Et t'as entendu l'alerte ?




- Ouais, le seigneur Freezer va s'en occuper, seul pour l'instant.




Usaï et Karô se dirigèrent dans les dortoirs afin de prendre un peu de repos, une fois à l'intérieur, ils se séparèrent chacun de leur côté, Usai fut rapidement entouré par un petit groupe de soldats.




-C'est toi, Usaï le mercenaire Saiya-jin ?




-Et bien.. Pas vraiment. Je ne suis pas un mercenaire et je ne suis qu'un demi-saiyan. Dit il en s'asseyant sur son lit. Mon père était bien un Saiyan, il arriva sur ma planète natale et s'accoupla à une indigène, quelques années plus tard, deux autres saiyans sont venu et il est mort face à eux. Depuis ce jour, j'ai envie de me venger, d'exterminer les autres Saiyans, alors j'ai rejoint l'armée du Seigneur Freezer pour avoir plus de moyens d'assouvir ma vengeance.




-Ceci explique cela ! Et pendant encore un long moment, les soldats lui posèrent des questions, notamment sur : "À quoi ressemblait le Seigneur Frieza".




Karô retourna sur le terrain après une petite sieste d'une demie heure, chacune de ses compétences fut évaluée, sa vision, il devait simplement toucher des cibles avec des projectiles, son initiative avec des situations dont il devait se sortir rapidement sous peine de mourir sans avoir d'indices ou de solutions, après un simple test, il avait abîmé la salle et était capable de la réparer et reprogrammé tout seul. Son entraînement et ses tests pour la journée étaient finis, il retourna dans le dortoir, mais voyait Usaï qui semblait s'amuser et discutait avec de nombreux autres soldats, ne voulant pas le déranger, il se dirigea alors vers Sorbet. Une fois arriver auprès de lui, il le salua comme on saluait dans l'armée de Frieza et exposa sa demande.




-Bonjour monsieur, j'ai une question à vous poser, je ne sais pas si vous vous rappelez, mais lors de mon arrivée avec Usaï, je vous avais demandé si cela serais possible un jour que vous me formiez à utiliser votre technologie afin de me rendre utile sur ce point-là. Sinon, si vous aviez simplement une mission à me confier, peu importe le type je serais prêt à l'accomplir. 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Ven Sep 07, 2018 2:16 am

Frieza avait décidé de mâter la rébellion d'une manière plutôt directe, afin d'envoyer un message clair à tous ceux qui désiraient le défier, c'est pourquoi il prit directement le chemin de la planète d'ou provenait le signal qu'il avait détecté dans le vaisseau. Afin d'être plus rapide, Frieza avait utilisé une petite capsule toute simple sans utiliser le vaisseau principal afin qu'il reste en orbite, hors du danger que pourraient représenter les armes de destruction massive dont Sorbet parlait. Sitôt arrivé sur la surface de la planète, Frieza se dirigea rapidement vers le signal, mais quelque chose n'allait pas; L'empereur avait activé son détecteur parfait, histoire de voir si on lui tendait une embuscade, bien que cela n'aurait fait aucune différence, mais rien ne se passait. Le détecteur était muet comme une tombe et n'affichait aucun signe de vie. Légèrement confus, il décida de contacter Sorbet.

-Quelque chose cloche.

-Que se passe-t-il seigneur?

-Je ne détecte aucun signe de vie.

-Je..mais c'est impossible!.. Attendez...

Alors que le Paragouin tapait sur le clavier de son ordinateur, Frieza lui, arriva sur les lieux de la balise qui envoyait le même message en boucle, menaçant de détruire la station à l'aide des armes mentionnées plus tôt. L'empereur resta immobile pendant quelque secondes avant de détruire la balise d'un seul mouvement de la main; Un voile sombre se dessina lentement sur ses yeux. De son côté, Sorbet capta un message que la balise cachait et il venait de la station.

-À l'aide! Des rebelles et des mercenaires nous attaquent! La sécurité ne tiendra pas longtemps! Je répète, nous sommes attaqués! Deux vaisseaux en ont après nous!

Sorbet eut un mouvement de stupeur "Oh non.." et s'empressa d'en informer son altesse qui savait très bien ce qui se passait: On l'avait roulé. Quelle perte de temps! Mais en même temps...cette tactique avait très souvent été utilisée par des officiers rusés, une marque de l'armée de Frieza, et elle a réussit à le tromper, lui. Malgré sa frustration, il ricana.

-Sorbet...envoyez le sang-mêlé dans la station avec quatre Saïbamen rouges. Je m'occupe des  vaisseau principal. Occupez-vous de désactiver leur armement à distance; Nos vaisseaux ont beau être aux mains de l'ennemi, nous en avons encore le contrôle.



-Bien reçut.


Sorbet se tourna vers l'acolyte de Usaï. Celui-ci semblait vraiment intéressé à travailler avec lui et il avait besoin d'une paire de bras supplémentaire en ce moment. Le timing était parfait, c'est pourquoi le Paragouin lui fit signe d'attendre et communiqua avec Usaï.


-Officier Usaï, vous avez une mission. Vous devez vous infiltrer dans la station de recherche sur les Saïbamen rouges et vaincre tous ceux qui voudraient mettre ces recherches en péril. Vos objectifs sont simples, mais cruciales:


1: Protégez la station coûte que coûte.


2: Sauvez les scientifiques, les soldats ne sont pas essentiels.


3: Si possible, épargnez quelque têtes dirigeantes, elles nous seront plus utiles vivantes que mortes.


-Quatre Saïbamen rouges vous seront fournis. Ils seront votre escorte. Soyez prudent, car des mercenaires Saiyajins ont été repérés. Maintenant, prenez votre équipement et dirigez-vous rapidement vers le port. Une capsule vous attend. Prenez là et amarrez vous à la station pendant que le seigneur Frieza s'occupera des vaiseaux. Ne nous décevez pas! Gloire à l'empereur Frieza!!


Maintenant que c'est fait, Sorbet se tourna vers Karô.


-Tu vas m'aider à désactiver les armes des vaisseaux qui tiennent la station en joue. En faite, tu devras me prévenir quand ils essaieront de reprendre les commandes du vaisseau. Si tu peux m'aider à faire ça, je te prendrai sous mon aile, qu'en dis-tu?


Pendant ce temps, Frieza vola jusque dans l'espace et pouvait à présent voir les vaisseaux qui étaient cachés. Il voulut les atomiser sur le champs, mais leur explosion causerait trop de dommages à la station. Apparemment, ils connaissaient trop bien le tempérament de leur empereur. Alors que celui-ci réfléchissait à un moyen de se débarrasser d'eux, un contingent de soldats portant des armures qu'il n'avait jamais vues, mais qui semblaient de facture Saiyajins firent leur apparition.


-Oh? On vient me voir face à face maintenant? Quel charmant accueil!!


À ce moment là, les soldats ouvrirent le feu dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Dim Sep 16, 2018 10:48 pm

Sorbet annonça une mission à Usaï, s'infiltrer dans la station de recherche et la protégée, est-ce que ces terroristes de la planète avaient réussi à berner le Seigneur Freezer ? Bien sûr, ne serais-ce qu'imaginer qu'il ait été vaincu est impossible, sur son engin de traduction, il nota les récentes informations sur sa mission, Karô échangea avec lui un regard, cette mission semblait étrange, mais ils avaient une pleine confiance envers leurs hôtes. Une fois sa prise de note finie, Sorbet reprit le descriptif de la mission et averti le sang-mêlé de certains adversaires bien spéciaux.. 


"Des mercenaires Saiya-jins ?! Sérieux !!? Youhou ! Regarde Karô ! J'avais raison. J'vais pouvoir me venger sur ces enfoirés, rejoindre l'armée de F.. Du seigneur Frieza était vraiment la meilleure chose à faire." 


Usaï était survolté par cette annonce, toute fatigue s'était dissipé et son corps s'était légèrement tendu. Des mercenaires, ces Saiyans là seraient ses ennemis et plutôt deux fois qu'une. Il libéra son familier, le petit saibaiman "Jérôme" de sa cage et le porta, il l'aiderait pour sa mission et puis, ça lui ferait un peu d'expérience en combat. 


"Bien, monsieur Sorbet ! Je ne vous décevrais pas. Gloire à l'empereur Frieza !!" Lui dit il en effectuant un salut militaire improvisé. Il se dirigea en trottinant à l'extérieur de la salle.


"Hey, attends moi Us..." Karô fut interrompu par le Paragouin. Il lui expliqua qu'il aurait besoin d'aide ici, s'il parvenait à réussir sa mission, il le prendrait peut être sous son aile ! Parfait ! Mais.. Même si cela le ravissait, il s'inquiétait un peu pour son ami, c'était éphémère, il se rappela rapidement de sa force et de leurs formations respectives. 


"Eh Usaï !"

"Ouais.. Tu ne viens pas héhé.."


"T'inquiètes pas ! Fait de ton mieux et dégommes ces traîtres de singes !"


"Tu sais que j'en suis un aussi, hein ?" (e.e)


"Ah, euh, je n'entends pas t'es déjà trop loin !!"


Les deux amis se rapprochèrent légèrement avant de se donner une poignée de main bien virile et de partir chacun de leur côté. 


-Bonne chance l'ami. 


-Hé hé, toi aussi.







Karô s'approcha de l'assistant du seigneur. 




-Donc, mon boulot, c'est de désactiver les armes ennemies ? Je crois que je peux faire ça, mais avant, il me faudrait leur localisation exacte et si possible, un plan détaillé. Si vous voulez que je vous prévienne simplement quand ils essayeront de reprendre le contrôle je n'ai pas besoin de grand chose, ça sera fait assez facilement. Il s'assied en face d'une sorte d'écran auprès du Paragouin et l'observa pour en comprendre le fonctionnement, heureusement, il connaissait l'alphabet galactique désormais, il n'eut aucun mal à comprendre les bases, mais continua de l'observer en attendant qu'on ait directement besoin de lui.

En même temps, Usaï courrait vers le port ou une capsule l'attendait, lorsqu'il y arriva, un homme oiseau l'accosta. 


-Vous êtes bien le soldat qui part pour la station ?


-Ouais, c'est bien moi. Ma capsule est prête ?


-Elle l'est, et voilà vos saibaimans rouges. Il lui donna quelques graines rouges ainsi qu'une sorte d'engrais ressemblant à de l'acide de saibaiman et un peu de terre. Veuillez embarquer, nous allons vous larguer.


-Bien ! Merci. Il serra un peu le bébé saibaiman contre lui et entra dans la capsule. *Ils sont plusieurs hein ? Si je me transforme en singe géant, je risque de détruire la station et puis... Je suis incapable de me contrôler.. Bon, je vais tenter de m'en occuper seul et j'utiliserais les trucs rouge en dernier recours.*
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bokcho

avatar


Masculin Messages : 15
Age : 20
Zénies : 3600

Données du Personnage
Power Level: 249 600
Power Level en Kili: 4
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Lun Sep 17, 2018 8:04 pm

Ah le plaisir de tuer… Bokcho adorait ce type de mission, tout détruire et se faire payer pour le faire, quel bonheur. Le saiyan était arrivé quelques semaines auparavant sur cette planète qu’il ne connaissait pas. Par contre il sait reconnaître quand il va y avoir de la baston, pour sa plus grande joie. Après son atterrissage, le guerrier avait repéré un groupe de saiyans qui se regroupait dans un endroit bien étrange. Bokcho avait décidé de suivre cet attroupement, car cette situation allait forcément engendrer une belle bagarre.
Il arriva dans une sorte de salle de réunion, il ne vit personne jusqu’à ce que deux membres l’attrapent et le mettent au sol. Le filou tenta de se dégager mais rien à faire les assaillants bloquaient tous ses mouvements.

“Relâchez le ! Il est des nôtres regardez son armure !”

En effet, Bokcho portait l’armure traditionnelle des saiyans. Les deux gorilles obéirent à la voix. L’accusé se releva et chercha la voix avec son détecteur. Quand il la trouva il fut surpris de voir un saiyajin âgé. Cela pouvait se déduire par les traits de son visage qui commençait à changer. En regardant de plus près on pouvait apercevoir pleins de cicatrices, résultats de nombreux combats et incitant le respect des autres saiyans.

Après plusieurs questions venant du groupes et de Bokcho, l’old timer expliqua ce qui allait se passer dans quelques jours.


“Nous allons attaquer une base, tu n’a pas à savoir à qui elle appartient, et nous avons besoin de toute l’aide possible.”

Et c’est ainsi que notre saiyan se retrouve sur un champ de bataille pour gagner quelques sous.

Évidemment, la station avait des gardes et Bokcho s’en délectait. Ah quel plaisir de réduire à néant ses hommes qui se disent soldats et qui ont une puissance si faible qu’ils doivent utiliser des pistolet d’énergie pour attaquer à distance. Le saiyajin était affecté aux premières lignes de combat et il s’en donnait à cœur joie. Les ennemis pouvait entendre son rire, fruit du bonheur de l’assaillant alors qu’il les tuait par centaines sans s’arrêter.

Soudain, le détecteur de Bokcho s’affola, plusieurs soldats s’étaient regroupés afin de générer une puissante vague d’énergie. A peine eut il le temps de regarder la direction d’où venait le signalement que soudain d’autres guerriers lui sautèrent dessus afin de l’entraver. Le saiyan, pris au piège essayait de se débattre et de déloger les 4 soldats qui étaient sur lui, mais à ce moment là, la vague d’énergie venait d’être lancée. Il s’agissait plus de plusieurs rayons que d’un seul mais cela n’empêchait pas qu’il allait causer de sérieux dégâts en atteignant sa cible. A cours d’idée, Bokcho relâcha toute son énergie ce qui décrocha les parasites. Par la suite, il attrapa les pots de colle qui ont été éjecté derrière lui afin de les relancer devant les condamnant à une mort certaines. Libéré de son entrave, il s’éloigna du groupe se faisant tuer pour se mettre dans un angle afin d’atteindre le groupe de distance. Il décocha une boule d’énergie qui explosa au niveau des tireurs et les entendit crier dans leur agonie.

“Pathétique...”

Bokcho s’envola afin de rejoindre une autre zone pour continuer ce pourquoi il allait être payer : tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Dim Oct 07, 2018 11:05 pm

Ah ces pauvres idiots...étaient-t-ils désespérés à ce point? Avaient-t-ils oublié pourquoi c'était lui qui dirigeait ? Si c'était le cas, Frieza avait bien l'intention de leur rafraîchir la mémoire. Ne bougeant pas d'une cellule, il regarda passivement les salves d'énergies voler vers lui pour ensuite exploser à son contact. Suite à cela, le sergent du groupe contacta son quartier général.


-Cible éliminée.


-Assurez-vous que ce soit le cas. Avez-vous un visuel?


-Non mais...il...il a disparu.


Les soldats avaient beau se plisser les yeux, ils ne virent rien; Pas de cadavre, pas de sang ou quoique ce soit. Et pourtant.. "Je suis là." Frieza n'avait absolument rien et se tenait à présent derrière ceux qui l'ont attaqué. D'un seul mouvement circulaire, ils se débarrassa de deux de ces idiots d'un coup de queue, brisant leur casque et les condamnant ainsi à une morte atroce. Les autres se retournèrent et commencèrent à engager le corps à corps avec l'empereur qui se demandait vraiment ce qui n'allait pas dans la tête de ses anciens sujets tout en esquivant chacun de leurs coups.


-Je n'ai que faire de traîtres tels que vous...disparaissez !


D'un seul coup, Frieza disparut de la vision de ses ennemis et décida de tous les tuer à distance. Il se réservait cependant une petite audience avec le sergent, qu'il empoigna à l'aide de sa queue lorsque les autres cessèrent de bouger pour de bon. Il l'observa quelque secondes avant de l'approcher de son visage.


-Je suis un peu contrarié en ce moment alors...j'aimerais vraiment que tu me donne quelque réponses.


-...allez au diable!



-Non voyons...c'est moi qui suis le diable. Il semblerait que vous l'ayez oublié. Laissez moi vous rafraîchir la mémoire.


D'un seul mouvement de la main, l'empereur cassa le poignet de son prisonnier qui laissa échapper un grognement de douleur.


-Oya? Hohoho...gomen, gomen, j'ai un peu de difficulté à me contenir en ce moment...j'espère que tu n'y vois pas trop d'inconvénients?


Soudain, le soldat activa un système qui prit quelque secondes avant d'exploser violemment, ce qui surpris quelque peu son tortionnaire, mais celui-ci n'avait pas vraiment sentie quoique ce soit...juste peut-être un cheveux d'agacement. Il soupira longuement en se grattant le crâne.


-Bon...comment vais-je m'y prendre? Ces imbéciles vont gâcher des recherches trop précieuses! C'est fâcheux et...ça ne me plaît pas une seule seconde!!!

Comment allait-t-il se débarrasser de ces gêneurs sans qu'il ne cause de dommages à la station? Les choix ne manquaient pas, mais il ne fallait pas oublier qu'il y avait deux vaisseaux, ce qui compliquait légèrement les choses. S'il en détruisait un disons...de manière plus douce, le deuxième serait tout à fait en mesure de faire exploser la station d'un seul tir. Il fallait réfléchir et...?

-Seigneur Frieza! Vous m'entendez?

-Pas maintenant Sorbet! Je suis occupé!

-Nous avons trouvé un moyen de les ralentir! Nous allons temporairement prendre le contrôle de leurs armes. Cela vous permettrait alors de vous occuper de l'autre vaisseau.


-Ooh..Bien, voilà qui me facilite les choses. Commence le début de l'opération...je vais rendre visite à l'autre équipage.

-À vos ordres.


Laissant le démon du froid à sa croisade, Sorbet quant à lui s'installa à une station de commence possédant deux ordinateurs et deux écrans, de sorte que deux personnes pouvaient y travailler. Le paragouin s'installa à la première et laissa son nouvel assistant occuper la deuxième. Il commença alors à expliquer la manoeuvre.


-Bon écoute bien. Pour fonctionner, la manoeuvre doit disposer de deux choses: La connexion et la balise. Vois-tu, il existe un dispositif dans chaque vaisseau de l'armée de Frieza qui sert à reprendre le contrôle du vaisseau ou du moins à le saboter si jamais des situations comme celle-ci venait à arriver, car on est jamais trop prudent. Il n'y a que moi, toi, quelque hauts gradés et toi qui sont au courant de ces balises...et j'espère pour toi qu'il en sera toujours ainsi, je me suis bien fait comprendre?



Il prit une légère pause et reprit.


-Bon...toi, tu dois faire en sorte que la connexion ne se perde pas en activant la balise ainsi que les protocoles de sécurité qui y sont rattachés afin que personne ne puisse la retrouver ou y toucher, car c'est sûr qu'ils vont se douter de quelque chose et vont sûrement essayer de désactiver notre connexion à leur vaisseau. Pendant ce temps, moi, je prendrai le contrôle du vaisseau et avec un peu de temps, je réussirai à couper l'acheminement du courant vers le système d'armement afin de le rendre complètement inopérant. J'aurais voulut faire plus, mais on veut quand même récupérer le vaisseau, si possible.



Les deux comparses commencèrent alors à travailler sur leurs claviers, entrant les commandes afin d'activer la balise du deuxième vaisseau alors que Frieza lui, entra dans le premier. D'ailleurs, celui-ci se trouvait dans le spatioport et faisait pleuvoir la destruction sur l'équipage restant, ne laissant aucune chance à qui que ce soit. Oh, il aurait bien aimé s'amuser, mais le temps jouait contre lui et il n'avait malheureusement pas le luxe d'en perdre. Prenant le chemin de la plateforme de commandement, le démon du froid ne croisa personne, pas même un soldat ou quoi que ce soit. Une embuscade peut-être? Peu importe, tout cela n'avait aucune importance, car leur nombre ou leurs tactiques ne changeront rien.



-...Une porte? Vraiment?




Alors qu'il allait pénétrer dans la salle principale, plusieurs portes blindées se fermèrent devant et derrière lui. Un sifflement se fit entendre et Frieza sentie une drôle d'odeur.


-Oh? On veut m'empoisonner maintenant? Vous allez mourir mais...je vous félicite tout de même de votre audace.



Dit-il en faisant exploser la porte. À l'intérieur se trouvait trois lignes d'attaques de soldats qui avaient des armes exotiques en main. Faisant feu dans la direction de leur ancien empereur, ils tirèrent des projectiles sphériques qui à l'impact, libérèrent de puissantes ondes sonores. Surpris et secoué, Friza recula de quelque pas, ne supportant pas le tintamarre infernal que produisaient ces armes.


-....


Exaspéré, Frieza tira plusieurs salves de laser en direction des soldats. Il détestait ces armes au plus haut point!!


-Qui a créé ces horreurs!!...Hm, probablement nous, j'imagine, mais quand même!


Reprenant ses esprits, Frieza marcha sur les cadavres fumants de ces insolents pour ensuite se retrouver devant les deux pilotes qui savaient ce qui allait se passer. Prenant son temps avec eux, il leur rappela pourquoi il était craint à travers le monde. Il leur perça les bras et les jambes et les laissa agoniser pour ensuite programmer le vaisseau afin qu'il fonce directement dans le soleil. Lorsque la besogne fut faite, il quitta le vaisseau en le regardant se suicider de lui-même, plutôt satisfait.



-Bon...Sorbet, rapatriez le dernier vaisseau. Capturez tout le monde et placez les dans les salles de torture; Ils seront certainement plus coopératifs après avoir enduré les pires tourments. Quant à moi...direction la station.


Dernière édition par Lord Frieza le Mar Oct 16, 2018 11:50 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Ven Oct 12, 2018 12:15 am

"Boum." C'était le son que fit la capsule en s'écrasant sur le matelas gonflable qui l'attendait à la station, quelques sous-fifres l'attendaient afin de préparer son atterrissage. Elle s'ouvrit et il se leva pour sortir de son véhicule. Il fit glisser son doigt auprès de son oreille, sur son scooter pour l'enclencher. De nombreux ki étaient visible et plusieurs aux alentours de quatre-vingt-mille unités. -Tout cet entraînement. Enfin ! ENFIN !!! Il va enfin m'être utile ! Il monta son énergie inconsciemment afin d'être à son maximum et se mit à courir à travers la station... 
Il entendait de nombreuses explosions en courant dans les longs couloirs. Il tourna sa tête vers la gauche et vit ce qui semblait être l'une de ses pièces servant de laboratoire de recherche, alors que l'un des soldats casqués soulevait un scientifique à la tête de lézard, Usaï tira un simple Kidan afin de pulvériser le casque de son ennemi. Le chercheur le remercia avant de lui dire de sortir et de refermer la salle par tout les moyens possibles. Le Saiyan s'exécuta et retourna courir dans les couloirs, se dirigeant vers les ki qu'avaient ressentis son scooter. Soudain, il changea de cible, quelques rebelles s'approchaient d'Usaï, quatre exactement. *Mince... Comment est-ce que je peux les passés sans perdre de la vitesse ?*
Il du se résigner, alors qu'il fonçait vers eux, il sauta en avant pour faire une acrobatie en l'air tout en plaçant ses mains sur les épaules de l'un de ses adversaires afin de lui déplacer les acromions, des os étant présent dans les épaules.Cela lui causa une douleur atroce et le paralysa pour un bon moment, un autre allait tirer un rayon avec l'un de ses engins à son bras sur Usaï, il utilisa simplement l'homme qu'il avait paralysé comme bouclier humain avant de lui lancer dessus si fort qu'ils allèrent s'écraser sur le mur.
Son scooter lui indiqua que les deux autres soldats commençaient à fuir, il hésita un instant avant de se rappeler de sa mission... De toute façon.. Ils ne sont plus une menace...

Pendant ce temps... Du côté de Karô :

Bien sûr qu'il n'y aura que nous qui posséderons la connaissance de ces balises. Very Happy Si quelqu'un d'autre arrivait à le découvrir, cela serait un problème autant pour moi que pour le reste de l'armée... 

Comme le Paraguin l'avait demandé, Karô se lança au travail, tapotant frénétiquement sur son clavier. Il avait désormais plutôt bien compris le fonctionnement de ces appareils, il tapa alors un mot de passe : Heats.
Un mot qui signifie tout simplement chaleur en anglais, ce qui provoqua un petit contraste avec la famille de Cold et leurs noms qui sont des jeux de mots avec le froid. Balise... Balise... Ah oui ! Ceci ! Il trouva le logiciel de sécurité des balises grâces aux instructions de Sorbet. Désormais connecté, il n'avait jamais frapper aussi vite, il tentait à tout prix de faire ses preuves et donc d'accomplir sa mission. Quelques minutes passèrent, quand soudain ! -M.Mince ! C'était la mauvaise touche !
L'écran changea de couleur et indiqua un code d'erreur, ils avaient détecté la connexion de Karô, il eut alors une idée... Il ignora totalement la situation et à la place, il déplaça quelques codes et dossiers, sans même qu'ils ne le remarquent, il avait totalement camouflé la connexion de son mentor et s'était offert par la même occasion quelques nouveaux chemins pour débloquer l'accès au vaisseau et par différents endroit. Il soupira un bon coup et passa son poignet sur son front afin d'essuyer de la sueur... *J'ai pu éviter la catastrophe @_@*

Usaï courait dans les couloirs... A lui aussi, on lui fit le coup du gaz toxique et... Il tomba dans les vapes. Signant un possible échec de sa mission...


Dernière édition par Usaï le Mer Nov 21, 2018 8:49 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bokcho

avatar


Masculin Messages : 15
Age : 20
Zénies : 3600

Données du Personnage
Power Level: 249 600
Power Level en Kili: 4
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mar Oct 16, 2018 1:13 pm

“HA HA HA HA HA”

C’était le dernier son qu’entendait la majorité des hommes que Bokcho tuait. Il était complètement déchaîné et massacrait tous ceux qu’il voyait ou qui l’attaquait. Après avoir nettoyé une des autres zones de la station il fut rejoint par des saiyans qui avaient planifiés cette attaque.

“On a repéré un vaisseau qui arrive sur la station ! Ils ont surement envoyé des renforts”

A ce moment là, comme un réflexe, Bokcho regarda le ciel. Tout ce qu’il vit fut un des vaisseaux dont les attaquants avaient pris le contrôle s’éloigner en direction de la boule de feu qui illuminait cette planète. Le groupe qui avait rejoint le mercenaire levèrent également les yeux et assistèrent impuissants à la destruction du vaisseau et à la mort de leur coéquipier.
L’air joyeux de Bokcho disparu et un air très sérieux s’afficha sur son visage. Il n’y avait qu’une personne à sa connaissance qui été capable de détourner un vaisseau, enfin si celui-ci avait été détourné par une seule personne. Le saiyan avait besoin d’informations, heureusement pour lui un petit groupe été avec lui. Ils étaient 4 et, d’après le scouter, leur puissance ne dépassait guère les 8 000 unités. Les 4 soldats perdirent des yeux le mercenaire. Celui-ci arriva derrière deux d’entre eux et leur fracassa le crâne l’un contre l’autre, il fit de même avec celui du troisième contre le mur qui se trouvait là. Le dernier soldats ne comprenait pas ce qui était en train de se passer. Tout ce qu’il pouvait voir c’était le saiyan qu’ils avaient engagé s’approcher de lui avec un regard noir, et une puissance déployée qu’il n’avait encore jamais vu.
Bokcho saisit le saiyan par l’armure et le plaqua contre le mur.

“J’ai quelques questions à te poser et tu vas gentiment y répondre.”

Bien que terrifié, l’otage arriva à aligner des mots.

“Et si je refuse ?”

Le tortionnaire fit alors apparaître une extension de ki de son bras libre et le dirigea vers sa proie s’arrêtant à quelques centimètres de son visage.


“Tu vois ça, il s’agit d’une petite technique que je maîtrise, il m’a fallu du temps avant d’y arriver mais ça en valait la peine crois moi. Même si son fonctionnement est basique, on peut toujours s’amuser avec. Pour faire court, au moment où cette extension te touche, elle explose. Évidemment si je ne fais pas attention à ma puissance je te tue sur le coup. Donc tu vas gentiment répondre à mes questions.”

La victime ne pouvait plus rien dire. Il été pétrifié par la situation dans laquelle il se retrouvait.

“Première question : Tu es bien en communication avec tous tes autres compagnons via ton scouter je me trompe ?”

“ Oui…”

“Bien. Deuxième question : Combien de personnes ont attaqué le vaisseau qui vient d’aller s’écraser ?”

Le soldat se remémorait la conversation qu’il avait entendu dans son scouter quelques minutes plus tôt afin de pouvoir répondre rapidement à son agresseur.

“Un seul.”

Les doutes de Bokcho était de moins en moins présent mais n’étant pas encore persuadé de son hypothèse il posa la dernière question avec un air si grave que le prisonnier pouvait sentir la force de l’extension de ki augmentait jusqu’à ce que son scouter explose.

“A qui est la station que nous sommes en train d’attaquer ?”

“.......Au Lord Frieza.”

Après avoir prononcé ces mots le saiyan sentit quelque chose le transpercer au niveau de la poitrine. Quand il baissa les yeux il s’aperçut que c’était la main de son tortionnaire. Celui-ci le regarda droit dans les yeux et lui dit “Merci”  avant de relâcher son extension de ki et de faire exploser la personne qu’il avait devant lui de l’intérieur.

Bokcho resta immobile un moment se rendant compte de ce qu’il était en train de faire. Il avait accepté d’attaquer une station appartenant à celui qu’il respectait le plus dans la galaxie. Toutes les émotions que le guerrier ressentait se transformèrent en colère envers une seule personne : le plus âgé des saiyans. Celui-ci devait attaquer la station et y pénétrer. Le traître s’entoura de son aura et fonça en direction de la station pour faire mordre la poussière aux assaillants de la station du seigneur Frieza.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Jeu Nov 01, 2018 8:44 pm

La station possédait un hangar spatial de taille modeste, protégé par un écran qui protégeait tous ceux qui y travaillaient et lui-même était protégé lourde porte blindée qui était ouverte, sûrement à cause de Sorbet qui ne souhaitait pas que l'empereur l'abime dans sa tentative d'entrer. À l'intérieur, tout était calme. Aucun être vivant en vue, seuls les droïdes de maintenance étaient présents et faisaient leur travail en nettoyant le sang sur le plancher et déblayer les débris ainsi que les corps sans broncher. De nombreuses traces de combats étaient clairement visible sur les murs, le plancher et les quelque véhicules qui étaient stationnés. Ne sachant pas trop ou aller, Frieza contacta Sorbet.

-Je ne suis jamais allé dans cette station, envoie-moi le plan et tiens moi au courant de ce qui se passe.

-Bien seigneur. Le plan est en cours et nos équipes de Saïbamen sont en train de s'emparer du vaisseau en essayant de ne pas tout casser sur leur passage.

-Bien. Rappelle moi s'il y a du nouveau.

Frieza coupa la communication et à l'aide de son scouter parfait, visionna la carte vu d'en haut de la station. Il prit un couloir, tourna à gauche, puis à droite, pour finalement arriver dans l'aire des expérimentations. Plusieurs cadavres jonchaient le sol, autant des alliés que des ennemis. Il y avait du sang partout et de nombreuses traces de balles et d'explosion. Heureusement cependant, les recherches elle-mêmes n'ont pas été endommagées, car toutes les incubatrices étaient intactes, ce qui rassura quelque peu celui qui avait payé pour tout ça. Frieza allait reprendre son chemin quand il entendit la voix de Sorbet.

-Seigneur Frieza, nous avons localisé l'un de nos agents, le sang-mêlé.


-Et ou est-t-il?

-Il semblerait qu'il ait été empoisonné par le système de défense. Il est à quelque mètres de vous, inconscient.

L'empereur soupira d'agacement et alla rejoindre Usaï. Celui-ci était par terre, en train de somnoler. Le démon du froid le ramena à l'ordre d'un léger coup de pied qui le propulsa dans un mur.

-Relève-toi fainéant! Je ne te permettrai pas de te reposer tant que ces vermines infesteront ma station !

-Euh...Seigneur Frieza?

-Quoi encore?

-Il semblerait que...l'un des attaquants de la station se soit retourné contre ses anciens alliés. Selon les informations, il s'agirait de l'un des mercenaires engagés pour détruire la station. Il y a de la baston près de vous et tout le monde s'attaque entre eux!

-C'est dommage qu'un seul d'entre eux se soit enfin ouvert les yeux...Bon, nous allons à sa rencontre. Sorbet: tiens moi informé.

Ainsi donc, Usaï et Frieza se rendirent dans le complexe des simulations qui consistait en une immense salle qui servait à divers tests concernant les Saïbamen. Étant donné leur nature destructrice et leur puissance accrue, la salle était pourvue de matériaux très résistants. C'est là que le duo trouva le mercenaire en train de tuer ses anciens alliés. Lorsqu'il eut fini, l'empereur applaudit légèrement.


-Jolie démonstration. Le fait que tu aie trahi ces inconscients pour moi me flatte beaucoup, mais tu devras faire mieux que ça, je le craints...


À ce moment là, trois Saiyans apparurent, tous des membres l'unité de mercenaires dont faisait partie Boksho. Le plus puissant des trois et donc, le commandant, s'adressa aux trois autres.


-Je sais pas comment vous avez fait pour capturer notre vaisseau et détruire le deuxième, mais vous ne quitterez pas cette salle vivants! Aspara! Fennle! Occupez-vous des deux autres, je m'occupe de cet imposteur. Ce n'est pas l'empereur, il a été tué sur Namek et je vais vous le prouver.

Suite à cela, les trois Saiyajins passèrent à l'attaque. Leech et Frieza engagèrent le corps à corps, se déversant chacun une pluie de coups mélangés à des feintes et des esquives sans qu'aucun ne puisse prendre le dessus sur l'autre, pour le moment. Malgré la violence du combat, Frieza gardait son souvenir carnassier. Il n'avait rien à craindre de ce ver de terre mais trouvait tout de même dommage de devoir gaspiller une unité si précieuse. Mais n'y pouvant rien, il se dit que former les deux autres remplacera ce traître, qu'il envoya s'écraser dans le décors d'un puissant coup de queue après avoir esquivé une savate de son ennemi.


nos adversaires et leur puissance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mer Nov 21, 2018 10:14 pm

Tout commença avec Karô qui buvait un liquide ressemblant à de l'eau dans une gourde. Il écouta attentivement Sorbet qui venait de contacter Frieza, curieux de nature, il se pencha vers l'écran de son tuteur quand il l'entendit dire qu'Usaï était en danger. Mais quel idiot ! Il venait de se faire avoir par ce foutu gaz. c'est pas grave, il n'a pas l'air d'être mort. Et visiblement, l'empereur du mal s'est dirigé vers lui. Si ce n'avait pas été le cas, il aurait supplié le Paraguin de le laisser aller au front. Soudain, quelque chose l'intéressa. L'écran qui indiquait la position d'Usaï donnait plus de détails sur les environs qu'un simple localisateur. En effet, derrière les murs étaient cachées quelques armes qu'on pouvait, avec quelques efforts, contrôler à distance. Il remarqua son supérieur se tourner vers lui alors il retourna vite à sa place, pensant à une possible stratégie de secours.

Oui, Usaï dormait. Et ce qui le réveilla était un violent coup suivit d'un choc contre un mur. Certes, pour l'empereur ce n'était rien. Mais pour la fourmi qu'était Usaï à côté de lui... C'était comme se faire écraser. Avec ce contact physique, Usaï, même inconscient, avait ressenti l'immense pouvoir du démon. 
Il se releva pour courir, toujours un peu somnolant et ayant du mal à se concentrer. Son familier le suivait du mieux qu'il pouvait. Des sons, des chocs et des cris semblaient être plus en plus proche...  Trop fatigué pour comprendre de quoi l'empereur parlait, il pouvait tout de même reconnaître quelques mots de sa discussion avec Sorbet. "Il y a de la baston près de vous" C'est largement suffisant pour la suite. Une porte s'ouvrit et Usaï se cogna contre elle. C'était un scientifique qui tentait de fuir, il se retourna et en quelques secondes, il empoigna le fuyard et le jeta à l'intérieur de la salle en lui ordonnant de ne pas bouger jusqu'à la fin de la crise. Bon. Un nouveau problème s'était créé.
 
-Euh... Où est monsieur Frieza ? 

Un sacré problème en effet. Quand soudain, sur son scooter il commença à entendre quelques grésillement jusqu'à ce que cela se stabilise.


-OUSSAYE §§§

-AAAAARGH !!  Karô avait trop amplifié la fréquence et venait de causer ce qu'on surnomme vulgairement : Un viol d'oreilles. Usaï tomba sur les genoux et plaça ses mains sur sa tête, près de ses oreilles justement.

-Oups, pardon, héhé. Je maîtrise pas encore très bien... Je voulais juste te guider comme t'as l'air perdu.  Karô observait l'écran de Sorbet grâce à un petit miroir, il voyait donc la position d'Usaï, et de Frieza. Il avait bien compris que le sang-mêlé était perdu, alors il le guida vers son maître. Plusieurs intersections, mais à chaque fois, le Raven donnait la bonne réponse, si bien qu'Usaï arriva en plein milieu du violent combat entre Fennle et Bokcho et celui du commandant et de l'empereur.

-Merci Karô... Je crois que je suis au bon endroit.

-Tu me payeras ça en bouffe à la cantine !


-Je joue avec ma vie là, on verra plus tard !

La discussion se coupa et Karô se concentra sur la surveillance des défenses, en bloquant une tentative désespéré d'en reprendre le contrôle de la part de leurs ennemis. 

-Seigneur Frieza ! Je viens vous aider !

Le demi-Saiyan s'envola à ras du sol vers l'adversaire de l'empereur quand un coup de poing qu'il n'avait même pas vu venir l'envoya à nouveau contre un mur. C'était le troisième Saiyan, Aspara. Calme et posé, il utilise plus souvent des ruses que des attaques de front, ce qui fait sa force est sa grande vitesse grâce à son armure aérodynamique notamment. Il finit souvent ses combats en un coup bien placé. Usaï se releva en s'essuyant le visage, son premier vrai combat allait commencer, sans vraiment réfléchir, il envoya un kikoha concentré sur son adversaire, un kikoha qu'il esquiva en s'envolant, Usaï ne laissa pas le kikoha se perdre et usa d'un peu plus de détermination afin de le faire bouger jusqu'au Saiyan qui ne s'y était pas attendu, cela restait inutile car, cette fois, il le dévia contre un mur blindé. Usaï remarqua tout de même une ouverture et lui asséna un coup de pied qui l'envoya contre le même mur.

-Ça fait un coup de pied chacun pour l'instant.

Alors qu'Usaï s'entoura d'une aura pour voler rapidement jusqu'à sa cible, il la remarqua disparaître et encaissa encore un coup de pied, mais dans le dos cette fois. Le sang-mêlé se retourna avant de se relever, bras croisés pour absorber le rayon d'énergie du sang pur.  Usaï s'envola, tout comme sa cible et ils s'échangèrent quelques coups, qui étaient souvent esquivés par Aspara, énervé, Usaï tira son attaque la plus puissante à ce jour, son fameux Brave Gun. Son objectif n'était pas de blesser Aspara mais bien de détruire une partie de la station pour le piéger, mais étant un expert dans la matière, le Saiyan ne se laissa pas avoir et ne laissa pas Usaï continuer à tirer son attaque. Pour l'en empêcher, il venait de toucher au point le plus sensible de tous les Saiyans. Sa queue. Toutes les forces du Saiyan qui étaient déjà basses à cause du gaz qu'il avait récemment respiré s'en allèrent, Aspara lui mit un coup de poing au ventre pour en finir. Il tomba au sol, tandis que Jérôme le petit saibaiman entra dans la salle... Karô serra le poing et se leva d'un coup pour demander à Sorbet de le laisser y aller.

-S'il vous plaît, monsieur ! Laissez moi aller l'aider ! 

Le Paraguin lui répondit. Il lui répondit qu'Usaï n'avait pas besoin d'aide parce qu'il avait sur lui des graines de saibaimans rouges. De plus, l'empereur était avec eux. C'est vrai... Mais dans cet état, comment est-ce qu'il pourrait les planter ? Jérôme en était la clef.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mar Nov 27, 2018 10:27 pm

De son côté, Frieza jouait avec son adversaire, le laissant lentement réaliser qu'il ne pourrait rien contre lui, malgré sa force qui était bien supérieure à tous ceux qui l'ont affronté jusqu'à maintenant. N'utilisant que ses pieds, il déviait et esquivait tous les coups du traître qui vociférait devant la défaite qui approchait à grand pas. Croisant les bras, Frieza renvoya bouler son adversaire d'un coup de pied retourné pour ensuite se poser.

-Si tu retournes sagement dans les rangs, je ferai en sorte que ta punition ne soit pas trop violente.

-Vas au diable!!

-Quel entêté...Vous les Saÿajins êtes tous les mêmes.

Se relevant avec peine, le Capitaine Leech sembla rapidement se calmer et regarda le démon du froid avec un sourire arrogant, cette fois. Penchant légèrement la tête sur le côté, Frieza se demandait s'il avait un plan de secours ou s'il avait tout simplement perdu l'esprit. La deuxième option lui semblait plus probable, mais ayant appris sa leçon, il opta pour la prudence.

-Allez, joue tes dernières cartes, je t'en laisse l'occasion.

-Tu vas regretter cette décision!

Soudain, Leech concentra son énergie et créa une sphère étrange qu'il lança dans les airs. Celle-ci s'illumina pendant quelque secondes avant de devenir une lune artificielle. Levant les yeux, Frieza ne semblait pas très impressionné.

-Ah, oui..je me souviens de cette technique. Pas très impressionnant, je dois l'avouer. Je ne m'attendais pas à grand chose, mais tu as réussit à me décevoir..une fois de plus, je le craints.

Toujours les bras croisés, Frieza attendit que la bête soit totalement transformée. Il savait que ces singes étaient bien plus forts que sous leur forme humaine, c'est pourquoi il décida lui aussi d'y aller plus sérieusement. Utilisant à présent la moitié de sa force, Frieza l'augmenta de vingt pourcent, histoire de ne pas laisser ce gros monstre prendre l'avantage.

-Maintenant...tu vas payer!

-Épargne moi tes sornettes...

Le signe géant se pencha et écrasa son poing sur le sol, là ou se trouvait son ennemi, mais lorsqu'il vérifia l'état du corps...il n'y avait rien. À la place, il ressentie une pluie de petits lasers lui brûler le dos, puis le ventre, puis la tête. La rapidité de Frieza était tout simplement impossible à égaler pour le Capitaine qui ne savait même plus ou regarder. Le seul fait d'être un géant faisait de lui une bien plus grande cible. Alors qu'il visait la gauche, il recevait un coup de la droite et lorsqu'il regardait à droite, il recevait un coup derrière la nuque.

-HUAAAAAARGH!!

Enragé, Leech cracha un puissant laser en direction de Frieza qui l'esquiva sans efforts. Cependant, l'attaque endommagea quelque peu les infrastructures, ce qui courrouça l'empereur qui commençait à se lasser de ce petit jeu. Utilisant alors toute sa puissance, il fonça vers le singe géant en esquiva son coup pour ensuite passer près de lui, à une vitesse trop rapide pour qu'il puisse le voir.

-J'avais dit de ne pas toucher à la station...tu aurais dû m'écouter.

À peine eut-t-il prononcé sa phrase que la tête de Leech se sépara du reste de son corps qui tomba lourdement sur le sol. Dégoûté, il tourna le dos à la dépouille pour s'appuyer contre un mur, le temps que les deux autres finissent leur adversaire.



De son côté, Sorbet était encore dans la salle de contrôle avec Kârot. Celui-ci avait bien écouté les instructions et ensembles, ils furent capables de saboter les deux vaisseaux. Cependant, il restait tout de même un équipage dans celui qu'ils avaient capturé. Il était d'ailleurs temps d'aller chercher l'équipage de celui-ci. Kârot lui, voulait aller aider Usaï mais Sorbet lui dit de ne pas s'inquiéter et de toute façon, il avait besoin de lui.


-Laisse le s'amuser tranquille. J'ai besoin de toi ailleurs. Il est temps de libérer ce vaisseau des vermines qui l'infestent. Nous nouveaux soldats se feront une joie de les exterminer et nous allons noter leur efficacité en environnement restreint. J'espère qu'ils ne feront pas trop de bêtises.


Les deux scientifiques prirent donc le chemin du port spatial. Une escarmouche s'y déroulait, justement. Les rebelles restant résistaient aux soldats normaux de l'armée de l'empereur qui ne parvenait pas à faire une percée. Sorbet s'adressa au capitaine de l'escouade qui expliqua que leurs armes à énergie étaient efficaces contre leurs armures et que deux soldats y avaient déjà laissés la vie.



-Bien, voyons-voir, maintenant.


Il sortie six petites graines rouges et les arrosa pendant quelque secondes. Celles-ci grandirent et prirent l'apparence de cocons totalement rouges. Des formes semblaient bouger à l'intérieur et grandirent en quelque secondes pour ensuite sortir de leur enveloppe. Agressifs et curieux, ils ricanaient entre eux en regardant les rebelles. Sorbet implanta une petite puce dans chacun d'eux et leur murmura un seul mot: "Attaquez".


S'élançant comme une meute de molosses affamés sur les rebelles, ils ne firent même pas attention aux tirs ennemis. Plusieurs firent mouches, sans avoir le moindre effets sur eux. Les salves ne les ralentissaient même pas et bien vite, un massacre sans pareil commençait à avoir lieux dans le vaisseau. Des cris et des bruits à faire froid dans le dos  se faisaient entendre de l'intérieur. Les hublots se couvraient de sang l'un après l'autre. Bien vite, les tirs et les cris cessèrent. Un calme sinistre s'installa doucement dans le spatioport. Lorsque les Saïbamen rouges ressortirent du vaisseau, chacun d'eux était couvert de sang et un rictus maléfique de satisfaction pouvait se lire sur leur visage informe.



Sorbet lui, tapotait son datapad, quelque peu choqué par la sauvagerie de ses nouvelles troupes. Il ne s'attendait pas à ce qu'ils ressentent autant d'envies sanguinaires, mais peu importe. Pour ce qui est des soldats, ils semblaient presque traumatisés. Cependant, les résultats étaient très probants et faire en sorte que ces Saïbamens deviennent des troupes de choc serait peut-être une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Bokcho

avatar


Masculin Messages : 15
Age : 20
Zénies : 3600

Données du Personnage
Power Level: 249 600
Power Level en Kili: 4
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mer Nov 28, 2018 6:19 pm

Le trajet jusqu’à la station avait été semé de soldats en tout genre et de n’importe quel camp. Bokcho ne se soucier de rien d’autre que de retrouver le capitaine qui avait organisé l’attaque sur a station, et personne ne l'arrêterait que ce soit d’anciens ennemis ou alliés. Lorsque le saiyan entra dans la station, il arriva dans le dos d’un escadron de rebelles. Il attrapa les deux qui étaient le plus proche de lui et fit exploser leur tête avec une vague de ki de courte portée. Les quatre autres, en se retournant ne virent que les corps sans tête et un être tâché de sang, irraisonnable, avec un air meurtrier. Deux d’entre eux essayèrent de s’enfuir mais un seul réussi, le traître avait envoyé un kikoha réduisant en poussière le deuxième. Les autres, initièrent une attaque sur leur assaillant mais la seule chose qu’il arrivait à voir était le mur dans lequel ils avaient été propulsé et leur vie qui défilait.

Toujours à l’écoute de son scouter, Bokcho entendit parler d’un piège qui avait fonctionné et d’un autre, de même nature, qui n’avait eu aucun effet sur sa cible. C’était une piste que notre monstre choisit de suivre afin de retrouver le capitaine et le seigneur à qui appartenait cette station. Après plusieurs minutes à courir dans les couloirs avec comme seuls repères les indications que le scouter laissait entendre, le saiyan arriva dans une salle remplie d’électroniques, de machines et de soldats. Aussi bien des rebelles que des défenseurs de la station. Lorsque que le derniers non renégat fut abattu, le meurtrier augmenta son énergie. Cela eu pour effet de faire exploser tous les appareils de mesures de puissances dont était équipé les assaillants. Ce groupe était plus nombreux que ceux que notre guerrier avait affronté jusque là. En effet, le groupe était en deux escouades, une première avec des soldats spécialisé dans le corps à corps et une autre armé de blaster sophistiqués ou disposant d’une grande puissance de feu. Malheureusement pour les rebelles, leurs dispositions n’étaient pas optimales et cela à cause de la bataille à laquelle il venait de mettre fin. Les blasters étaient en première ligne pour le combat qui allait suivre et les cogneurs étaient en arrière.

“Où est le commandant ?“

Les soldats, complètement désordonné pour se mettre en formation ne firent pas attention à la question de leur attaquants.

“J’ai dit, où est le commandant ?!!!!!!!”

Le guerrier hurla les derniers mots en relâchant toutes son énergie et en se jetant sur ses interlocuteurs. S’en suivit un enchaînement de tirs, de coups, de cris, et de sang. Les blasters complètement perturbé lançait leurs offensives aux hasards, si bien qu’ils tuèrent plus de congénères qu’il ne touchaient leur cible. Pendant ce temps les pros du combat ce sont jeté sur le saiyan, pensant l’écraser sous leur poids, mais un puissant kihai les repoussa tous et certains se retrouvaient sous leurs alliés alors qu’ils fonçaient droit dans un mur. Les plus faibles restaient au sol tandis que les plus forts se relevaient tant bien que mal et relançaient l'assaut. A ce moment là, cinq soldats répartis dans les deux escouades reçurent un rayon d’énergies qui leur transperça le coeur. Cette technique était la favorite de Bokcho, bien qu’il ne lui ait pas encore trouvé de nom digne d’elle. Mais l’heure n’était pas à la réflexion, le guerrier sanguinaire n’était pas en capacité de réfléchir  cet instant, il se contenter de faire ce qu’il faisait de mieux : tuer tous ses anciens alliés.

A la fin de ce bain de sang, il restait un survivant qui était tout juste en état de parler. en effet, son corps était recouvert de plaies, de fractures et de marques de coup assénés pendant la bataille. Il était complètement paralysé et ne pu se défendre lorsque le responsable de tout cela l’attrapa par le co pour le mettre à son niveau.

“Vous n’êtes qu’une bande de minables, incapables de tenir tête à une seule personne même en étant vingt fois plus. Vous me faites vomir.”

A ces mots, il brisa la nuque de sa victime terrifié et laissa tomber son cadavre au sol.


Après un court instants, Bokcho entendit quelqu’un taper dans ses mains derrière lui, il se retourna et se retrouva face à un démon du froid. C’était la première fois que le saiyan faisait face  cette race, il ne connaissait pas grand chose d’eux à part que le plus puissant, d’après lui, était le seigneur Frieza. Il se mit en garde mais quelque chose l’empêchait d’agir, c’était l’aura de son “admirateur” elle était lourde et pesante.

“Jolie démonstration. Le fait que tu aie trahi ces inconscients pour moi me flatte beaucoup, mais tu devras faire mieux que ça, je le crains…”

Le saiyan n’arrivait pas à se remettre de l’aura de son interlocuteur et ne savait pas quoi répondre. C’est le moment que choisirent 3 saiyans pour débarquer dans la salle par une autre porte. Le plus puissant d’entre eux donna des ordres aux deux autres et nomma le démon du froid comme “l’imposteur de l’empereur”. En entendant cet appellation, le saiyan compris que derrière lui se trouvait le seigneur Frieza, l’homme qu’il a toujours respecté le plus au monde. A peine eut-il le temps de s’en rendre compte que Fennle se jeta sur le saiyan. Il était différent des autres rebelles, sa puissance était supérieur à celle de tous les autres saiyans, excepté les deux autres  présent dans la pièce. Les deux guerriers avaient ce qu’on peut appeler une stratégie simple : frapper le plus possible jusqu’à ce que l’adversaire ne puisse plus bouger. Ils enchaînaient ainsi les coups et les esquives et s’échangeaient des tir de kikoha. Alors que Bokcho s’élançait vers son adversaire, un corps passa devant lui à toute allure. C’était celui d’un saiyan, enfin un saiyan “pas complet” d’après Bokcho. Le guerrier se demanda s’il s’agissait d’un allié ou d’un ennemi avant de le voir se jeter sur le troisième saiyan du groupe. Fennle attrapa alors les jambes de Bokcho et le fit tourner avant de le lâcher en direction d’un mur. Grâce à un salto, le projeté s’appuya sur le mur pour retourner vers son adversaire. Celui-ci surpris par la récupération de son rival, ne put que bloquer l'assaut ce qui lui causa la perte d’un bras. Le traitre s’arrêta quelque mètre plus loin avant de charger son attaque favorite. Juste avant de la relâcher, il sentit une étrange énergie dans la salle. Il avait déjà ressenti ça auparavant et savait ce qu’il y avait au dessus de sa tête : une boule d’énergie. Elle n’est pas faite pour faire des dégâts aux adversaires, du moins pas directement. Bokcho savait que s’il regardait l’origine de cette énergie, il se transformerait en Oozaru. Voulant prouver sa valeur au seigneur Frieza, le saiyan évita tout contact direct avec la sphère et se concentra sur son adveraire. Celui-ci n’avait pas encore vu la lune artificielle et le traître devait en profiter pour l’achever avant que ça n’arrive. Reprenant sa concentration il lança 2 petits rayons qui allèrent percer les yeux de Fennle. La victime tomba au sol, le visage entre les mains, essayant d’arrêter l’hémorragie. Son adversaire se délectant de ce spectacle, s’approcha de lui pour le mettre sur le dos d’un coup de pied.

“Dommage que tu ne puisses pas voir cette magnifique pleine lune tu aurais peut être eu une chance. Adieu.”


Bokcho termina sa phrase en écrasant le crâne de Fennle sur le sol annihilant toute trace de vie de son corps. En relevant la tête, le victorieux aperçut une masse énorme sur le sol. Il s’agissait du corps d’un Oozaru décapité. Impressionné, le saiyan chercha le responsable et vit le seigneur Frieza appuyé contre un mur. Le corps était celui du commandant Leech tué par le démon du froid. Bokcho se focalisa alors sur le dernier affrontement afin d’en savoir plus sur le guerrier qu’il avait vu voler plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mer Nov 28, 2018 7:29 pm

Karô avait écouté attentivement son senior. Il savait bien qu'Usaï s'en sortirait tout seul mais il voulait être rassuré. Lorsque Sorbet lui demanda de l'aider, il accepta tout de suite. Seulement... Il ne fut pas d'une grande aide. Si bien qu'il se demandait si Sorbet ne lui avait pas montré cette descente provoquée par les Saibaimans rouges uniquement pour qu'il s'y habitue... Cette pensée lui faisait froid dans le dos.

Alors qu'Aspara avait achevé le Saiyan après un combat bien représentatif de leur niveau. Un petit saibaiman ressemblant à une grosse boule entra discrètement dans la salle et se faufila auprès du sang-mêlé à bout de forces... Avant de le remarquer, lui et Aspara avaient observé le combat de Frieza et de Bokcho... Deux victoires. Si bien que le rebelle hésitait à se replier. Mais non ! Son honneur de Saiyan primait. 


-*Jérôme ? Mais qu'est-ce que... * 

Contrairement à d'habitude, l'Alien vert ne fit aucun bruit et restait encore caché. En remarquant son familier, Usaï se rappela des graines qu'on lui avait donné. Quatre graines rouges dans un flocon ressemblant à une ampoule à décanter, d'un côté les graines, et de l'autre, une sorte d'engrais vert et liquide. En se redressant, il tenta d'ouvrir le flacon pour planter les créatures. L'autre Saiyan qui l'observait toujours en espérant quelque chose d'intéressant, il remarqua ce qu'il avait en main. Tout de suite ! En un éclair, Aspara traversa presque toute la salle et envoya un rayon d'énergie qui transperça le tube de verre. C'était l'engrais qui était touché... Il coula sur une partie de l'armure d'Usaï et le brûla, il se décala immédiatement et vit le liquide vert tomber au sol et l’abîmer. "C'est la fin." A moins d'un miracle, Usaï allait perdre. Et il ne pouvait pas compter sur le Seigneur Frieza et Bokcho lui semblait plus être un ennemi. Voilà ce qu'il se passe quand on se surestime...






Quand soudain !





Un miracle en vert cracha un peu d'un fluide vert sur trois des quatre graines rouges et avala la quatrième. Comme s'il éclorait, son corps se craquela et un saibaiman rouge mais différent des deux autres en sorti. C'est comme s'il venait d'évoluer... Alors que les trois premiers étaient surtout des bêtes sanguinaire, Jérôme restait en retrait et semblait les guider comme un chef d'équipe ! En effet, il y avait une sacrée différence de niveau entre leur cible et eux. S'ils ne s'organisaient pas un minimum, ça se terminerait trop vite. Chaque fois que l'un d'entre eux attaquait et ratait sa cible, un autre arrivait de l'autre côté pour donner un coup. Des rayons de couleur verte comme celle de leur forme primitive volaient partout, le rebelle n'arrivait pas à y croire ! Lui ! Un Saiyan, était surpassé par... Des hommes-plantes ?! Il leva la tête vers la fausse-lune qui n'avait toujours pas disparue. Alors que son corps semblait devenir celui d'une bête... 


-KIKIkiiiii !

-KAKkIKka !

Jérôme guidait ses camarades, il leur ordonna de détruire la fausse lune mais c'était trop tard, le Saiyan avait terminé sa transformation, de plus, les attaques ne faisaient que rendre sa lumière plus vive. Tant pis, ils continuaient à attaquer sur différent front, en alternant entre coups de poing ou de pieds, rayon d'énergie ou simplement jet d'acide. Bam ! L'un d'entre eux venait de se faire écraser... Cette fois, on pouvait voir des saibaimans rouges totalement surpassés, et ils étaient les premiers de leur espèce modifiée à découvrir la peur. Mais ce n'est pas grave, Jérôme se rua sur le grand singe, suivit des autres monstres, et ils s'accrochèrent tous à certains endroit de son corps, comme sa queue par exemple. Ils activèrent tous leur autodestruction, le corps du grand singe avait encaissé une grande partie des dégâts mais... Sa queue avait été détruite, il reprenait forme humaine.


-JERÔME !!

Usaï s'était assez reposé... Il s'était déjà trop reposé. Au point que le seul souvenir de son passé venait de disparaître, pris d'une rage qui émanait de son corps telle une odeur, il se releva et planta sa main à l'intérieur du corps de son adversaire qui venait tout juste de reprendre forme et qui tenait à peine debout à cause de ses blessures. "Brave." Une douce chaleur rappelant celle d'une mère... "BURST !" C'était ça qu'Aspara sentait. Puis d'un seul coup... Un froid glacial.

Les trois Saiyans sont désormais sans vie, la mission est terminée. Le sang-mêlé tomba sur les genoux, à bout de forces. Le gaz faisait toujours effet après tout. Même s'il se sentait mal... Même s'il venait de se rendre compte qu'il avait tué quelqu'un... Il commença à sourire.

    Voici le début d'une vengeance bien méritée !


Il se releva et se dirigea vers l'endroit où se trouvaient Bokcho et le Seigneur Frieza... Sur le chemin, dans une sorte de mue... Il trouva une graine qui lui était familière... Il avait compris. Son père avait raison. Il lui sauverait la vie. Ce saibaiman est spécial.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lord Frieza

avatar


Masculin Messages : 47
Age : 29
Zénies : 380

Données du Personnage
Power Level: 7 235 002
Power Level en Kili:
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mer Nov 28, 2018 8:09 pm

Frieza observait les guerriers s'affronter entre eux et même si ce n'est pas lui qui le dira, il trouvait le spectacle plutôt intéressant. Leurs techniques étaient quelque peu rudimentaires et manquaient de finesse, mais l'un des futurs bras droits du seigneur Frieza réussit à terrasser son adversaire en utilisant la ruse, suivie d'une attaque des plus meurtrières. Ainsi, ce guerrier n'était pas totalement aveuglé par les combats à la loyale et pouvait donc se permettre de tromper l'adversaire pour gagner, ce qui était une tactique légitime aux yeux de l'empereur. Suite à la victoire de ce dernier,  Frieza tourna brièvement la tête vers lui, lorsqu'il vint à sa rencontre.

-Bien, tu as réussit à me prouver ta valeur.  Voyons-voir maintenant de quoi est capable mon nouvel officier. Il devra se forcer un peu plus, à cause du poison qu'il a inhalé..et ça se présente pas trop bien, on dirait.

Dit-t-il en jetant un oeil vers le sang-mêlé. En effet, Usaï éprouvait des difficultés avec son adversaire qui, malgré la mort de ses deux compagnons, continuait de se battre, au lieux de se rendre. La fierté de ces stupides singes sera toujours leur plus grande faiblesse. Le combat dura plusieurs minutes, jusqu'à ce que l'un des deux deviennent un singe géant. Celui-ci faillit écraser l'officier, mais ce ne fut qu'au dernier moment qu'il dévoila un plan caché. Possédant quelque graines rouges, il fit germer des renforts qui se firent exploser sur le singe géant qui visiblement, ne s'attendait pas du tout à ça. La tactique fit légèrement sourire Frieza qui ne s'attendait à rien de moins de sa part. Franchement, ces deux là avaient du potentiel, un peu comme Bejitta, mais leur loyauté envers lui était plus forte et plus solide.  Voyant que chacun avait terrassé son adversaire, Frieza activa son détecteur et envoya un message au vaisseau principal afin de les téléporter à l'intérieur.

-Sorbet, la station est sécurisée. Envoie des équipes pour tout remettre en marche et fais nous rentrer.

-Entendu.

Sitôt la communication terminée, les trois survivants du combat furent téléportés à l'intérieur de  la salle de contrôle du vaisseau principal de l'empereur. Celui-ci s'installa dans son trône volant et s'adressa à Usaï et Boksho.

-Vous avez défendu ma station comme il se devait. Je vois donc que je peux vous faire un tant soit peu confiance. Vous deviendrez donc mes hommes de mains sur le terrain et agirez en tant que gardes du corps lorsque je prendrai part à l'action. Une nouvelle mission vous attends bientôt et elle sera bien plus rigoureuse que celle que vous venez d'accomplir. J'attends de grandes choses de votre part, mais sachez le: Si vous continuez sur cette voie, je vous récompenserai à la hauteur de vos efforts. Cependant, si vous me décevez...

Il leur laissa quelques secondes pour imaginer ce qui se passera pour ensuite leur tourner le dos, en buvant son verre de vin.

-Bien, je n'ai plus besoin de vous pour le moment. Les salles d'entraînements et nos installations vous sont ouvertes. Je vous appellerai lorsque les préparatifs pour la prochaine mission seront terminés.
Revenir en haut Aller en bas
Usaï

avatar


Masculin Messages : 48
Age : 15
Zénies : 1680

Données du Personnage
Power Level: 990 750
Power Level en Kili: 19
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Mer Nov 28, 2018 9:50 pm

... Un long silence devenait de plus en plus pesant après la victoire d'Usaï et avant l'appel du Seigneur Frieza. Pendant ce long silence, le Saiyan venait de se rendre compte à quel point le goût de la vengeance était délicieux. Même si avant il hésitait un peu, cela ne se reproduira pas. En plus de devenir plus puissant, il continuera à tuer les ennemis de son Seigneur, et les siens. La seconde extermination des Saiyans s'approchait à grand pas. Il y avait des traces de sang et du combat un peu partout, l'odeur de ce même fluide rouge se mêlait à celle du sol légèrement brûlé. Frieza commença sa communication, et sans même le remarqué, il se retrouva téléporté.
Après un discours du Seigneur dont il n'avait qu'à peine retenu les grandes lignes, il s'inclina et quitta la salle, dévisageant Bokcho par la même occasion. Il se dirigea dans son dortoir... Après tout ça, il n'avait qu'une envie : dormir. Étrangement, le dortoir était vide... Ses camarades devaient en profiter pour s'entraîner ou aller en mission. "Aucune importance... Dodo."


Assez surpris par le dénouement de la mission, à la fois satisfait et effrayé, Karô demanda à prendre congé :

-Monsieur Sorbet, je pense que vous pouvez très bien vous débrouiller pour la suite sans moi. Je tiens à vous remercier de m'avoir pris auprès de vous pour cette mission et j'espère que nous aurons encore à collaborer ensemble.


Il lui fit une courbette et se retira vers le dortoir où se trouvait sûrement son ami. Et c'est gagné ! (Ouais, ouais ouais !) Car, en effet, il trouva son meilleur ami endormi et visiblement blessé, sur son lit. 

-Quel idiot. Si jamais il mourrait, j'aurais plus rien à faire. 

Il chercha une sorte de boite de secours pour appliquer des soins extrêmement basique à Usaï, de simples bandages. Pour le reste, il aurait sûrement besoin de plus de repos. 

-A ton réveil, j'aurais un truc intéressant à te montrer, Usaï. Peut être que ça t'aideras à devenir plus fort comme tu le souhaites...

-Karô.


-Hein ? C'est toi qui as parlé ?

-Je dors pas enfoiré. Le demi-saiyan commença à sourire, amusé par l'attention que lui portait son meilleur ami. Il s'était sûrement réveillé pendant les soins.

-Heh, tu devrais retourner au lit. 

-Pas tant que tu ne me montres pas ce que tu as en tête.

-Bien, bien... Je ne te montre pas ! Mais je peux te l'expliquer. Grâce à mon poste temporaire que j'ai eu durant ta mission, j'ai pu récupérer quelques enregistrements, notamment ceux de ton combat. Je comptais aller les regarder un peu plus tard. Et te les montrer afin que tu t'améliores sur certains points faibles.

-Oh... Je vois. De toute façon, dans l'état dans lequel je suis, j'oublierais tout l'enregistrement et je ne ferais que plus me blesser.


-C'est pour ça que je voulais attendre. Je vais m'entraîner un peu tout seul... Je te caches pas que j'aimerais bien te rattraper un peu. Ah, et aussi. Que t'as dis l'empereur ?

-Euh... C'est une bonne question. Je crois qu'il m'a accordé une sorte de promotion, en gros, je vais avec lui en mission, lui et un autre gars. 

-Hum... Tu es son garde du corps en quelque sorte. Cela veut donc dire que tu fais probablement parti des plus puissant de l'armée.

-C'était un Saiyan je crois... L'autre gars était un Saiyan. Je vais le buter une fois que je serais en forme.

-Hey, calme. Il n'a pas hésité à tuer d'autres Saiyans, il est dans notre camp.

-T'as raison...

-J'ai toujours raison ! Bon, j'y vais. Bon repos, l'ami !


-Ouais ouais... Bon entraînement ! Le Saiyan tourna la tête vers le mur et ferma les yeux pour dormir, laissant son ami s'en aller.

Karô alla dans l'une des salles dédiées à l'entraînement. Même s'il y en avait plusieurs, elles étaient presque toutes utilisées, les soldats semblaient avoir l'habitude de s'entraîner dans ces heures là. Pas grave, il entra dans une salle déjà occupée, mais par peu de monde. 
Son entraînement était basique... Ou du moins, jusqu'au moment où un de ses camarades qui pensait qu'il avait été pistonné pour monter aussi vite les échelons se dirigea vers lui. Quelques provocations, rien de très grave. Mais tout de même, il ne pouvait pas le laisser passer. S'il se laissait marcher dessus, comment est-ce qu'il pourrait profiter de ses avantages ? Oui ! Il allait s'imposer ! Et il voulu lui donner une bonne leçon. Une leçon un peu trop violente. Si violente qu'il ne pourrait sûrement jamais en profiter... Comme il venait de mourir. Et bien, on dirait que Karô avait du mal à se contrôler cette soirée... Mince... On allait sûrement le fuir. Mais non. Contrairement à ce qu'il pensait, on l'acclama.


-Tiens, je crois que je vais me plaire ici... Un meurtre ou deux c'est pas si grave après tout... Si c'est justifié.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bokcho

avatar


Masculin Messages : 15
Age : 20
Zénies : 3600

Données du Personnage
Power Level: 249 600
Power Level en Kili: 4
Inventaire :

MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   Ven Nov 30, 2018 7:13 pm

Alors qu’il cherchait où se déroulait le combat, Bokcho entendit les paroles de l’empereur galactique qui se trouvait derrière lui. Il se retourna et s’agenouilla devant le propriétaire de la station.


“Merci, seigneur Frieza.”

Le saiyan se releva et regarda dans la même direction que son interlocuteur et aperçut le corps du guerrier au sol, immobile. Il ne savait pas quel poison affectait ce “nouvel officier” mais rien ne l’empêcha de le juger faible. Premièrement pour avoir inhalé le poison en question et deuxièmement pour ne pas réussir à se battre convenablement. Il y avait cependant quelque chose qui dérangeait Bokcho, le guerrier était bien un saiyan mais il avait quelque chose de différent, comme une partie manquante.

Le combat semblait perdu pour le camp de Frieza. L’ennemi venait de se transformer en Oozaru et son pied passa à quelques centimètres du corps au sol de son adversaire. A ce moment là Bokcho ne comprit pas tout ce qu’il se passa. D’un coup, d’étrange créature rouge était apparu et organisaient un assaut contre le singe géant. Le saiyan avait déjà vu ce genre de monstres pendant ces entraînements mais elles étaient vertes et non rouges comme celles-ci. Après plusieurs attaques répétées contre le gorille, tous ses assaillants s’accrochèrent à lui et explosèrent. Un énorme nuage de poussière s'était levé avec l’explosion et on ne voyait pas au travers. Quand celui-ci tomba, Bokcho vit l’officier de Frieza avec au bout de son bras son adversaire. *Laissez des créatures l’aider dans un tel combat, ce guerrier ne vaut rien*. Ainsi le saiyan se retourna, croisa les bras et ferma les yeux. Le combat était fini et la conclusion du traître par rapport à cet “égal” était clair : Pas une menace.

Lorsque Bokcho rouvrit les yeux, il se retrouva dans un vaisseaux. Se demandant d’abord comment il était arrivé là, il se concentra ensuite sur ce qui était important : le seigneur Frieza. Celui-ci était assis dans une chaise volante et s’adressa aux deux guerriers. La fierté emplit le corps du saiyan, l’une de ses plus grandes ambitions venaient de se réaliser, il venait de rejoindre l’armée du seigneur qu’il respectait le plus dans l’univers. Et pas en tant que simple soldat, non, en tant que garde du corps. Il savait cependant qu’il n’avait aucun droit à l’échec, l’empereur l’a bien fait comprendre avant d’autoriser les deux officiers de partir. Lorsque son collègue passa à côté de lui, il le regarda avec défi. Certes ils avaient tous les deux étaient choisis, mais un seul pouvez avoir l’entière confiance de leur chef. Bokcho salua son altesse et partit à la découverte du vaisseau, il n’y a que comme ça qu’il trouvera soit les dortoirs, soit les salles d'entraînement. Dans certains couloirs il entendit parler des soldats évoquant d’anciens officiers qui avaient péris sur une planète il y a longtemps. Le saiyan franchit une porte et tomba sur un groupes de guerriers qui s’affrontaient afin d’accroître leurs force. Ce spectacle fit sourire Bokcho qui entra, attirant ainsi l’attention de tout le monde.

“Je peux me joindre à vous ?”

N’attendant pas de réponse le saiyan se jeta sur le premier adversaire qu’il croisa en riant. Ainsi commença l'entraînement dans le vaisseau du nouveau bras droit de Frieza qui n’avait qu’une hâte : repartir en mission pour l’empereur galactique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut sauver les Saïbamen !! Mission pv Frieza et Usaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Il faut sauver le soldat Rheryn ! [PV Alford]TERMINE
» Il faut sauver le soldat Kylian [Skade, Cynoë, Fabius, Verith, Kylian]
» Il faut sauver le technomagos Ryan [Apo 3000 pts]
» Ixy [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Espace :: Autres Planètes-