Partagez
 

 L'orage monstre [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



L'orage monstre [Solo] Empty
MessageSujet: L'orage monstre [Solo]   L'orage monstre [Solo] Icon_minitimeSam Mar 19, 2016 12:21 am






L'orage monstre


Feat Viral





J'étais dans la salle de gravité en train d'envoyer des coups dans le vide, j'essayai de travailler de nouveaux enchaînements qui utilisaient plus mes capacités de Majin. Je devais cependant penser à varier et faire dans l’inattendu de temps en temps... j'ai donc, outre mon entraînement physique, passé le voyage à médité dans mon coin pour réfléchir.
Biwa était dans son laboratoire, comme d'habitude et Sachiko bouquinait son livre de magie et cette fois sans s'être enfermée dans le cockpit, ce qui était un énorme progrès de sociabilisation... Eh ben, un semblant de cohésion serait en train de naître dans la troupe ?!
Nazgul lui, avait passé ses entraînements avec moi lorsque je faisais un crochet à la salle de gravité comme en ce moment même.

Il vint d'ailleurs vers moi me proposer quelques passes d'arme. Pourquoi pas !
Je me mis en garde face à lui, il fit de même :


« Ne t'inquiètes pas, je n'utiliserai pas ma pleine puissance contre toi ! »

« Ouuuh ! Mais c'est qu'il se la péterait le petit ! »

Nous nous jetâmes l'un sur l'autre, nos entraînements étaient la plupart du temps au corps-à-corps, en même temps nous devions faire attention à ne pas faire exploser le vaisseau avec un tir d'énergie, notre puissance n'avait plus rien à voir avec celle que nous avions le jour où ce vaisseau fut acheté !
Nous enchaînâmes donc les coups, mais vu que nous n'étions pas sérieux, aucun n'arrivait à pendre l'avantage, quoique Nazgul pouvait se permettre d'y aller un peu plus fort vu à quel point je pouvais encaisser les coups.
Cependant, tout ceci ne durait pas longtemps, en effet nous entendîmes un message de Sachiko par l'interphone :


« On a une planète en vue, on arrive dans trois heures ! Vous feriez bien de vous reposer pour ceux qui s'entraînent ! »

« Hin... Elle a pas tort... » dis-je alors que j'avais le poing du Démon planté dans la mâchoire

« Tss ! On s'en fou ! Rien ne pourra me résister désormais ! »

« Ouais 'fin... t'as juste le niveau d'un général de Dabra, c'est rien du tout mec ! Il paraît que Freezer est plus puissant, si tu le croises il t'atomise ! »

Il s'écarta et me désigna du doigt :

« Mais je t'ai surpassé, et de loin ! J'ai largement les moyens de te vaincre désormais ! »

Je croisai les bras et fis un sourire amusé au Démon :

« Oui, peut-être. Sûrement même ! Mais bon, moi je m'en fou hein, je suis pas là pour être le plus puissant hein ! Ok tu m'as dépassé, good for you ! »

Je quittai la salle en poussant un petit rire, laissant le Démon baigner dans sa fierté et me reposai pour l'arriver sur ce nouveau monde.
Le moment venu, nous fûmes tous présents dans le cockpit pour observer la planète... qui n'avait pas l'air très jolie à première vue, elle semblait plutôt aride. Toutefois... j'avais un ressenti étrange, cette planète m'évoquait, sans trop que je sache pourquoi, un sentiment de nostalgie.
Soudain, un bip régulier se fit entendre et une lumière rouge clignota sur le tableau de bord :


« Hum ? Une communication ? »

Sachiko appuya sur le bouton de réponse et une voix se fit entendre de l'autre côté :

« Vaisseau non-identifié, vous êtes dans une zone interdite. Donnez le mot de passe, autrement vous avez trente secondes pour quitter le secteur sous risque d’annihilation totale. »

Bien qu'il s'agissait clairement d'une menace, la voix n'était pas menaçante, comme si elle annonçait simplement une procédure :

« Un... mot de passe ? »

« Non mais je rêve ! » s'exclama Nazgul sur le ton de la plaisanterie

Biwa lui, ne dit rien, il se contenta de me regarder sans que je m'en aperçoive, il avait vu les yeux ronds que je faisais depuis tout à l'heure.
Un flash avait en fait émergé dans mon esprit, des souvenirs qui n'étaient pas les miens remontèrent, il s'agissait de la procédure normale d'accès à cette planète ! J'avançai mon doigt sur le bouton du communicateur mais Biwa se saisit de mon poignet, me lançant un regard interrogateur :


« Je sais où on est Biwa ! Je connais le mot de passe ! »

Le Namek se contenta de froncer les sourcils :

« Après tu peux toujours les laisser balancer les missiles nucléaires sur notre tronche... » dis-je en haussant les épaules

« Des missiles nucléaires ?! Biwa, laisse le faire, qu'est ce que tu veux que leur armement nous fasse... franchement ?! »

Biwa adressa un regard à Sachiko qui hocha la tête, je pus donc appuyer sur le communicateur :

« Rayshtrackzclomptroh ! »

Les membres de mon groupe me regardèrent d'un air surpris tandis que personnellement je me contentai de mettre une paire de lunettes de soleil, ces Raydens que j'ai mangé sur Makyo se révélèrent une fois encore bien utiles !
Un petit silence suivit ma déclaration, quand une réponse parvint enfin :


« Vous avez l'autorisation d'atterrir. »

Cette fois-ci, j'avais décroché la mâchoire de tout le monde :

« Mais... Comment tu savais ?! »

« Je vous dirai plus tard ! » fis-je avec un sourire fier alors que je remettais mes lunettes en place

Une fois au sol, un genre de drone arriva pour nous accueillir alors que nous quittâmes le vaisseau, un hologramme dévoilant une silhouette familière nous dévoila que nous étions surveillés et que la moindre attaque contre des civils aurait de grandes conséquences. Il nous indiqua en revanche que si nous voulions aider, il y avait toujours du travail... et ils avaient apparemment transmis les instructions à notre vaisseau.

La mission en elle-même ne représentait aucune difficulté... si bien que...

« Bon... Biwa, je suppose que tu veux aller voir leur technologie, toi Nazgul je parie que tu as envie de t'entraîner parce qu'on devrait s'estimer heureux que tu ne génocides pas la race qui a attaqué Makyo, et toi Sachiko... ? »

« Je n'ai pas envie de me battre. » répondit-elle simplement

« Je retourne dans la salle. » dit Nazgul en retournant dans le vaisseau « Ah et je m'en fou qu'ils aient attaqué Makyo ! »

« Je vais voir si je ne peux pas trouver une de leur ville. »

« Bon... ben Viral, tu voudrais te faire quelques monstres ? »






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



L'orage monstre [Solo] Empty
MessageSujet: Re: L'orage monstre [Solo]   L'orage monstre [Solo] Icon_minitimeLun Avr 11, 2016 11:24 pm

Bon ben Viral m'ayant lâché je conclus, marre d'attendre







L'orage monstre


Solo





Viral eut comme un mutisme... il ne me répondit pas et semblait fixer le vide. Je m'avançai devant lui, le regardant d'un air curieux, passant ma main devant son visage :

« Ouah... il est en mort cérébrale ! »

« Ah bon ? »

Je claquai des doigts devant lui mais il ne réagissait pas, je mis donc ma main à mon menton pour réfléchir :

« Mmm... Bon... ben tu le surveilles Sachiko ? »

« Hinhinhin ! Non, moi je retourne dans le vaisseau, j'ai autre chose à faire mon gros ! »

« Bon, ben dans ce cas moi aussi je me casse, je vais faire le boulot qu'ils ont donné je reviens ! »

« Attend ! T'as même pas regardé les instructions qu'ils ont transmis ! »

« Ah ouais... »

Sachiko me donna l'endroit où je devais enquêter, il était assez loin d'ici, des villages avaient été détruits et on suspectait bel et bien des monstres... ouah, du coup j'avais bien trouvé tout à l'heure quand j'avais proposé à Viral de butter du monstre !

« Bon, cette fois j'y vais à tout à l'heure ! »

Je courus puis fit un bond avant que mon aura rouge n'entoure mon corps, me faisant décoller :

« C'est parti ! »

La planète ressemblait à un no-mans-land, comme si elle avait été dévastée par un cataclysme, aucun doute la Terre était bien plus belle. Un peu plus loin, je vis ce qui ressemblait à une bataille... et merde, des missiles se dirigeaient vers moi, ils m'avaient détecté. Les deux camps me tiraient dessus, chacun devait penser que je me battais pour l'un des deux camps :

« Eh les mecs, on se calme je fais que passer ! »

J'esquivai facilement les missiles en me décalant sur le côté au moment où ils allaient m'atteindre, mais ceux-ci firent évidemment demi-tour pour me poursuivre :

« Mais c'est pas possible ! »

Un sourire en coin se dessina sur mon visage et je tendis l'une de mes antennes vers le groupe et transformai les armes en bonbons en chocolats en forme de missiles qui atterrirent droit dans ma bouche :

« Hum ! Ché de la bonne technolchie ! » prononçai-je la bouche pleine en mâchouillant mes chocolats

Je continuai mon chemin en redoublant de vitesse pour ne pas leur laisser une deuxième chance de me tirer dessus pour m'éloigner le plus loin possible histoire de pouvoir me concentrer sur ce qui m'entourait :


« Où est-ce que c'est... ? Merde alors, un terrain vague reste un terrain vague même si ça s'étend sur des kilomètres ! Y'A TOUT QUI SE RESSEMBLE ICI !! »

J'eus alors l'impression que toute la planète s'était tue pour me regarder :

« Ahem... sans vouloir être raciste bien sûr ! »

En continuant mon chemin je vis de la fumée et entendis des explosions...

« Si c'est un nouveau champ de bataille... » dis-je en soupirant

Et je m'arrêtai à bonne distance, car c'était bel et bien un champ de bataille, mais... l'endroit me paraissait familier...


« Attend... me dis pas que j'ai tourné en rond... »

L'énergie de Sachiko était pourtant dans une direction différente par rapport à la dernière fois.

« COMMENT J'AI PU TOURNER EN ROND EN ALLANT TOUT DROIT ?! »

Hurlai-je avant de me calmer :

« Ahem... »

Je tendis un doigt vers le sol et fis un dessin avant de me jeter tête la première en hurlant pour m'exploser la tête dessus, le dessin était une main géante au fait.
Une fois cette facepalm réglée je me réalignai dans la bonne direction par rapport à l'énergie de Sachiko et me remis en route.
Quelques kilomètres plus loin, je vis ce qui ressemblait à des ruines, des habitations en ruines...
J'atterris tranquillement au milieu et me fis immédiatement pointer par des armes, je levai les mains avec une grosse pokerface sur le visage :


« Tu parles d'un accueil... »

« Déclinez votre identité ! » ordonna l'un des garde

« JOHN CENA ! » entendirent-ils tous alors qu'une musique leur agressait les oreilles avec des images qui défilaient très rapidement

Cela ne dura que quelques secondes mais ça suffit à me faire me rouler par terre de rire. Il fallut plusieurs dizaines de secondes pour me calmer, surtout lorsque je voyais la tête qu'ils me faisaient :

« Nan sans déconner... » dis-je assis par terre en me frottant les yeux « C'est Karabuu, on vous a pas dit que des aliens arrivaient pour vous aider ? »

« Si, mais mesures de sécurité, on doit protéger les scientifiques. » répondit le garde en baissant son arme

Ses compères l'imitèrent, j'aurais donc des « alliés » durant cette petite enquête ? Très bien, ce serait plus amusant comme ça !


« Bon ben... vous avez quoi ? »

Les soldats appelèrent les scientifiques qui me dévoilèrent que de potentielles... OAI dévastaient les villages. Chez eux, une OAI (Objet Anormal Inconnu) était un truc qui sortait de la normale et qu'ils enfermaient pour ne pas mettre en danger la population :

« Si je puis me permettre avec le désert que y'a là-bas et les missiles que vous vous envoyez dans la tronche ces monstres là sont pas si dangereux je dirai. »

« Vous êtes une potentielle OAI vous aussi vous savez ? »

Je haussai les épaules :

« Je sais je suis pas normal, mais moi je vous aide alors vous avez pas intérêt à me backstab ! »

« Vous inquiétez pas, du moment que c'est réciproque ! Quoi qu'il en soit ces trucs suivent un paterne et on sait où ils vont frapper la prochaine fois, on va tendre une embuscade avec les habitants du village. »

Je levai la main pour interrompre le soldat :

« J'ai une meilleure idée ! Vous me laissez m'en occuper et vous vous regardez de loin ! »

« Quoi ? Ça va pas nan ?! On garde un œil sur vous ! »

« Eh ben si vous avez pas confiance envoyez un petit commando, mais le mitraillage vous laissez ça pour moi ok ? »

Le Rayden se mit à réfléchir, puis posa un regard inquisiteur sur moi :

« Ok... mais on restera en communication. Vous allez prendre une radio. »

« Ça me va. » répondis-je en croisant les bras « Vous me dites où c'est je pars devant ! »

« Nan, vous partirez avec le commando et à pieds, je veux pas que votre entrée fasse du bruit ! »

Je haussai les épaules en guise de réponse, je n'en avais pas vraiment quelque chose à faire de la façon dont allait s'accomplir la mission, je voulais simplement taper sur un truc là maintenant.
Le voyage fut donc assez long, surtout à cause du petit groupe de cinq qui m'accompagnait, qu'est ce qu'ils étaient lents, surtout avec tout leur équipement...
Nous arrivâmes au village vers la soirée, les habitants nous y attendaient déjà la fleur au fusil bien qu'ils aient été informés des changements de plan. Ils se méfiaient de moi mais me garantissaient des renforts de leur part si jamais j'étais réglo :


« Bitch please ! Évidemment que je suis réglo ! »

D'après le briefing, une tempête avait toujours précédé la dévastation des villages, les autorités savaient que les maisons Raydens ne pliaient pas si facilement face aux caprices de l'environnement et suspectaient une armée ennemie ou une éventuelle OAI se dissimulant à l'intérieur. Actuellement, les autorités savaient que la tempête allait frapper ici même.
Tout le monde se mit en place, se cachant dans les maisons, seul moi restait en plein milieu du village alors que je faisais face au ciel qui commençait à se couvrir, la nuit tombait qui plus est, réduisant la visibilité, mais s'il y avait quelque chose de vivant là-dedans, je n'avais pas besoin de mes yeux :


« Viens donc... » murmurai-je avec un grand sourire malsain en écartant les bras alors que le vent se levait

La pluie se mit à tomber et le vent souffla de plus bel et je fermai les yeux en me mettant à rire aux éclats :


« HAAHAHAHAHAHA ! JE SENS QUELQUE CHOSE DANS CETTE TEMPÊTE ! C'est l'heure de travailler ! »

Je vis trois formes arriver dans ma direction, elles fonçaient vers moi mais...

« Pas assez rapides ! »

J'esquivai le premier d'un bond en avant, le deuxième coup fut évité grâce à la roulade qui suivit, mais j'étais ouvert sur le troisième individu qui me mit un coup de pied qui me projeta en l'air, je sentis en plus un courant électrique parcourir mon corps. Celui qui avait réussi son coup sauta en l'air pour tenter d'enchaîner mais je m'étais repris et étirai mon bras pour saisir la chose à la tête et la plaquer au sol, là encore je sentis un courant parcourir ma main :

« Oulah... ça pique... »

Je fis face aux trois individus, c'était plutôt des silhouettes de forme humanoïde parcourues d'éclair :

*Hmm... Apparemment les toucher m'électrocute, mais leur aura n'est pas si élevée que ça... Ça devrait être relativement facile.*

« Hoy ! C'est vous qui dévastez les villages de cette planète ? »

Quelque chose que j'identifiai comme un sourire se dessina sur la visage des silhouettes et je les vis acquiescer :

« Bon... ben vous avez pas de bol puisque je vais vous latter la gueule jusqu'à ce que vous soyez morts ! » lançai-je en faisant craquer mes phalanges

Les choses se regardèrent plutôt surprises et se mirent en position d'attaque, elles adoptèrent une tactique classique, deux attaquaient pas les flancs et l'autre de face :

*Je peux voir tout vos mouvements !*

Je décidai d'être moi aussi agressif et fonçai vers celui qui attaquait de face, nos poings se rencontrèrent... enfin ces gars là avaient plutôt des lames, du coup son bras s'était planté dans le mien, envoyant un courant dans mon corps, heureusement, l'écart de force réduisait la violence des coups de jus. Mais cela permit au deux autres de m'enchaîner, me découpant en morceau. Mes morceaux tombèrent au sol, les Raydens devaient commencer à paniquer, hinhinhin...
Heureusement pour eux, mes morceaux commencèrent à se rassembler en une boule de gomme flottante qui finit par reformer mon corps, un sourire narquois au visage :


« Essayez encore ! »

Je tendis tout à coup mes trois antennes qui s'enroulèrent autour de mes trois adversaires et les maintenait immobiles, leur décharge n'était pas assez intense pour me faire lâcher prise. Pendant ce temps, je préparai deux Majin Laser dans mes mains et un dans ma bouche, avant de lâcher les attaques sur mes ennemis, attaques qui firent mouche, mais ça ne serait jamais suffisant, ce combat allait être long...
J'avais peut-être un gros avantage de puissance mais leur nombre faisait que je devais me méfier des pertes d'énergie. Je décidai donc de privilégier le corps-à-corps, après tout ces ennemis là ne pouvaient pas me blesser.

Je fonçai donc à nouveau sur l'un de mes adversaires et enchaînait les coups, ses deux amis vinrent l'aider et nous nous retrouvâmes dans un féroce corps-à-corps. La pulsation des ondes de choc en disait beaucoup sur la violence du combat. Apparemment, malgré le fait que leurs bras soient des lames, ils semblaient pouvoir les solidifier pour en faire des poings. Mes trois ennemis me frappèrent chacun à un endroit différent, mais j'avais moi aussi réussi à les frapper en même temps, ils s'éloignèrent donc, poussés par la violence de l'impact tandis que moi je me comprimai légèrement, avant de me reformer :


« Je commence à apprécier ce qui se passe. »

Les trois... monstres de foudre se mirent alors à concentrer une grande quantité d'énergie en une puissante attaque, je restai campé sur mes positions, prêt à encaisser. Une furieuse attaque de foudre fondit tout à coup sur moi, je mis mes bras devant mon corps pour me protéger, des éclairs dévoraient ma chaire et endommagea l'environnement alentour, je disparus dans la vague d'énergie, réapparaissant en un tas difforme de chewing gum :

« Ah... ah... aaaaah... »

Mes yeux voyaient les airs interrogateurs des monstres qui semblaient dans l'expectative, ma bouche déformée s'étira en un terrifiant sourire et mon corps repris une nouvelle fois sa forme normale :

« Je vais pas vous mentir, je l'ai sentie celle-là, vos forces combinées sont puissantes, mais pas encore suffisantes pour me vaincre. »

Cette fois je les avais vraiment énervés, ils commencèrent donc à faire des mouvements différents. Oh donc ce n'était pas leur meilleure attaque ? Ok ben si déjà celle-ci m'avait fait mal je pourrai risquer gros avec leur technique fétiche :

*Faisons en sorte d'avoir une solution de secours.*

Je déplaçai un minuscule morceau de moi-même à bonne distance du combat, me préparant à encaisser leur meilleure attaque en puissance combinée. Une vague d'énergie différente fondit sur moi et m'emporta à nouveau, cette fois-ci, je fus explosé en petits morceaux, mais j'étais capable de me régénérer, ce que je fis, au grand désespoir de mes ennemis qui commençaient à être inquiets :

« Héhéhé, c'était plus efficace que la précédente attaque, mais maintenant vous êtes fatigués, c'est fini ! »

C'est alors que je sentis un quatrième Ki, et les trois Démons s'écartèrent pour laisser passer un individu reptilien vert, des éclairs parcouraient ses doigts, ouais ça avait l'air d'être le big boss, et il avait l'air en colère :

*Il est un peu plus fort que ces trois nuls... à eux quatre ils pourraient poser problème.*

Ils semblèrent communiquer, le boss exprima son mécontentement à ses larbins et les quatre se jetèrent sur moi, tranchant chacun un endroit avant qu'ils ne me lancent chacun une puissante vague électrique, mais individuellement, ce qui avait énormément réduit l'efficacité mais avait augmenté la vitesse de lancé, et le boss acheva le combat l'une de ses propres vagues, qui me fit un peu plus mal.
Mais... ce fut tout aussi inefficace, mon corps se reforma à nouveau et les trois larbins commencèrent à perdre espoir pour de bon :


« Je sais pas pourquoi vous continuez à essayer, arrêtez de résister et je vais essayer de vous tuer le plus rapidement possible. »

Le boss se jeta sur moi et un nouvel engagement au corps-à-corps s'enclencha, nos forces semblaient égales au début, mais j'avais un léger avantage sur lui et je commençai à le faire reculer. Ses larbins ne l'avaient pas suivi, j'avais du les démoraliser, ils n'intervinrent qu'un moment après, je ne fus pas avantagé cette fois avec quatre adversaires relativement proches de mon niveau, je prenais des coups, mais j'en envoyai aussi, et eux ça les blessai contrairement à moi.
Ils s'éloignèrent pour me bombarder de boule de Ki électriques, mince, ils étaient en train de me bloquer avec leur travail d'équipe.

Ils durent cependant arrêter leur bombardement en raison de la fatigue. Une fois de plus leurs attaques n'avaient servi à rien puisque mes brûlures se régénéraient et mon corps se reformait, mais cette fois, je ne souriais pas :


« Vous savez, c'était marrant au début, mais là vous commencez sérieusement à devenir lourds... »

Je serrai le poing, de la vapeur sous pression s'évacua par interstices des orifices sur mon crâne et mes bras, je fis un pas en avant :

« Vous avez vraiment envie de vivre hein ? Mais ça ne sert à RIEN de résister. »

Mon aura rouge explosa autour de mon corps, tandis que la vapeur s'évacua désormais sans discontinu :

« ALORS VOUS ALLEZ CREVER MAINTENAAAAAANT ! »

Mon aura explosa de plus belle, créant un véritable contre à la tempête dans laquelle nous combattions, le sol trembla tandis que ma puissance s'éleva comme jamais auparavant, je levai les bras en hurlant ma rage et me jetais sur le chef de la bande pour le décapiter d'un coup de poing, puis je saisi à la gorge le premier larbin qui croisa mon regard pour le balancer violemment sur l'un de ses camarades avant de les désintégrer complètement en un coup. Le dernier, je le tuai d'un coup de pied en pleine poitrine, ce qui le projeta au loin :

« VOILA ! C'EST PAS COMPLIQUE BORDEL ! »

Mon aura se dissipa alors et je me mis à haleter pour reprendre mon souffle à cause de mes hurlements :

« Ah... Ah... Ah... »

Puis mon regard se plaça sur mes mains :

*C'est... moi qui ait fait ça ?*

Je regardai autour de moi et fermai les yeux. Je ne sentais plus le Ki des monstres, la tempête se calma également et une nuit calme suivait désormais la bataille :

« Euh... C'est bon ils sont morts ! Vous pouvez sortir ! »

Tout le monde quitta sa maison à reculons, me lançant des regards bizarres :

« Quoi ? Vous êtes débarrassés de ces machins oui ou non ? En plus je vous ai même laissé deux cadavres à étudier ! »

« C'est vrai... bon ben... prévenez le QG ! »

« Je vous laisse vous occuper des civils, moi je retourne au vaisseau, ciao ! »

Je décollai sans perdre de temps, je n'avais pas envie de rester ici sans trop savoir pourquoi. Je regardai mes mains une nouvelle fois...

« Merde alors... Qu'est ce qu'il m'est arrivé quand j'ai perdu les pédales ?! »

Quand je revins au vaisseau, je fus accueilli par Sachiko et Biwa, les deux me regardaient d'un œil hagard :

« Je vous rassure, j'ai rien compris non plus. »

Je constatai que Viral n'avait pas bougé d'un pouce, Sachiko prit la parole à ce moment là :

« Le temps que tu reviennes, un messager nous a donné la récompense. »

« Ah, bien ! Et toi Biwa ? T'as appris des trucs ? »

« Non, ils ne sont pas très causants avec les étrangers. » répondit-il de son ton neutre traditionnel

Je sentais qu'il l'avait mal pris cependant...


« Ah et... Nazgul sait que... »

« Il est dans la salle d'entraînement, il ne peut pas sentir les Ki extérieurs quand il y est. »

« Mince alors, ça lui arrive de passer sa vie autre part ?! » m'exclamai-je en haussant les épaules « Bon, on a plus rien à faire ici je pense, si ? »

Les deux firent « non » de la tête :

« Et pour lui ? » demanda la Démone en regardant Viral

Un sourire malicieux se dessina sur mon visage :


« Ben écoute il a l'air bien ici, on va le laisser, nous on se casse ! »

Le même sourire se dessina sur le visage de Sachiko, tout le monde sauf Viral monta donc à bord et le vaisseau décolla, quittant la planète. Le voyage reprenait une nouvelle fois avec un passager en moins...





HRP :

Niveau des Démons : 40

Niveau du boss : 60

Pour les attaques combinées des Démons je considère ça comme une addition soit level 120 (3x40) de puissance pour l'attaque, ce n'est pas suffisant pour one shot un level 88, encore moins un Majin, ce qui explique le fait que Karabuu soit toujours en vie.

Karabuu découvre sa Rage Majin (x20)




Revenir en haut Aller en bas
 

L'orage monstre [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Question monstre !
» Orage sur Le Havre
» Nouvelle valise de Monstre Gw
» présentation Bob Solo [Validée]
» Monstre des marais •• with Nastazià

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: La Planète Rayden-