Partagez | 
 

 [Libre] Le mercenaire universel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 715
Age : 22
Zénies : 2006

Données du Personnage
Power Level: 8 136 550
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: [Libre] Le mercenaire universel   Dim Mar 22, 2015 11:00 pm

Cela faisait maintenant une semaine que le vaisseau flottait dans l'espace infini... Une semaine où l'équipage avait fini par comprendre que le nombre de planète viable n'était pas forcément très élevé. Aucun signe d'une intelligence extérieure pour le moment...
Toutefois, cela avait valu le coup. Ils avaient vu des choses que nul n'avaient jamais vu dans leur peuple, et pouvaient se vanter d'avoir fait exploser une étoile. Avec le système qui allait avec par erreur...
Comment cela s'était produit ? Gray, qui aimait son armement avait voulu tester la pleine puissance du canon du vaisseau. L'équipement, la technologie et les matériaux avaient été achetés au prix fort parmi les meilleurs techniciens Raydens... L'ensemble était tellement puissant que toute la planète avait décidé de garder le truc comme moyen de défense si des ennemis extérieurs à la planète venait à attaquer.
L'équipage venait de comprendre pourquoi. Le tir avait dépassé la vitesse lumière grâce à la distorsion de la gravité... De fait, le laser avait atteint une telle énergie potentielle que cela avait fait exploser en son centre l'étoile qui s'était transformé en Super-nova.
L'équipage n'avait réussi qu'à fuir de justesse, mais l'image des mondes incandescents et de l'explosion gigantesque étaient restées.
C'était carrément l'éclate ! Bien sûr il fallait pas le refaire car on était pas sûr que le vaisseau tienne toujours le choc de la fuite, mais bon dieu... Ça c'était de la puissance de feu.

Que dire d'autres durant cette semaine ?
Gray avait fini par réveiller Brassica, qu'il maintenait enfermé dans la salle d'entraînement spécialement prévue pour lui. Il avait effectivement vu juste en estimant leur force comme étant égale... La distinction principale entre la jeune fille et lui étant l'expérience.
Sachant qu'il n'arriverait pas à créer un lien entre lui et elle comme l'avait fait Xarste avec lui, le Rayden avait tenté une autre approche. Avec succès.
Le combat. Après plusieurs assauts sauvages, la jeune fille dut se rendre à l'évidence, Gray la battait toujours et encore. Peu à peu, elle se calma et accepta la domination et l'enseignement de Gray... Ainsi que du reste de l'équipage.
Etrangement, la môme fut adoptée par l'ensemble des Raydens présents, et vice-versa. La soif d'apprentissage...
Gray entrainait d'ailleurs Brassica au désarmement d'ennemis armés d'armes à feu quand soudain il reçut un message de John. Les capteurs avaient enfin détectés ce qu'ils cherchaient. Une planète viable... Pourquoi Gray voulait-il en trouver ? Pour apprendre également. Comme Brassica... Mais si la jeune fille voulait le faire pour le plaisir, Gray voulait le faire afin d'accomplir un but ultérieur. L'éradication pur et simple de Démonius.
Apprendre l'univers... Voilà ce qui pourrait éventuellement lui donner la clé de sa vengeance non ?

Donnant une armure rayden à la jeune fille : (http://www.dragonball-multiverse.com/imgs/fanfic/dbm_fr/SD59-big.png. Oublier la tronche de cake, c'est juste pour que vous ayez une idée de l'apparence et n'imaginiez pas une loli Broly a poil --'.) Gray la prit par la main avant de se diriger vers la navette d’atterrissage (car nom de dieu, comment voulez vous faire atterrir ce pénis métallique ?).

Qu'allaient-ils donc rencontrer sur cette planète étrange, avec une atmosphère étrangement paisible ?


[Tout les nouveaux ayant ressucité/appelé par le Kaioshin sont le bienvenue ! Je leur donnerais un voyage gratuit à mon bord vers la planète de leur choix !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Lun Mar 23, 2015 12:50 am

    L'Univers était vaste, très vaste, la Galaxie Nord semblait l'être tout autant aux yeux du démon du froid car entre un infini et un autre, son esprit ne parvenait pas à faire pleinement la différence. Où pouvaient se trouver les limites de cet infini logiquement? C'était une question à se rendre fou et nombre de gens, nombre de peuples, osaient s'imaginer seuls dans cet éther parfois incompréhensible, une pensée que même Ganssead partageait face au hublot de son moyen de transport, à dévisager étoiles et planètes lointaines en les confondant quelques fois.

    Dans tout ce vide, les paroles d'Aerce qui se plaignaient de ne pas pouvoir suivre son maître qui souhaitait offrir les meilleures défenses à l'Empire des Cold et promettait de s'absenter juste un peu ou alors, de ne plus jamais revenir car les indications reçues à propos de l'éclat de l’Épée le menaient bien loin de chez lui et les indications se recoupaient pour lui dire qu'il lui faudrait traverser des zones de turbulence, l'histoire d'être bien perdu après avoir passé quelques nuages de gaz ou avoir forcé sur les moteurs pour fuir ces aspirateurs de l'Enfer qu'étaient les trous noirs ou ces lances missiles interstellaires balançant de la matière chaude et concentrée qu'étaient les trous blancs. L'Univers n'était clairement pas un endroit accueillant et à son extrême limite, Ganssead commençait seulement à saisir comment les dieux visualisaient les limites d'une galaxie, par une alternance d'absence et de trop-plein qui finissaient pas happer l'embarcation du démon du froid qui cherchait à tout prix une sortie, un chemin sécurisé et ce dernier, c'était un signal inespéré sur ses tables de contrôle et une dernière impulsion du moteur avant de rendre l'âme pour une poussée terrible dans le cockpit et dans la fenêtre circulaire, l'image d'un vaste astre d'apparence viable, au milieu de rien, d'une de ces absences incompréhensibles. Une planète quelque part à une extrême de la Galaxie Nord, à moins que le démon du froid soit parvenu à se rendre chez une de ses voisines? Hélas pour lui, les turbulences avaient brouillées ses repaires.

    Vue la taille de l'astre et les courants autour de celui-ci, combinés à l'absence totale tout autour, si Ganssead devait trouver un éclat de l’Épée d'Ime, ça devait être ici à moins qu'un manque de chance ait utilisé la gravité de l'étrange planète pour propulser le fragment quelque part au loin mais dans ce cas, ne pouvait-il pas se renseigner ici ou utiliser un matériel de base sur la terre ferme pour pousser son enquête un peu plus loin? Vue l'état de sa capsule de toute manière, la seule chose qu'il pouvait encore faire, c'était utilisé son propre pouvoir pour ralentir la chute qui se promettait d'être dure et effectivement, le démon du froid dessinait une balafre sur le sol d'environ deux cents mètres et Ganssead sortait, la tête qui tournait et le vomi qui ne voulait pas sortir, bien poussé au fond de sa gorge à cause de tous les G qu'il s'était pris dans la gueule mais restons polis.

    Un souffle, quelques pas et déjà la douceur de la planète brûlait la peau du démon du froid qui gonflait les joues pour ne pas hurler, finissant juste par vider le contenu de son estomac derrière un arbre qu'il ne reconnaissait pas, chose normale pour une planète aussi isolée... Après quelques dizaines de minute, Ganssead reprenait du poil de la bête -c'est une expression, il n'y a pas un poil sur ce corps- et partait dans la direction opposée aux soleils de la planète, dans l'espoir qu'il fasse un peu plus frais mais le froid recommençait à entourer son corps naturellement sous forme d'une légère brume très discrète, salvatrice pour cet Hibernatus d'un type tout particulier qui tapotait son scouter en dysfonctionnement pour l'instant, probablement à cause d'une grande puissance ou alors, à cause du système de communication qui surchauffait à cause de la localisation du démon du froid sur l'instant.

- Tch. Ces gadgets ne servent réellement à rien !

    Énervé, le démon du froid libérait son oreille de l'appareil en lançant ce dernier dans les restes de sa capsule et remontait ensuite sa cape pour cacher son cou et surtout sa tête, continuant sa marche en grattant son torse du bout de l'index ou plutôt l'armure, le regard allant de droite à gauche, perturbé par le décor digne d'un rêve mais plus encore soucieux de sa survie ici où il ne connaissait rien et où, sans son détecteur, il ne pouvait pas du tout se repérer par rapport à une quelconque force sur cette planète.
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 715
Age : 22
Zénies : 2006

Données du Personnage
Power Level: 8 136 550
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Mer Mar 25, 2015 11:32 pm

Les Raydens venaient de débarquer pour la première fois sur une planète qui n'était pas la leur... Les grands êtres noirs se baissèrent afin de toucher l'herbe qui leur chatouillait un peu les mollets.

"C'est... De l'herbe ? Je croyais que c'était qu'une légende !"

Dit un des membres les plus jeunes de l'équipe. C'était logique après tout. Des arbres existaient toujours sur leur planète, mais ils étaient considérés comme des trésors nationaux. L'oxygène n'était recyclé que grâce aux turbines des Technopoles... La verdure n'existait plus, et le reste de l'écosystème s'y était adapté, devenant encore plus hostile qu'avant. Un soldat en ramassa un peu dans une fiole. On ne savait jamais, mais ce petit brin d'herbe pourrait se vendre une fortune chez eux. La voie vers la reconstruction de la nature... Rien que pour cela, leur voyage devint encore plus magique.
Gray souriait face à ce spectacle s'étendant sous ses yeux. Oui il avait quitté sa planète natale, mais bon dieu. C'était beau !
Soudain, un trait de feu apparut dans le ciel.
L'ensemble des Raydens se plaqua au sol, avec Brassica qui ne comprenait pas.
Qu'était-ce ?

"Tout le monde, on avance en formation serrée. En file indienne et on trace. On analyse l'inconnu, et on agit ensuite."

L'ensemble du groupe hocha de la tête, en retirant les crans de sécurités des fusils d'assauts. Chacun d'eux était doté de balles enduites de polonium, histoire d'être pute par rapport à tout ce qui pourrait vouloir les bouffer. De plus, les fusils étaient programmés pour exploser dans deux cas : si un utilisateur non-enregistré les saisissaient, ou encore en cas de manque de munitions.
Toutefois, contrairement à Gray, les autres raydens ne pouvaient se mouvoir aussi vite. Les préparations n'avaient pas été terminés, et ils n'avaient pas encore passé la commande des exosquelettes qu'ils avaient demandés... Dommage cela aurait été utile, outre le côté classe.
Gray quand à lui n'avait pas saisit d'armes à feu mais tenait Gally à la main. Il avait tendance à penser que Gally pouvait résoudre la majorité des problèmes.
Brassica serrait ses poings. Petite mais forte, elle n'avait pas l'intention de décevoir ses tuteurs.
C'est alors qu'en avançant, ils arrivèrent au lieu... Du Crash ? C'est ce qui semblait. L'équipe technique reçut l'image de la capsule... Avant de se marrer. C'était quoi cette bouze ? Comment cela pouvait même amortir des chocs pour son occupant?!
Gray le prit d'une autre manière. L'occupant n'avait pas besoin qu'on l'aide à encaisser... quoiqu'il remarqua rapidement un truc qui bougeait.
Le Rayden mercenaire leva le poing fermé. Il allait vérifier. L'ensemble de l'équipe se préparait à dégager en tirant si cela s'avérait nécessaire. Brassica... Ne comprenait rien, vu qu'elle devait apprendre le code le lendemain de cette mission. Mais elle resta avec le groupe.
Gally à la main, le Rayden s'approcha du truc, à défaut d'un autre nom... Qui semblait avoir mal aux tripes. Bien. Cela signifiait qu'il n'était pas si surpuissant que cela.

"Toi... Qui es-tu ?"

Dit Gray. Sa posture n'était pas amicale, mais il ne voulait pas se battre pour autant. Cela éviterait de ternir une journée aussi magnifique... quoique pour être honnête, une baston permettrait de relever le stress du voyage... Donc c'était au choix... Mais restait à savoir comment allait réagir la chose en face de lui....

_________________
"For those we cherish,
We die in glory"


Force physique : 1 020 000 - Résistance physique : 2 020 000 -Magie : 0 -Résistance magique : 1 220 000 -Vitesse 2 020 000
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Ven Mar 27, 2015 8:43 pm

    Voyez la situation comme suit : bizarre, improbable. Déjà le fait que plusieurs personnes débarquent par chance sur une planète si éloignée de tout, techniquement cachée depuis fort fort longtemps et puis, prenons une métaphore peu flatteuse pour les deux personnages. Quelles sont les chances que deux attardés fuient deux asiles différents pour se retrouver par hasard dans une place ressemblant à une vieille légende? Si Ganssead connaissait ceux qui résidaient ici, probablement qu'il aurait émis l'hypothèse que leurs pouvoirs y étaient forcément pour quelques choses mais en attendant, le démon du froid semblait juste perdu très loin du siège de l'empire qu'il servait. Comme un fou, il dévisageait l'herbe et ce monde si calme car sur Freezer-79, ce n'était pas franchement l'habitude, alors que les autres qu'il n'avait pas encore remarqué hallucinaient de voir plus simplement de l'herbe. Niveau comparaison là, par contre, c'était plus flatteur pour Ganssead qui contemplait de la végétation de toutes les couleurs littéralement depuis des siècles grâce aux mondes qu'il parcourait mais pour dire vrai, les brins d'herbe reflétaient un vert hypnotique, quasi-divin et l'air lui-même, comme abandonné à la Nature depuis longtemps, était chargé d'une étrange énergie qui faisait penser au représentant de la race tyrannique que le coup sur la tête dans la capsule avait été plus violent. En d'autres termes, le calme et l'isolement le faisaient presque plané comme ça n'avait pas été le cas depuis fort fort longtemps. Pouvions-nous dire que nous avions trouvé le Paradis sans à avoir à mourir? Qui sait? Les dieux? Si seulement Ganssead savait le comble de cette pensée actuelle, si proche des intéressés que ça en devenait ridicule.

    Un bruit, un son, un murmure et un bourdonnement qui l'accompagnait, preuve suffisante pour le démon du froid que son oreille interne avait été un peu chamboulée par la chute. Par dessus son épaule, d'étranges êtres venant de la localisation de sa capsule bien amochée et sans son détecteur, pas étonnant que le solitaire était surpris, plus encore en comprenant la langue de ce personnage original qui s'approchait et si grand de son point de vue, comme le voulait la première forme des démons du froid. Une race dont il n'avait pas le souvenir ainsi qu'une politesse limitée qui semblait affirmer l'idée de Ganssead : un étranger, peut-être même un natif des lieux, ça aurait été si pratique d'en rencontrer pour s'informer et passer des accords de nature plus diplomatiques mais hélas, Gray avec toute sa bande tranchait cruellement avec le décor au point que sa simple présence agaçait un peu en gâchant ce qui paraissait idyllique, trop parfait. La main sur son canon à rayon, bien caché dans un pli de sa cape comme il avait appris à le faire, le démon du froid constatait que niveau prévention, le rayden était plus que démonstratif avec sa Gally, une lame menaçante et originale, un peu rustique bien entendu, et bien sûr difficile à cacher vue les dimensions.

- Je suppose que je devrais me présenter, je suis le docteur Ganssead. Enchanté...

    Quelques pas vers l'avant, la main tendue et le canon visible mais relâché, pourquoi autant de confiance? Ironiquement, c'était l'arme de Gray qui attirait le démon du froid près de lui, de près, elle était bien plus difficile à utiliser et son allonge compensée. De plus, vue la différence de gabarit actuelle, la petite troupe du rayden aurait bien plus de mal à atteindre Ganssead qui se cachait facilement derrière l'ossature lourde du sombre avec son apparence enfantine.

    Meilleure chose à espérer maintenant? Ne pas s'énerver à cause de cette arrivée, tomber sur un diplomate qui pourrait éviter le conflit car une première rencontre violente n'avait que peu d'avantages. Dans tous les cas, il semblait que le Noir et le Blanc se rencontraient, un certain aspect de la Brutalité croisait une facette de la Diplomatie et le Géant se trouvait face à l'Enfant mais quant à la confrontation entre la Proie et le Prédateur, les places étaient encore libres, à attendre que l'évidence même s'impose, très probablement. Quant à la main fumante de froid du démon, elle se voulait accueillante alors qu'à un autre niveau, elle pouvait aussi refroidir (ou du moins agresser) le curieux capitaine d'expédition, mais ce n'était pas encore à l'ordre du jour. Espérons-le, espérons-le...
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 715
Age : 22
Zénies : 2006

Données du Personnage
Power Level: 8 136 550
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Jeu Avr 02, 2015 10:46 pm

De son côté Gray avait beaucoup de mal à ne pas obéir à son instinct primaire. C'est à dire, donner l'ordre de faire feu sur l'individu... Sauf que plusieurs choses l'en empêchaient.
La capsule. Premier point. Cela indiquait que l'individu disposait d'une technologie relativement avancée, et ses mains indiquaient clairement que ce n'était pas un travailleur. Donc il avait les moyens de se payer un vaisseau. Donc, en toute logique, il y a avait une organisation derrière lui, organisation que lui ne connaissait pas.

"Je... Vois..."

Puis l’individu tendit sa main vers Gray... Qui ne comprit pas.

"Oui, votre main est jolie. Pourquoi vous la tendez ?"

Car oui, les Raydens ne serrent pas les mains.
Primo : car les doigts pointus ont tendance à se planter dans la main de l'interlocuteur.
Deuxio : car cela faisait une main de moins pour se battre, ou riposter.
Tercio : Les Raydens ont toujours préféré scellé des accords avec du papier. C'est mieux pour le ressortir à la gueule d'un con qui romps un traité de paix.
Mais reprenons l'histoire. Gray venait de mettre ses deux avant-bras tendus face à son interlocuteur, l'imitant un peu.

"Ca sert à quoi de faire cela ? Ca permet de faire tomber des femmes du ciel ?"

Et là dessus, un trou noir s'ouvrit au dessus de sa tête... Et une jeune femme ensanglantée tomba dans ses bras. Jeune femme qui avait un visage magnifique, et des cheveux... Le blond de ses cheveux faisait paraître la lumière sombre à côté. Une aura douce et divine s'exhalait de son être.
Gray était carrément interloqué.

"Ok, si c'est normal vous devriez me le dire car la plupart de mes gars apprécieraient."

/Mais c'est vachement bizarre... Elle a des... Ailes ? Elle est quoi elle ? J'ai déjà Brassica qui lui ressemble, mais elle a pas d'ailes./

Gray ne le savait pas, mais cette rencontre était le début d'un gros bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Mer Avr 08, 2015 2:09 am

    Ses mains étaient encore relativement fines mais à la fois plus épaisses que celles d'un enfant. Ganssead restait un adulte qui malgré son apparence possédait une certaine force et des doigts trop allongés se brisaient facilement. Cet intérêt pratique, son interlocuteur semblait l'avoir remarqué et pour se faire passer pour un scientifique ou un diplomate, cela allait s'avérer probablement bien plus difficile, c'est ce que se disait le démon du froid sur le moment, remuant de sombres pensées dans le fond de son esprit calculateur qui voyait à cause d'une différence de mœurs entre peuples, sa première tentative de domination échouer d'une manière presque lamentable. Le rayden ne le connaissait pas, lui non plus, donc s'il devait y avoir quelqu'un de lamentable, il n'aurait pas été seul bien longtemps! Voyons le bon côté des choses : Ganssead avait une jolie main et l'admirait un court instant en s'interrogeant sur les raisons de cet avis, un peu perplexe naturellement face à une réplique à la limite du surréalisme. Peut-être que le fait qu'il n'est pas les doigts vernis comme ses confrères expliquaient cet opinion, ou bien Gray allait-il apprécier davantage cette partie du corps chez d'autres larbins de Cold? L'intéressé était bien le seul à y penser.


- Eum... Il s'agit d'une habitude sur ma planète et quelques unes de ses voisines. Je m'excuse de cet impérialisme primaire.

    Oui, impérialisme, Ganssead n'y allait pas dans le double mot en se demandant surtout comment le rayden réagirait et pourquoi pas les gens derrière lui. Chacune des mimiques pouvaient aider le démon du froid à comprendre, à localiser l'origine de ces gens si loin de chez eux, à la fois sauvages et terriblement civilisés. Des sortes de Tarzan-Transformers, quoi de plus inquiétant que cet oxymore vivant lorsqu'on ne s'y attend pas? Soulagement dans ce moment de panique, Gray approchait ses bras en guise de salut, surement un peu maladroitement au regard du démon du froid qui penchait un peu la tête sur le côté d'un air interrogatif tout à fait facile à expliquer, hésitant un moment entre faire de même pour renouveler la politesse ou alors attraper les poignets de son interlocuteur pour le geler sur place et profiter encore de son dos comme un grand bouclier. Mais pour la seconde option, cela tranchait avec la politesse de la première que Ganssead choisissait, présentant ses avant-bras à son tour avec un esprit plein de doute et même vous, vous étiez en droit d'en avoir sur l'instant.

    Oui, il devait ressembler à un idiot, oui il en avait conscience.


- Des femmes? Des femmes... Comment ça des femmes?

    Preuve que l'homme ne connaissait pas l'empire de Cold : les démons du froid étaient asexués et oui, cela surprenait beaucoup! Et même Ganssead étais surpris -encore- parce qu'on évoquait un mot qu'il n'en avait pas l'habitude. Surpris? Ce n'était qu'un début car une femme, pour reprendre une expression de Gray, tombait du ciel avec une douce violence à en croire la distance de la chute mais à peine les yeux levés, Ganssead perdait la trace de l'origine de cette arriviste impromptue.


- Et bien, il me semble que non! Ce qui vient de se passer n'est pas normal du tout...

    C'est peu de le dire, le démon du froid croisait les bras en tournant un peu sur lui-même, tout en faisant les cent pas à se demander pourquoi cette planète le surprenait si rapidement et à un débit aussi élevé. Est-ce que le rayden pensait que le faux-enfant en face de lui vivait ici? Possible, encore une question à creuser mais il y avait plus urgent pour l'instant.

    Une femme avec des ailes, cela surprenait aussi Ganssead qui s'approchait pour regarder le sujet d'un peu plus prêt, son souffle froid venant caresser la peau de la belle alors que le regard se baladait pour essayer de comprendre, sans trouver aucune réponse à ses questions.


- Elle est vivante ? Vous la reconnaissez, peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 715
Age : 22
Zénies : 2006

Données du Personnage
Power Level: 8 136 550
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Jeu Avr 09, 2015 10:40 am

/Okayyy... Soit nos deux races ont un mot différent pour désigner un être féminin, ce qui est plausible... Mais le sens de ce mot aurait du alors être compréhensible via le contexte. Ce qui signifie que son espèce n'a pas de femmes... Espèce unisexe ? Intéressant... Et dangereux. Cela veut dire que l'espèce en elle-même n'a eu aucun intérêt à évoluer en combinant les gènes de deux individus... Donc que chaque membre serait techniquement parfait pour la survie.../

Gray se retint de se mordre les lèvres en comprenant tout cela. Oui, il était un militaire. Mais il ne fallait pas oublier que le mercenaire était loin d'être idiot. Il savait utiliser les meilleures technologies de son peuple, et possédait de vastes connaissances.
Son interlocuteur cherchait également à en apprendre plus sur eux, mais apparemment, il était assez peu expérimenté à ce jeu là.

"Elle est vivante, mais elle a besoin de soin. Le sang d'un être est censé rester en lui. Pas à l'extérieur. A vu de nez, je dirais qu'elle a été prise dans un combat violent mêlant armes blanches et à distances diverses, au vu des brulures et des coupures. Approchez donc votre main de ses plaies. Le froid que vous dégagez aidera à soulager la douleur et faciliterait la formation des croûtes."

Gray regarda la petite capsule de l'individu. Trop petite pour contenir une unité de soin, et vu son état elle venait de loin.

"Je vais la prendre avec moi. Vous ne venez clairement pas de cette planète et malgré votre titre, vous n'avez aucun matériel de soin. En bref, à par le simili premier secours que vous venez d'appliquer vous allez avoir..."

A cet instant, un éclair violent percuta Gray. Ce dernier vola un moment avant de rétablir sa position, dégainant Gally. Okay, c'était quoi cette merde encore ? L'ensemble de la troupe venait de dégainer les fusils, et Brassica illuminait ses mains étrangement. Depuis la gamine savait faire cela ?!
En attendant, l'ange venait de se mettre debout, chancelante au début, jusqu'à ce qu'elle s'illumine et que les plaies la recouvrant se referme.

/Qu'est ce que ?/

Ce... N'était pas naturel ou possible... Cela violait plusieurs lois de la nature là !

"JE SUIS LA DEESSE ILIAS ! QUI ETES VOUS ?! Ou suis-je ?!"

Des éclairs entouraient la jeune femme... Et elle en tenait un à main nue ?

"Je suis Gray commandant des Raydens... Qui sont entrain de vous pointer avec des fusils. Ils sont entraîner à tirer pour tuer donc vous feriez mieux de ne pas faire le moindre geste supplémentaire."

La violence de l'éclair aurait tuer un rayden normal sur le coup, mais Gray n'avait ressenti qu'une grande douleur, son armure ayant bien encaissé le choc...
Mais la réponse n'était pas au goût de la déesse.

"J'ordonne que vous me rameniez chez moi !"

"Alors vous allez être plus polie ! Car le seul moyen que vous avez de retournez chez vous, c'est moi !"

Gray serra les dents. La situation allait devenir dangereuse si cela ne se calmait pas. en plus des mots de Ganssead trottait dans la tête de Gray. Un empire ? C'était quoi cela ? Au vu de la technologie de ganssead et de comment il parlait, cela devait gouverner plusieurs planètes. En clair, Gray avait eu raison de ne pas s'en faire un ennemi...
Mais comment celui-ci allait réagir face à la déesse qui s'entourait d'éclair ?
Revenir en haut Aller en bas
Gray Ashura

avatar


Masculin Messages : 715
Age : 22
Zénies : 2006

Données du Personnage
Power Level: 8 136 550
Power Level en Kili: 124
Inventaire :

MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   Sam Mai 02, 2015 10:28 am

Bon vu qu'aucun des participants ne veut plus répondre, je clos le RP...
Sauf que contrairement à Karaabuu j'ai aucun moyen de le clore normalement. Donc je vais passer directement aux conséquences :

Ilias accepte à contre-coeur de venir sur mon vaisseau. Gray veut étudier la déesse de plus près. Brassica n'aime pas la déesse. Le reste du groupe s'en fout un peu.
Gray laisse en plan le démon du froid.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] Le mercenaire universel   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Le mercenaire universel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Zone Restreinte :: Zone Restreinte :: Planète des Kaioshins :: Palais-