Partagez | 
 

 La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 372
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 826 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Mer Oct 31, 2018 8:02 pm

Avant de m'intéresser aux quelques idées de ma brave partenaire de combat, je me relevai le plus souplement possible, à savoir comme une artiste martiale, sans s'aider des mains, en recourant seulement à un magnifique coup de bassin.
Je retombai sur mes pieds, accroupie, fraîche comme un gardon malgré le fait que le dos de ma toge le donnait vaguement l'air d'une... eh bien d'une clocharde, oui !
Je pris d'ailleurs la peine de la retirer pour en mesurer les dégâts.
C'était raccommodable. J'étais un peu comme Mère de ce côté-là : la couture ne me rebutait pas et j'y excellais - seulement quand l'envie m'en prenait, pas le reste du temps, à vrai dire.


- Je pourrais probablement déployer ce fameux « bouclier magique » sur mes vêtements, et sans mal, oui, répondis-je à la Zélodienne. Mais je ne le ferai pas.

Aaaaaaaaaah bon ? Et pourquoi donc, professeure Ryanne ?
Ayant adroitement plié ma toge labourée par des griffes magiques de chatte-alien, je me fendis d'un petit sourire de circonstance. En soi, l'idée d'Elwen n'était pas mauvaise. C'était même très gentil de sa part qu'elle se propose de m'enseigner son savoir en la matière.
Toutefois...


- Je préfère ne pas y recourir, avouai-je, tout en mettant mon vêtement de côté, à proximité du panier à cookies. En temps normal, le Praesidium et mon aura me suffisent amplement. Me vêtir d'une couche de magie supplémentaire exigerait une part de concentration également supplémentaire qui, dans un combat de haute intensité, pourrait nuire aux opportunités que j'aurais de passer à l'attaque. A trop se focaliser sur notre propre défense, on finit par perdre de vue notre réel objectif. Et si toutefois on ne gagne pas un combat en faisant montre d'imprudence, il n'en demeure pas moins vrai qu'on ne le remporte pas non plus en alignant des remparts les uns derrière les autres, lui expliquai-je.

En voilà, un refus bien poli et un bel exposé de ma façon de penser !
J'espérais que cette réponse allait satisfaire la curiosité de ma remarquable partenaire d'entraînement car je ne comptais pas davantage entrer dans les détails. D'autant plus que j'avais déjà assez travesti mon Praesidium comme ça en transformant ledit sort de protection en gantelets de combat !
D'ailleurs, au cours de la conversation, je remarquai qu'Elwen avait fini par faire disparaître les siens. Dommage, ça ! moi qui comptais bien lui fournir deux-trois astuces en combat rapproché...
Bah ! On y reviendra un de ces jours de toute façon. Et en usant de davantage de techniques, de préférence ! La renarde allait devoir, pour un bon petit moment, se contenter de petites fourberies pour tromper la vigilance de ses futurs adversaires.
En revanche, il n'en allait pas de même pour ses pouvoirs de télékinésie. Elwen m'en fit une seconde démonstration - la première ayant eu lieu au cours de notre échange de sortilèges offensifs - pour me remettre un cookie entre les mains sans même avoir à le toucher. Et pendant ce temps-là, en toute jovialité la concernée dégustait le sien !
Je succombai à la tentation en songeant aux doux sentiments dans lesquels Pan avait plongé ses merveilleuses gâteries.


- Ah, ça par contre, dis-je en hochant la tête avec intérêt, je t'avoue que c'est tentant. Bien que je suis plutôt étonnée de te savoir capable d'un tel prodige puisqu'il n'existe, à ma connaissance, qu'une seule personne sur Terre disposant de ce pouvoir.

Valéria la fermière, vous vous souvenez ? Non ? Et ben tant pis pour vous ! Si cela vous intrigue tant : direction ma chronologie dans l'espoir d'y trouver le bon sujet.
Je croisai les bras sur ma poitrine en penchant légèrement la tête de côté, sceptique quant à l'héritage d'une capacité aussi spéciale.


- Influencer physiquement un objet par le biais de sa seule force mentale... hmmm, fis-je en me pinçant la lèvre inférieure. Serait-ce plus simple qu'il n'y paraît, en vérité ? Depuis quand maîtrises-tu ce pouvoir, Elwen ? Et quel est donc son mode d'emploi ? Je m'imagine très bien qu'il diffère complètement du mien, de ce que je t'ai appris aujourd'hui même en l'occurrence, et ça me turlupine...

Je ponctuai cette remarque en achevant mon cookie d'un coup de dents.
Le Cœur de pierre n'avait plus aucun secret pour moi, le genre de talent qui nécessite concentration et connaissances idoines. Il en allait de même pour sa « version supérieure », le Cœur de glace, si bien nommé par le Maître en raison du fait que, dans un passé lointain, certains assassins initiés à sa pratique s'en étaient servis pour exécuter leurs cibles sans toutefois s'en sentir mentalement affecté.
Malheureusement, l'usage de la télékinésie ne m'inspirait guère autant que ces derniers ; je me voyais mal l'apprendre sans disposer d'un(e) enseignant(e) capable. Les lumières de ma collègue magicienne me seraient sans doute indispensable pour parvenir à mes fins.
J'écartai les bras à son attention.


- Soit. Si tu m'en sens capable, je veux bien m'y essayer !

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 600 000 / Magie = 2 400 000 / Résistance magique = 1 126 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 112
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Nov 04, 2018 1:43 am

Mettons de côté la pratique douteuse de porter des habits que l'on a peur de déchirer au cours d'un combat ou encore d'un simple entraînement, Elwen en venait à se demander pourquoi Ryanne n'a pas protégé son précieux vêtement par la magie. Innocemment, la question fusa de sa bouche.

« Je pourrais probablement déployer ce fameux « bouclier magique » sur mes vêtements, et sans mal, oui, mais je ne le ferai pas. »

Aaaaah ! Donc elle en était bien capable, mais alors pourquoi ne pas le faire ?

« Je préfère ne pas y recourir. En temps normal, le Praesidium et mon aura me suffisent amplement. Me vêtir d'une couche de magie supplémentaire exigerait une part de concentration également supplémentaire qui, dans un combat de haute intensité, pourrait nuire aux opportunités que j'aurais de passer à l'attaque. A trop se focaliser sur notre propre défense, on finit par perdre de vue notre réel objectif. Et si toutefois on ne gagne pas un combat en faisant montre d'imprudence, il n'en demeure pas moins vrai qu'on ne le remporte pas non plus en alignant des remparts les uns derrière les autres, »

Ah, c'était donc ça. Elle ne voulait pas aligner trop de sorts à la fois... ce qui était compréhensible. Les enchaîner les uns après les autres, en plus d'être gourmand en énergie, lui prenait du temps pour incanter... oui, ça se comprenait.

Cela étant, le petit numéro de télékinésie de la Zélodienne pour apporter un cookie à chacun tapa dans l'oeil de la Coupine.


« Ah, ça par contre, je t'avoue que c'est tentant. Bien que je suis plutôt étonnée de te savoir capable d'un tel prodige puisqu'il n'existe, à ma connaissance, qu'une seule personne sur Terre disposant de ce pouvoir. »

Nya ? Une seule personne pratiquant la télékinésie sur Terre ? Mais... tout le monde faisait ça tout le temps, sur Zélod !

« Influencer physiquement un objet par le biais de sa seule force mentale... hmmm. Serait-ce plus simple qu'il n'y paraît, en vérité ? Depuis quand maîtrises-tu ce pouvoir, Elwen ? Et quel est donc son mode d'emploi ? Je m'imagine très bien qu'il diffère complètement du mien, de ce que je t'ai appris aujourd'hui même en l'occurrence, et ça me turlupine...
- Nya ? Mais tous les Zélodiens, même ceux ne se dévouant pas à la magie, savent utiliser la télékinésie... ça doit venir de notre environnement, je pense. C'est vrai que la magie ne parcours pas vraiment la Terre... enfin, c'est tout simple, tu vas voir !
- Soit. Si tu m'en sens capable, je veux bien m'y essayer ! »

D'une bouchée sans merci, Elwen acheva le pauvre cookie agonisant et l'avala en savourant les délices culinaires de l'art Terrien, puis frotta sa bouche de son poignet avant d'inspirer un coup et prendre un air qu'elle voulait sérieux, dans une parodie d'enseignante tel qu'elle l'a connu par la chamane de son village.

« Avant d'attaquer la télékinésie... je vais devoir t'apprendre comment nous utilisons la magie dans ma tribu. C'est radicalement différent de la façon dont tu te sers de tes pouvoirs pour ton Sateles ou ton Praesidium. Ici, il ne s'agira pas de créer mais d'influencer. On ne matérialise pas la magie, on la lie à celle qui parcours notre cible. La magie est présente en quantité plus ou moins importe dans tout élément. Le corps de chaque être vivant, la poussière qui forme la terre que nous foulons ou encore l'oxygène que nous respirons. Il y a de la magie partout et le but ici est de se servir de la réserve que l'on a en nous comme d'une extension.

Le premier exercice sera tout simple. Laisse ta magie sortir librement de ton corps. Laisse le s'étendre autour de toi, perçois ton environnement. Laisse là parcourir les alentours pour toi et capte l'énergie magique de ce qui t’entoure. Depuis ma propre personne jusqu'à l'herbe, les arbres ou même les cookies.
 »

En principe, ça devrait être simple, mais Elwen ignorait tout de la formation qu'a reçu Ryanne sur Terre. C'était facile pour la Zélodienne, elle faisait ça naturellement car c'était la base même de la magie de sa tribu, une simple base exercée par instinct afin de manipuler les petits objets. Toutefois, ça n'était pas une leçon des plus compliquées, à la hauteur de ce qu'elle lui a appris à la base : canaliser la magie en soit. Ici, il suffira de librement la laisser parcourir et s'étendre, laisser son esprit accompagner son flux à l'extérieur et capter. Elle n'aura qu'à commencer par ressentir Elwen, c'était de loin la source la plus concentrée de magie dans les environs... ou sinon, elle ressentira bien le cœur magique de Zélod battre au centre même de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 372
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 826 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Nov 04, 2018 12:32 pm

Et la leçon commença, étape par étape !
C'était tout l'inverse de l'entraînement que j'avais suivi auprès du Maître. Non, c'était celui qu'avait suivi Elwen au cours de sa longue initiation sur cette planète baignée de magie ! A environnement différent, entraînement différent donc. Cela me paraissait logique. Plus ou moins... A vrai dire, je n'en compris la raison véritable - ou devrais-je plutôt dire que je parvins à la visualiser - qu'au moment où je m'y étais exercée. Mais pour l'heure, il fallait avant toute chose écouter très attentivement la professeure en matière d'Art Magique Zélodien et comprendre que la magie de notre propre corps passe après celle de notre environnement tout entier. Cela me donnait de l'impression de devoir voir les choses à l'envers : du gros ensemble jusqu'à ma petite personne !
Le premier énoncé d'Elwen impliquait que je libère la magie contenue dans ma mince carcasse de chair afin de l'inviter à s'étendre loin, loin, loin, trèèèèèèèèèès loin... ou du moins aussi loin que je m'en sentais capable.


- Quelle chose intéressante est le savoir Zélodien, commentai-je avant de m'installer par terre en position du lotus. Je pense avoir compris de quoi il en ressort. Maintenant, il ne me reste plus qu'à ressentir...

Le mode opératoire était comparable à celui propre à la capacité de Perception, à la différence près qu'il était question d'utiliser la magie au lieu du Ki.
Inspirant une grande goulée d'air, je fermai les yeux pour me mettre dans les bonnes conditions.
Petit Un : « Laisse la magie sortir librement de ton corps, laisse-la s'étendre autour de toi »
J’expirai tout en douceur, invitant mon énergie mystique à s'épanouir au dehors, en me gardant toutefois de m'intéresser un tant soit peu à celles qui, selon les dires d'Elwen, gravitaient tout autour de nous. Puis, plus par crainte de commettre une bourde cataclysmique qu'autre chose, j'accélérai enfin le mouvement, échelon par échelon, pour finalement laisser pleinement ma magie prendre l'air. Cela me donnait tout d'abord l'impression d'avoir gagné en volume...
Petit Deux : « Perçois ton environnement »
Et c'est là que le monde me parut s'inverser pour de bon ! J'avais pour ainsi dire « ouvert les yeux de mon esprit » sur tout ce qui m'entourait ; ce que ma magie touchait, je le percevais avec une choquante clarté ! A tel point que la quantité d'informations qui me parvint m'arracha un violent sursaut. J'eus dû, dès ce premier essai, interrompre l'exercice pour récupérer un rythme respiratoire viable. Mue par un réflexe de survie, j'avais rouvert les yeux en grand !
Je papillonnai des yeux en échangeant un regard avec Elwen. Une multitude de taches de couleurs encombraient ma vision, comme si j'avais commis la bêtise de fixer des lumières vives de trop près et avec un peu trop d'insistance.

- ...Whaaaaaw ! Qu'est-ce que... c'était que tout ça ? m'interrogeai-je, stupéfaite, avant de plisser un peu les yeux à l'attention de ma Zélodienne d'amie. Je ne l'avais pas remarqué avant mais là... Fichtre ! Vous, les Zélodiens, vivez vraiment dans un monde « coloré ». C'en est impressionnant !

Et franchement perturbant !
Supporter une telle charge d'informations - un monde entier, un système dans son ensemble ! - pourrait rendre fou les non-habitués. En tout cas, pour la Terrienne que je suis, ce fut un véritable choc visuel, et il me fallut même couper le courant au risque d'essuyer une violente crise d'épilepsie.
Je me remis les idées en place puis, prévenue du « danger » comme je l'étais maintenant, repris position.


- Bon. Un effort, soufflai-je, animée par une volonté plus forte. Petit Un..., poursuivis-je tout en fermant délicatement les yeux. Laisser la magie de mon corps se propager au-dehors.

Pas le choix : il fallait tout reprendre depuis le début. Ce ne fut pas bien compliqué, fort heureusement !

- Petit Deux : perçois ton environnement.

Je rouvris les « yeux de mon esprit » pour pouvoir contempler le monde Zélodien sous sa véritable couleur !
J'entendais mon cœur battre, mon souffle se propager et se perdre dans la nature ; j'entendais le vent souffler avec une meilleure acuité qu'en temps normal, les brins d'herbe se froisser et bruisser au contact de l'air, tout comme la frondaison des arbres lointains ; j'écoutais le chant des oiseaux haut dans le ciel, ainsi que le stridement continu des insectes comme si ceux-là tenaient un concert à quelques centimètres à peine de mes oreilles.
Des lignes de flux magiques coupaient l'environnement de part en part, représentées par d'interminables traits, courbes et tangentes de couleurs vives, s'entremêlant parfois pour se séparer plus loin, dans un voyage qui se voulait infini, en cycle ! Enfin, je découvris que nous nous tenions dans un gigantesque tourbillon où, cette fois-ci, je me trouvais microscopique tel un insignifiant grain poussière perdu dans une mer de sable multicolore.
Projetée comme je l'étais, avec une vue d'ensemble qui me donnait la folle impression de contempler le monde depuis les cieux, il ne m'eût pas été facile de retrouver notre espace d'entraînement, à Elwen et moi, tout comme j'eus un peu plus de difficulté à la localiser, elle plutôt que moi. Je ne voyais plus ni le ciel ni les étoiles : seulement un fouillis de liens éthérés qui striaient la planète toute entière, en passant inévitablement par son cœur à travers ses gigantesques racines. Un « endroit » à part où l'écoulement du temps était radicalement différent.
C'est à ce moment-là que je me rendis compte de l'impressionnante quantité de magie que renfermait le cœur de Zélod III. En comparaison de la Terre, il n'y avait pas photo ! La planète Zélodienne était de loin plus fournie que mon monde d'origine. Peut-être en raison de tous les érudits qu'elle portait ? du nombre gigantesque de pratiquants qui s'adonnaient à leur art ? Ou alors était-ce dû à un autre facteur, à un environnement particulier, plus cosmique...
Sous cette forme indescriptible et spectrale, psychiquement loin de mon enveloppe, j'étais encore en train d'y réfléchir depuis « l'espace » quand je sentis, en promenant par pur hasard mon regard sur le globe Zélodien, un picotement magique alerter mes sens.
...Je m'y un certain moment à l'atteindre et à comprendre, à travers sa silhouette d'émeraude dénuée de toute profondeur, qu'il s'agissait purement et simplement de mon enseignante du jour. La source de magie qui se trouvait la plus proche de ma personne physique.


- Elwen, dis-je en reprenant le contrôle de mes lèvres, non sans rester connectée à l'environnement tout entier. Je pense... tenir le bon bout. En tout cas... je te vois toute verte. J'imagine... que c'est normal ?

Je voyais même, en arrière plan derrière Elwen, un filin de magie, terminé par un tout petit point brillant en perpétuelle progression, s'étendre suivant une trajectoire plus ou moins linéaire. De mon point de vue « magique », on aurait dit une petite luciole comme on en voyait très rarement sur notre bonne vieille Terre, une fois la nuit tombée.
Force était de constater que sur Zélod les insectes eux-mêmes étaient secrètement imprégnés de magie !


- Un monde haut en couleurs !

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 600 000 / Magie = 2 400 000 / Résistance magique = 1 126 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 112
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Jeu Nov 08, 2018 10:32 pm

Et voilà les rôles inversés. Elwen prenait plaisir à partager son savoir avec sa coupine. Même si ce n'était que la base de la magie Zélodienne, la Télékinésie était un savoir qui ouvrait la porte à un nombre infini de possibilités, même dans le cadre d'un combat. Même si elle n'était pas la plus puissante qui soit, la petite Kitsune s'en servait régulièrement au combat, comme Ryanne a pu le constater...

Il était vraiment intéressant de noter que l'art d'Elwen et Ryanne étaient si différents. En partageant leurs pratiques, chacune pourra déployer tout un pannel de nouveaux sorts combinant les deux arts.

Toujours à l'écoute de l'environnement magique, Elwen ressentit la magie de Ryanne la quitter et s'étendre autour d'elle, comme le lui avait demandé la kitsune. C'est ainsi que la pourpre allait découvrir un nouveau monde, la base même de la magie Zélodienne. Ce monde n'était que magie. Tout ici rayonnait de magie, bien plus que sur terre, depuis le plus petit grain de poussière jusqu'au cristal de la Bibliothèque en passant par le cœur même de la planète.

Ce qu'Elwen n'avait pas prévu était que ça choquerait autant Ryanne. Pour elle, qui baignait dedans depuis qu'elle était toute petite, voire la magie tel qu'elle est dans l'espace était normal. Mais pour une personne qui ne s'y était jamais intéressé, ça causerait forcément un grand choc. Erreur de calcul de sa part et elle ne comprit donc pas le soudain sursaut de Ryanne.


« ..Whaaaaaw ! Qu'est-ce que... c'était que tout ça ? Je ne l'avais pas remarqué avant mais là... Fichtre ! Vous, les Zélodiens, vivez vraiment dans un monde « coloré ». C'en est impressionnant !
- C'est très coloré, oui. Hésite pas à prendre ton temps pour t'y habituer et ressentir la magie de ton environnement. »

Elle laissait sa coupine reprendre doucement son exercice. A nouveau, la magie de Ryanne s'étendit autour d'elle afin de capter toute l'essence magique de Zélod.

« Elwen. Je pense... tenir le bon bout. En tout cas... je te vois toute verte. J'imagine... que c'est normal ?
- Oui, c'est ma magie. Chaque être vivant a une magie de couleur différente. La tienne est pourpre, la mienne verte. »

On dirait qu'elle a atteint la première étape. La Zélodienne la laissa encore en méditation tranquillement un instant, avant de finalement s'installer par terre, sa queue blanche se collant à son flanc.

« Concentre toi sur ma magie, observe la se déployer et interagir avec l'environnement. »

La magie d'Elwen s'étendit alors autour d'elle. Invisible à l'oeil nu, Ryanne devait toutefois percevoir ce miasme émeraude s'étendre et s’englober autour de quelques points magiques qui n'étaient en faites que quelques cailloux environnant.

« La télékinésie, c'est la manipulation des objets et formes de vie à distance. N'importe qui dira ça. Sur Zélod, la signification est plus complexe que ça. On ne manipule pas l'objet ou l'organisme en soit mais on la contrôle par le biais de l'étincelle magique qui l'anime. »

Plongeant au cœur des auras magique, le pouvoir d'Elwen s'activa alors et elle en eut un parfait contrôle, commençant à faire léviter les objets comme de simples extensions de son corps.

« Evidemment, si l'on agit sur un organisme vivant, la volonté de ce dernier peut être un frein, voir un mur si l'on a affaire à plus expérimenté que nous. »

Les cailloux voletaient autour des deux mages dans une petite danse, manipulés par des tentacules verts qui sortaient de la Zélodienne, avant d'être posés en cercle autour de Ryanne, puis elle dissipa sa magie, rendant leur liberté à l'étincelle magique de chacun des cailloux.

« A ton tour. Pour commencer, tu devrais commencer par un seul caillou pour t'habituer. Attention, dose bien ta magie : tu risques d'endommager ou détruire le caillou si tu en mets trop. »

Infuser sa magie en quelque chose était la base de tout le panel de sorts d'Elwen. Tout était question de dosage. Il fallait voir les corps vivants et inertes comme des vases : il y avait une contenance maximale. Et comme on versait à travers le bouchon, trop en mettre ferait fissurer, voir exploser le récipient.

A Ryanne de tester et comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 372
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 826 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Sam Nov 10, 2018 10:55 am

Et un savoir de plus !
Je n'aurais probablement pas pu en bénéficier aussi facilement sur une planète comme la Terre. Sur Zélod III, « ressentir » la magie et observer son monde sous sa véritable couleur était plus facile ; je me demandais d'ailleurs s'il existait ne serait-ce qu'un autochtone incapable de s'y connecter ? Comme je n'en avais croisé encore aucun - sans compter ma présente collègue, bien sûr, qui, elle, savait très bien se débrouiller - il allait même difficile d'obtenir une réponse de mes propres yeux.
Bref ! Autant reporter cette petite investigation à plus tard. Elwen venait de m'assurer la « normalité » de ma toute nouvelle vision : son aura magique luisait de vert tandis que la mienne tirait vers le pourpre.
Conclusion : nos couleurs respectives ne variaient pas, que ce soit du côté du Ki ou de la magie.
Je hochai la tête à l'attention d'Elwen et je m'aperçus, quelques secondes plus tard, qu'elle s'était assise par terre.
Une démonstration en devenir ? Je ne la quittai pas des yeux - toujours ceux, plus profonds, qui me permettent de voir la magie - tandis que, à la manière d'un limon mais avec toutefois plus de grâce et d'élégance, son aura magique s'étendait jusqu'à atteindre de minuscules « étoiles » - je les voyais ainsi, de prime abord - que je compris finalement être des pierres.
Vraiment... un rien devenait surprenant en ce monde !
J'eus droit, de la bouche de la magicienne-née, à une toute nouvelle définition de la Télékinésie, à quelque chose d'encore plus profond et technique.
Il ne s'agissait pas seulement de soulever un élément du décor par la pensée ; sur Zélod, il était davantage question d'exercer un contrôle sur la source d'énergie, aussi minuscule fusse-t-elle, afin de lui attribuer un mouvement.
Au cours de ces explications, je vis la « vapeur magique » d'Elwen envelopper les quelques pierres qu'elle avait ciblées afin de les suspendre en l'air. D'un point de vue magique, j'assistais à une sorte de balai de tentacules qui se terminaient par de tout petit points lumineux ; mais en ouvrant un œil pour voir le monde comme je le voyais depuis ma naissance, il était vraiment question de Télékinésie. Les pierres gravitaient paisiblement autour de la Zélodienne et de moi.
Je m'étais rebranchée à ce fastidieux monde de magie quand j'eus un bref aperçu de la dextérité de ma collègue, qui avait pris soin de disposer, à même le sol, les pierres en cercle. Un peu comme une ceinture d’astéroïdes à notre échelle : JE représentais la planète, les cailloux la ceinture. Bon, le tout reposait dans l'herbe et ne flottait plus, certes... mais cette image me donnait de l'importance!~
Entre-temps, Elwen ne manqua pas m'avertir sur les contreparties que l'usage d'un tel pouvoir a sur un organisme vivant. Ce dernier peut toujours vous offrir résistance, et le degré varie en fonction des connaissances en la matière de tout un chacun. D'ailleurs, Elwen me l'avait très bien montré en y recourant contre ma personne, tout à l'heure...
Je souris intérieurement.
D'après mon amie aux oreilles d'animal, c'était mon tour de m'y mettre !


- Un seul caillou, résumai-je. Doser la magie. Pour ne pas casser le matériel. Bien reçu.

On aurait dit un automate obéissant tout bêtement aux consignes de sa maîtresse...
La première difficulté, outre celle déjà acquise de voir le monde sous son aspect magique, était de manipuler mon aura magique comme je l'entendais. Je me fis fort, dans ma tête, de visualiser un appendice plus ou moins comparable à ceux qu'avait formé Elwen pour s'emparer des cailloux.
Au bout d'un certain temps, après quelques laborieux essais où de minables petits moignons de magie spectraux avaient cherché en vain à s'étirer, je parvins à donner naissance à quelque chose d'exploitable. Mon énergie magique ondulait sur toute sa longueur et ce fait m'inquiétait un peu, toutefois comme je n'arrivais pas à faire mieux... eh bien, je me sentais dans l'obligation de m'en contenter !
Sous mon contrôle, l'appendice de magie s'étira jusqu'au caillou le plus proche et se mit à le recouvrir... lentement mais sûrement... quand soudain (!!!) un bruit de cassure sans équivoque me fit grimacer : le caillou était tombé en poussière.
J'ouvris un œil pour en constater cette regrettable destruction.
Urgh... Quel manchot !


- Mauvais dosage, commentai-je en me mordillant la lèvre inférieure. C'est pas grave ! On recommence.

Elwen, prévoyante, avait prévu quelques pierres de rechange en les ayant disposées tout autour de moi - la fameuse « ceinture d’astéroïdes », souvenez-vous-en !
Cette seconde étape allait me poser quelques petits soucis maaaaaaaaaaaaaais je commençai à y voir plus clair dès mon premier échec. Il allait falloir saisir le caillou avec des pincettes. Rien de bien méchant, hein ?
Je repris tout depuis le début, en m'assurant cette fois-ci que mon tentacule de magie n'ondulait pas comme un serpent alcoolisé. Mon flux s'était assagi et je pus inviter mon nouvel appendice à aller à la rencontre du joli petit caillou...
Bon, « avec des pincettes », c'est ce qu'on avait convenu. Alors mets-y un peu du tien, Ryanne ! Concentre-toi et... choppe la caillasse !
A ma plus grande joie, ce fut une réussite : la pierre, dirigée par mon aura, commençait à s'élever dans les airs.


- Ça marche ! m'exclamai-je, indiciblement ravie. Je la sens ! Je la sens, je la sens, je la... sens ? Ah... Ah... non ! Non, non !

Une vilaine fissure venait tout juste de se creuser à la surface de mon nouveau jouet.
Argh, non, tu ne peux pas me faire ça ! Pas maintenant !
Une goutte de sueur au front, je me fis violence dans l'espoir d'améliorer le dosage magique énoncé un peu plus tôt par Elwen. Si je ne pus pas réparer la pierre - qui ne s'était pas encore cassée en deux, précisons-le - je pus toutefois la conserver dans son état et la faire danser dans les airs comme si de rien était.
D'un œil attentif, je l'observai suivre la trajectoire décrite par mes prérogatives tout en m'adressant, victorieuse et conquise par mon art, à ma collègue magicienne :


- C'est une affaire qui roule... ou qui flotte, plutôt !~

Ce que j'avais appris, au bord de la catastrophe ? De ne pas relâcher mon attention, au risque de réduire en petits morceaux ce sur quoi j'ai jeté mon dévolu télékinétique.
Je reposai le caillou dans l'herbe avant de tout reprendre à zéro.
« La répétition est la mère des études », me disait Mère !
Avant de passer à plusieurs pierres, je voulais m'assurer d'avoir compris la marche à suivre en me focalisant sur un seul objet. Ce ne fut qu'après quelques minutes à m’exercer que j'osai faire léviter plusieurs cailloux en même temps.
A la suite de cela, il y en eu bien un qui échappa à mon contrôle pour aller se ficher dans un arbre comme une flèche !
...On ne revit plus jamais le projectile.
Je dus reprendre l'entraînement de plus belle sous les yeux d'une Zélodienne que je voulais voir emplie de fierté !

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 600 000 / Magie = 2 400 000 / Résistance magique = 1 126 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Elwen da'Kira

avatar


Féminin Messages : 112
Age : 27
Zénies : 2000

Données du Personnage
Power Level: 1 430 833
Power Level en Kili: 28,62
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Nov 11, 2018 1:39 am

Après avoir posé les caillous autour de Ryanne, Elwen observait sa coupine et élève du moment à l'oeuvre. Ses yeux pouvaient voir la concentration sur le visage de la mage pourpre tout comme son aura magique qui commençait à doucement se déployer, mais de façon erratique. Elle testait et expérimentait, c'était normale pour une première fois. C'était toute un art qu'elle commençait à assimiler, bien différent de ce qu'elle a transmis à la Zélodienne quelques instants plus tôt.

Quand enfin elle parvint à déployer sa magie jusqu'à une roche, Elwen sentait venir le résultat. Ryanne n'arrivait pas à donner une dose fixe de magie dans son mouvement. Parfois pas assez, parfois trop. Le résultat ne tarda pas : le caillou tomba en poussière. C'était ainsi, on ne pouvait pas toujours réussir du premier coup. Bien évidement, Coupine ne se laissa pas abattre par cet échec et s'attaqua à un nouveau caillou.

La deuxième tentative fut plus convenable : le flux magique était stable et elle s'attaquait précautionneusement à l'acte de télékinésie magique. La roche s'éleva alors, pour le plus grand plaisir de Ryanne.


« Ça marche ! Je la sens ! Je la sens, je la sens, je la... sens ? Ah... Ah... non ! Non, non ! »

Crac. Occupée que Ryanne était à manifester sa joie – qui ne connaissait décidément aucune limite, tant elle en débordait à n'importe quelle occasion, elle relâcha un peu trop sa concentration et le caillou se fissura. Bien vite, la Terrienne se concentra et limita les dégats.

« C'est une affaire qui roule... ou qui flotte, plutôt !~
- Bien joué. Reste vigilante, quand même. Tu l'as fissuré, mais au moins l'exercice est en bonne voie. »

Et l'exercice continuait. Ryanne répétait encore et encore ce qu'elle avait appris, avec plus ou moins de succès. L'on se souviendra alors avec émotion de Piérot le caillou, transformé en projectile, parti voler au loin sur un air de Shooting Stars. Quand enfin elle semblait avoir bien pris la main, Elwen interrompit l’entraînement de Ryanne.

« Bien ! On dirait que tu as pris le coup de main. Maintenant, la dernière étape.  »

A défaut d'avoir mieux sous la main, Elwen allait devoir faire une concession. Elle leva les mains aux ciel et son manteau s'envola sous son pouvoir télékinétique. Il se mit à danser entre les deux magiciennes. Imbibé de son aura magique, elle agitait le tissu dans différentes postures comme le ferait un marionnettiste avec son pantin.

« Cette fois, tu vas devoir imprimer des mouvements dans un objet assez souple pour pouvoir être modelé. Ca va demander de nombreux essais. Le secret, c'est d'exercer plus d'emprise sur les parties que tu veux voir bouger. Reste bien concentrée, c'est mon manteau préféré donc j'ai pas trop envie de le voir partir en lambeaux. »

Et s'il venait malgré tout à être détruit ? Bah, Elwen s'y était préparé, sinon elle ne l'aurais pas mis entre les mains de Ryanne. Non pas qu'elle la croie incapable de réussir sans abîmer son joli manteau, loin de là, mais elle savait où s'en procurer d'autres... d'ailleurs, ça pourrait faire une bonne récompense en plus des cookies de Pan : lui offrir un manteau de mage Zélodien !
Revenir en haut Aller en bas
Ryanne Hilaris

avatar


Masculin Messages : 372
Age : 26
Zénies : 3988 !

Données du Personnage
Power Level: 8 826 299
Power Level en Kili: ??
Inventaire :

MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   Dim Nov 11, 2018 7:11 pm


Les cailloux lévitaient autour de nous, tractés par mes soins dans un sens puis dans l'autre. J'avais fini par prendre le coup de main, même si l'un de mes sujets d'expérimentation s'en était accidentellement allé vers de.... plus vertes contrées.
Après le pauvre oiseau atomisé, cela avait été au tour d'une petite pierre qui n'avait rien demandé.
Eh bien... Tant pis !~
L'exercice continuait ! Le monde n'allait pas s'arrêter de tourner pour si peu !
J'avais en face de moi une Zélodienne à rendre fière, après tout. Je me sentais plus qu'obligée de me donner à cent pourcents, car je représentais aussi les mages étrangers à cette terre : les pratiquants des arts magiques terriens !
Sans doute que ma détermination du moment se voyait parfaitement sur mon visage.
C'est alors qu'Elwen, jugeant l'exercice comme acquis, me proposa de passer à "la dernière étape".


- Dernière étape, répétai-je en toute sobriété, comme si cela n'avait pas été une surprise. J'annonce la fin du numéro pour vous, mes cailloux !

J'entreposai délicatement les pierres dans un coin, là où elles ne risquaient pas de se bless-... mais qu'est-ce que je raconte ? Oubliez ça !
...Bon ! Et donc ? Qu'allais-je devoir faire ? ...Déraciner un arbre par la pensée ? Peu probable qu'elle me demande une chose pareille étant donné la tête qu'elle avait fait à la vue de l'oiseau carbonisé. En outre, Elwen et son peuple partageaient sans doute des mœurs écologiques. Comme moi, en somme !... Si on omet bien sûr cette regrettable rencontre de tout à l'heure, entre le projectile caillou et l'arbre.
Bref ! Sous mes yeux éberlués, ma très chère collègue allégea ses maigres épaules de son manteau, qu'elle fit ensuite voltiger entre nous selon le principe de la télékinésie zélodienne. A la manière d'une marionnettiste, Elwen s'amusait à lui faire prendre quelques postures rigolotes.
Ça pour du spectacle, c'était du spectrale !
J'applaudis sans même m'en rendre compte, tout comme je l'aurais certainement fait quand je n'étais encore qu'une enfant. Mais voyant Elwen commencer à remuer les lèvres, j'y mis un terme assez rapidement.
Pour cet exercice, elle me confia donc son manteau préféré que j'allais devoir manipuler comme un pantin. Il n'était donc pas question de le déchirer ! Me connaissant, tout comme ce fut le cas avec le caillou dès mes premiers essais, il y avait de fortes chances qu'un tel désastre vienne à se produire... prudence oblige !
A ne pas oublier non plus la clé indispensable à la réussite de cet exercice selon Elwen : améliorer l'emprise sur les parties que je compte imprimer d'un mouvement.
Les mains posées sur mes chevilles croisées, je hochai la tête d'un air entendu.
Dans ma tête, le message suivant défilait en boucle : "N'écartèleSurtoutPasLeManteauDeKoupine!N'écartèleSurtoutPasLeManteauDeKoupine!
N'écartèleSurtoutPasLeManteauDeKoupine!N'écartèleSurtoutPasLeManteauDeKoupine!
N'écartèleSurtoutPasLeManteauDeKoupine!..."
Je dus secouer la tête pour que cette dérangeante litanie s'estompe.


- Message reçu ! lui assurai-je. Je vais faire au mieux, et m'assurer qu'aucune couture de ton précieux manteau ne cède en cours de route.

Je me replongeai immédiatement dans ma "transe", visualisant de nouveau le monde sous son aspect éthéré. Une fois de retour dans cet univers baigné de couleurs, je focalisai toute mon attention sur le manteau d'Elwen.
La difficulté première était de le faire remuer selon mes désirs, la seconde étant de le rendre dans un état impeccable.
Ma magie commençait à se propager sous la forme de fils - on ne peut rêver aspect plus simple et malléable! - que je fis ramper comme des serpents en direction du vêtement. J'attendis patiemment de les voir s'y infiltrer, puis d'en percevoir enfin la nouvelle couleur - la mienne, mauve! - avant d'entreprendre mes quelques expériences.
Le manteau se mit à flotter dans les airs, un peu comme s'il était emporté par un courant d'air. je m'efforçais d'abord de le stabiliser, de le rendre fixe. Les premières minutes ne furent pas de la rigolade car ça tremblotait beaucoup.... Il me fallut même visualiser des pinces à linge accrochées aux épaules du manteau pour obtenir un résultat probant, après quoi je n'eus plus besoin d'invoquer cette image dans mon esprit.


- Bien, dis-je en murmure. Voilà déjà ça de fait.


Pour ne pas commettre de bourde, il fallait procéder étape par étape et rester (surtout) concentrée.
Mes fils de magie en place, il ne me restait plus qu'à suivre le conseil d'Elwen, à savoir "augmenter mon emprise sur les parties que je désirais voir bouger".
Donc, dans l'espoir de faire bouger la manche droite du manteau, j'ordonnai à mes extensions longilignes de tirer vers le haut, tout doucement, sans trop forcer !
...Il n'y eut aucun changement notable.
Je compris au bout d'un petit instant que j'y étais allé beaucoup trop doucement  : j'augmentai donc mon influence sur un point précis du manteau, quitte à en faire gonfler un peu la manche, histoire d'éprouver juste un chouïa les limites de sa résistance.
J'obtins assez rapidement les informations pratiques dont j'avais besoin, ce qui me permit d'initier le mouvement : la manche droite se leva enfin. Je la fis remuer de telle sorte à ce qu'elle salue sa maîtresse d'une main invisible.


- Nous y voilà~

Mais je ne comptais pas m'arrêter à pareil résultat. Il me fallait encore effectuer quelques petites mises au point, aussi tentai-je d'agiter les deux manches à la fois mais dans un sens différent.
Comme un phoque en délire, le manteau se mit à battre des manches l'une contre l'autre !
Mon premier essai fut rigolo, oui, mais ce n'était pas du tout prévu au programme.


- Ah ha ha !... D'accord.... Ahem ! On recommence, annonçai-je juste après m'être raclé la gorge.

Quelques minutes plus tard, le manteau, contrôlé par mes fils, suivit mes consignes à la lettre ! Sans jamais rencontrer à aucun moment, ses manches bougeaient de haut en bas et ainsi de suite, le long de ses flancs,. J'agrémentai ces mouvements en faisant sautiller le vêtement puis, quelques secondes plus tard, je fis en sorte de lui faire bouger les hanches en un mouvement rotatif.
Au bout d'un moment, ce n'était plus qu'un question d'habitude ; j'ordonnai à ma magie de se glisser dans une partie du manteau et, alimentée selon la nécessité, tout se déroulait comme convenu.
J'observai mon œuvre danser entre Elwen et moi avec un air de petite fille fascinée par sa toute dernière trouvaille.


- Mission accomplie, déclarai-je en levant le pouce. Manteau préservé et manteau dansant... que demander de mieux ?


J'adressai un clin d’œil heureux à sa propriétaire légitime.

_________________
- Thème de Ryanne -


----------- Level : 8 621 299 ; ?? kilis --------------
- Attaque = 1 700 000 / Défense = 1 000 000 / Vitesse = 2 600 000 / Magie = 2 400 000 / Résistance magique = 1 126 299 -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La voie de la magicienne [Elwen & Ryanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» La voie du Martyre
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.
» les prerequis pour la voie de la médecine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Reborn  :: Univers :: Zélod III-